Articles

Lipobench.com – Le comparatif de batterie en ligne

Introduction

Vous connaissez le site Mini Quad test bench qui explore et synthétise les moteurs à destinations de nos quads et bien voici Lipobench

Ce site a la particularité de recenser les prix moyen mais aussi de livrer de vrais tests sur nos très chère batterie!

Présentation

Lipobench joue franc jeux avec ses lecteurs et explique ses méthodes de calculs et d’analyses.

Un exemple concret avec une LIPO courante la Tattu R-line 1300mAh 95c

Le comportement de votre LIPO durant 90 secondes

lipobench.comLa température de votre LIPO, le plus important dans ce cas-ci est de ne pas trop chauffer!

lipobench.com

Le comportement de votre LIPO entre 30A et 60A

lipobench.com

Le comportement à 80A

lipobench.com

Vidéo

Conclusion

Le site promet d’être intéressant et informatif. Bien que rédigé en anglais, Lipobench apportera de l’aide aux néophytes dans le choix de leurs futures LIPO. Le choix sera technique et non plus publicitaire.

Bons vols!

Essai du DJI Mavic pro

Dji mavic pro banner

Le DJI Mavic Pro est le dernier né de la gamme chez DJI. Le modèle a été mis à ma disposition, après une attente de 4 mois, par la représentation européenne de la marque .

Il est inutile de vous le servir dans ses moindres détails car en cherchant très peu sur internet vous tomberez facilement sur des reviews.

L’exercice auquel je me prêterai sera plutôt de savoir si je consacrerais une partie de mes économies dans l’investissement du DJI Mavic Pro.

J’ai, de ce fait, réuni pas mal d’infos qui m’ont réellement permis d’avancer dans ma réflexion.

Présentation

On a fait beaucoup de publicité sur cet appareil. Depuis l’annonce de sa sortie jusqu’aux premières livraisons, le marketing de DJI a tout fait pour susciter l’intérêt et l’engouement. Les promesses techniques sur papier ont fait le reste. DJI reste un leader sur le marché et a prouvé sa maîtrise du sujet, aussi bien dans le domaine grand public avec la série Phantom que dans le domaine professionnel.

Ce qui m’a d’abord frappé, c’est la taille du colis et de l’emballage. A peine 24 cm de côté.

Dji mavic pro storage

 

APPAREIL

Comment emballer dans une aussi petite boite ce condensé de technologie? Ils ont du oublier une pièce!

Dji mavic pro gif

A l’ouverture tout est là et le premier geste qu’on a envie de faire, c’est saisir la machine!

Il y a des capteurs dans tous les sens. Tantôt sous forme de mini caméras, tantôt sous forme de détecteurs à ultrasons. Pour se casser la pipe avec un Mavic, il faut vraiment être imprudent ou malchanceux.

Plié 83 mm (H) x 83 mm (l) x 198 mm (L)
Poids (batterie et hélices incluses) 734 g (1,62 lbs) (sans la protection de la nacelle)
743 g (1,64 lbs) (avec la protection de la nacelle)
Diagonale (Sans hélice) 335 mm
Vitesse ascensionnelle max. 5 m/s (16,4 pieds/s) en mode Sport
Vitesse de descente max. 3 m/s (9,8 pieds/s)
Vitesse max. 65 km/h (40 mph) en mode Sport sans vent
Plafond pratique max. au-dessus du niveau de la mer 5000 m (16404 pieds)
Temps de vol max. Environ 27 minutes (sans vent, à une vitesse constante de 25 km/h (15,5 mph))
Temps de vol stationnaire max 24 minutes (sans vent)
Temps de vol moyen Environ 21 minutes (vol normal, jusqu’à 15% du niveau de charge de la batterie)
Distance de vol max 13 km, sans vent (8 miles)
Plage de températures de fonctionnement De 0 à 40 °C (de 32 à 104 °F)
Systèmes de positionnement satellite GPS / GLONASS
Précision du vol stationnaire Vertical :
+/- 0,1 m (avec Vision Positioning actif) ou +/- 0,5 m
Horizontal:
+/- 0,3 m (avec Vision Positioning actif) ou +/- 1,5 m

DJI Mavic pro capteurs

RADIOCOMMANDE

La télécommande ressemble à un mini jeu vidéo des années 80. J’ai, par contre, déchanté quant à son utilisation avec mon Iphone 6. En effet, il faut enlever la coque du téléphone pour le fixer convenablement dans les inserts de la télécommande. A la longue, j’émets des doutes sur la solidité du câble qui relie la télécommande au smartphone. On voit d’ailleurs déjà l’usure sur notre modèle en prêt.

Fréquence de fonctionnement de 2,4 GHz à 2,483 GHz
Distance de transmission max. Conforme à la norme FCC : 7 km ;
Norme CE : 4 km  (sans obstacles, ni interférences)
Plage de températures de fonctionnement De 0 à 40 °C (de 32 à 104 °F)
Batterie 2970 mAh
Puissance de l’émetteur (EIRP) FCC:≤26 dBm
CE:≤20 dBm
Courant et tension de fonctionnement 950mA @ 3,7V
Support pour appareil mobile Épaisseur prise en charge :6,5 – 8,5mm
Longueur max : 160 mm
Types de ports USB pris en charge : Lightning, Micro USB (Type-B), USB (Type-C)™

DJI Mavic pro télécommande

Le système pour les hélices est du type Press and Turn. Celles-ci se fixent très rapidement sur les moteurs.

DJI Mavic pro moteurs

BATTERIE DE VOL INTELLIGENTE

La batterie est de type intelligente et vient simplement se clipser sur le dos du DJI Mavic pro. On dit intelligente car vous pouvez regarder sur le dos, grâce à un afficheur, ce qui reste comme énergie disponible dans la batterie. Comptez plus ou moins 20 minutes de vol avec une batterie. Ce qui est très intéressant.

Capacité 3830 mAh
Tension 11,4 V
Type de batterie LiPo 3S
Énergie 43,6 Wh
Poids net Environ 240 g
Plage de températures de fonctionnement de 5 à 40° C

DJI Mavic pro Batterie

CAMÉRA
Capteur 1/2.3” (CMOS), nombre de pixels effectifs :12,35 M (nombre de pixels total : 12,71 M)
Objectif FOV 78,8° 28 mm (35 mm format équivalent) f/2.2
Distorsion < 1,5% Mise au point de 0,5 m à ∞
Plage ISO 100-3200 (vidéo)
100-1600 (photo)
Vitesse d’obturation électronique 8s -1/8000 s
Taille max. de l’image 4000 x 3000
Modes de photographie Prise de vue unique
Rafale: 3/5/7 clichés
Auto Exposure Bracketing (AEB): 3/5 clichés en bracketing à 0.7 EV Bias
Intervalle
Modes d’enregistrement vidéo C4K: 4096×2160 24p
4K: 3840×2160 24/25/30p
2.7K: 2720×1530 24/25/30p
FHD: 1920×1080 24/25/30/48/50/60/96p
HD: 1280×720 24/25/30/48/50/60/120p
Bitrate de stockage vidéo 60 Mb/s
Systèmes de fichiers pris en charge FAT32 ( ≤ 32 GB ); exFAT ( > 32 GB )
Photo JPEG, DNG
Vidéo MP4, MOV (MPEG-4 AVC/H.264)





Premier vol et essai stabilisation.

Test du Follow Me

Je me permets de partager avec vous ces excellents tutos d’Olivier Schmitt, ils m’ont pas mal aidé à bien comprendre certaines fonctions de l’appareil pour la prise de vue.

Paramétrage de la caméra pour filmer.

Réglages pour les photos.

Conclusion

Le Dji Mavic est une bête de course avec un prix variant entre 1199€ et 1499€ selon les versions.  Bien que la portée soit annoncée à 7km, je n’ai pas pu la tester sur une telle distance, tout au plus sur 1 km, vu l’environnement dans lequel j’évoluais pour les tests. La tenue au vent est juste hallucinante en mode GPS.

Personnellement après l’avoir essayé je l’ai adopté.

C’est un très beau cadeau, pourquoi pas. Chouuuuu? 😉
Non, sans rire, les fans de photos, de vidéos et d’aéromodélisme seront comblés avec cet engin.

La machine est ultra complète et est en passe de devenir un des grands standards dans le milieu de l’aéromodélisme. Il suffit d’ailleurs de taper “DJI Mavic Pro” dans Google et vous tomberez sur une très grande quantité de reviews dans toutes les langues.

Avec le DJI Mavic Pro vous tombez dans la gamme des appareils de type récréatif selon la législation belge.

Qu’est-ce qu’on peut faire (et ne pas faire) avec un drone?

Vous trouverez la gamme et les accessoires ici DJI Mavic pro

Bons vols!

ISDT Q6 PLUS – le mini chargeur de poche polyvalent.

,

Review du chargeur ISDT Q6 PLUS, un mini chargeur de poche super polyvalent et bien pratique.

Trouver un bon chargeur polyvalent relève toujours du défi et c’est également une question qui nous revient régulièrement.
ISDT va répondre à cette question récurrente et à nos attentes pour enfin nous apporter un mini chargeur tout en un assez performant!

Il propose une prise en charge d’un nombre impressionnant de batteries (y compris les LiPo HV – “haute tension”) dans un format de poche super pratique et léger.
De nombreux réglages sont présents et un affinage fin des paramètres nous apportent une liberté d’action assez impressionnante.

Spécifications du constructeur

Tension d’entrée: DC 7-32Vdc
Tension de sortie: 0-30Vdc
Courant de charge: 0.1-14.0A
Courant de décharge: 0.1-3.0A
Max Capacité de charge: 300W
Max Capacité de décharge: 8W
Courant d’équilibrage: 1A par cellule
Prise en charge de l’équilibrage des cellules: 2 à 6s
Prise en charge des batteries LiFe / lilon / LiPo (1-6s) / LiHv (1-6s) / Nimh / NiCd (1-16s) / Pb (1-12s)
Affichage: LCD IPS 2.4” (320 × 240)
Température de fonctionnement: 0 à 40 degrés
Température de stockage : -20 à 60 degrés
Dimensions: 80x80x33.5mm
Poids: 119g

Unboxing

Reçu dans le traditionnel emballage type sac poubelle avec une couche de papier mousse à l’intérieur.

Sorti du sac on découvre une petite boite qui tien en main.
Le packaging est simple et bien étudié.. d’un simple coup d’oeil on sait à quoi on aura à faire !

  

On ouvre la boite et caché sous une carte de visite (en papier) nous découvrons le mini chargeur.

La carte de visite en détail.. juste pour info !

Y a pas à dire, tout est pensé bien indiqué !

Sous le chargeur se cache des prises XT60 pour se faire ses propres cordons de raccord IN et OUT.

Tour du propriétaire

Sorti de son écrin, notre chargeur aux courbes généreuses.
Vêtu d’un plastique noir glossy sur le devant et mat à l’arrière (il existe aussi un modèle blanc), à la prise en main on ressent cette bonne impression de matériel qualité.

Vue du côté gauche, l’entrée de tension pour alimenter le chargeur.
Malheureusement il vous faudra l’alimenter par une source de tension extérieure comprise entre 7 et 32Vdc car il ne possède pas d’alimentation intégrée… Dans ce petit format de poche ce n’est pas très étonnant !

L’entrée IN est au format XT60 reste assez pratique si on veut charger des batteries de petites capacité au moyen d’une batterie de grosse capacité.. il suffit de connecter directement sa batterie XT60 dans le chargeur et il s’occupera du reste.

Sur la droite de la photo on distingue aussi un trou, au format mini jack, il permet de connecter un câble de mise à jour (non fourni)

Vue de l’arrière avec le ventilateur derrière la grille de protection.
Le ventilateur force un bon drainage du flux d’air lorsque le chargeur monte en température ou est fort sollicité.

Vue du coté droit, la sortie OUT au format XT60 et le connecteur d’équilibrage.
Attention au sens de la fiche d’équilibrage car la pin – (négatif ou gnd) se situe à gauche.

Petit Zoom sur la prise d’équilibrage, heureusement les détrompeurs sont là pour ne pas mettre la batterie dans le mauvais sens.

En dessous, pleins de grilles de ventilation pour permettre un bon brassage du flux d’air.

Petit, il tient dans la main !
Petit mais costaud car dans son dedans on retrouve un processeurs ARM cortex 32 bit pour une rapidité et précision dans les calculs et mesures.
Ce processeur est utilisé dans beaucoup de montages électronique, il est connu pour être puissant et stable.. bref il fera le job qu’on attend de lui.

80mm de long comme décrit dans les données constructeur.

80mm de large comme renseigné par le constructeur

32mm c’est à un poil de couille près comme la donnée constructeur (33,5mm)

125g hors connectique c’est 6g de plus que le poids renseigné par le constructeur (119g).

Fonctionnement et menus

On connecte une source d’alimentation (pour ma part une alim de15Vdc 10A) sur l’XT60 input et on fait péter le jus.
Le chargeur démarre en une fraction de seconde.

Une fois l’écran de boot disparu on tombe sur l’affichage principal.

Son écran LCD couleur de 2,4 pouces très pratique nous permet de voir d’un coup d’oeil les paramètres sélectionné ainsi que de suivre le bon déroulement de la charge.

Powered by “scOs”, le smart OS pour smart chargeur permet d’avoir une interface de gestion claire, pratique et colorée.
Une mise à jour via Pc est possible via un câble dédié (en option.. et qui dit en option, dit que je n’ai pas essayé).

Un coup de molette vers le bas et on obtient quelques infos supplémentaires.
Tension d’entrée, tension de sortie, température du chargeur, puissance emmagasinée, ???, nmbre de batteries chargées ce jour.

On appuie sur la molette pour rentrer dans le menu principal.
On bouge dans les menus avec la roulette, on rentre dans les sous-menus en cliquant sur la roulette.

Sous-menu d’action à effectuer (charge / décharge / mode storage)

Types de batteries prises en charge.

Tension de cellule réglable pour la charge (4.20V de base)

Tension minimum que l’on peut mettre par cellule.

Tension maximale que l’on peut régler par cellule.

Nombres de cellules prises en charge.
Notez que le chargeur détectera automatiquement le nombre de cellules présentes sur la batterie, néanmoins ce paramètre permet de forcer le batterie en cas de mauvaise détection.

Courant de charge minimum que l’on peut paramétrer.

Courant maximal de charge que l’on peut paramétrer.

Si on ne connecte pas la prise d’équilibrage de la batterie on sait tout de même charger.

Dès qu’on connecte une LiPo avec sa prise d’équilibrage les paramètres sont détectés.

On fait ses réglages de charge et on démarre en choisissant “start task”

Dès le démarrage de la charge, le fond d’écran devient rouge.
Le premier écran affiche les valeurs actuels en tension des cellules.

Le second écran affiche la résistance interne de chaque cellule.

Le troisième écran (en bougeant la molette vers le bas) affiche la tension d’entrée (15V), la tension de sortie (12,6V actuellement car cela fluctue en fonction de l’état de charge), la température du chargeur, la puissance totale placée dans la lipo, ??? , le nombre de charges total effectuées ce jour là.
Dans le gros bandeau rouge on retrouve le courant actuel de charge, le nombre de mAh déjà placé dans la batterie.
Tout au dessus, dans le petit bandeau rouge plus foncé, on retrouve le temps de charge, le nom du chargeur, un barregraphe qui affiche l’état de charge actuel.

A tout moment, en cliquant sur la roulette, on peut modifier le courant de charge ou arrêter la charge.

En mode décharge les réglages changent un peu.
On peut régler la tension minimale à laquelle on doit faire descendre les cellules, le nombre de cellules (automatique mais on peut forcer), le courant de décharge.

Le courant de décharge est réglable de 0,1A à 3,0A

Une fois qu’on démarre la décharge, l’écran devient rose dans ce mode.
Le ventilateur démarre directement pour drainer la chaleur générée par la décharge.
Notez que le ventilateur est assez bruyant, il fait le bruit d’un sèche cheveux qui serait allumé dans la pièce d’à côté.
J’avais demandé 3,0A de courant de décharge, pratiquement je n’ai jamais dépassé 0,4A…
Pratiquement, sur la 4S 3700mAh que j’ai utilisé pour faire ce test, je ne sais régler le courant de décharge que de 0,1A à 0,4A, au delà de 0,4A le chargeur reste bloqué à 0,4A de décharge même si je le règle à 3,0A
Le chargeur compte en négatif les mAh vu qu’on retire du courant en dehors de la batterie alors qu’en charge on en “ajoute”.

Comme pour la charge, a tout moment en cliquant sur la roulette on peut arrêter la décharge ou régler le courant de décharge… même si il reste à 0,4A… curieux, je vais devoir enquêter la dessus.

Accès au mode “storage”, avec le réglage de la tension à laquelle il faut placer les cellules (3,8V de base), le nombre de cellules (automatiquement détectées mais qu’on peut aussi forcer), le courant de décharge pour arriver à la tension de rangement “storage” (réglable de 0,1A à 14,0A)

Aussitôt démarré, le fond d’écran devient mauve et affiche les informations habituelles.
Le ventilateur démarre directement pour drainer la chaleur générée par la décharge.
Notez que le ventilateur est toujours aussi bruyant…
Comme dans le mode “décharge”, le chargeur me limite à 0,4A de courant de décharge et je ne sais pas décharger au delà même si je le place à 14,0A de décharge !
Le chargeur compte en négatif les mAh vu qu’on retire du courant en dehors de la batterie alors qu’en charge on en “ajoute”.

Comme pour les autres modes, à tout moment on peut régler le courant de décharge ou arrêter l’action.

Mesures

Parlons un peu mesures…

Dans un premier temps ce sera le test du courant, dans un autre temps le test tension (mais pour ce dernier je n’ai pas encore fait de connecteur donc il est reporté à plus tard)

Pour le test du courant, j’ai placé mon FLUKE 115 en série entre le chargeur et la LiPo.
Le but de ce test est vérifier que le courant demandé pour charger la LiPo soit bien celui délivré à la LiPo.

J’ai démarré une charge de la Lipo en demandant un courant de charge de 1,0A.
On constate que le chargeur réalise bien son travail.
Pratiquement le courant fluctue de quelques centaines de mA, le chargeur vérifie le courant de sortie et le corrige tout le temps en fonction de la tension.. Calculé par le processeur et passé en boucle PID.

La batterie était déjà bien chargée, lorsqu’elle arrive a la fin de charge le courant diminue pour atteindre zéro.
On constate que l’affichage suit la valeur réelle de sortie.

Ensuite j’ai changé de batterie LiPo en plaçant une plus grosse capacité afin d’envoyer un courant de charge plus important.
Dans cette configuration j’ai demandé un courant de charge de 4,0A.
On remarque que malgré les 4,0A réglés, le chargeur n’affiche que 3,9A mais charge bien à 4A.
Avec un réglage de 6,0A en charge, l’affichage m’indique 5,8A alors que le multimètre lit 6,0A.
Avec un réglage de 8,0A en charge, l’affichage m’indique 7,8A alors que le multimètre lit 8,0A.
Au delà (10A) l’affichage redevient normal et quand il indique 10A, le multimètre lit aussi 10A.
Rien de bien grave de toutes manières, à de si fortes intensité on est pas à quelques centaines de milliampères près 😉

L’écart de 100mA confirmé entre la sortie et le courant réel.

Pour le fun, quelques mesures thermique sur le chargeur lors d’une décharge de batterie.
On remarque que la chaleur est surtout concentrée sur le côté droit du chargeur (côté batterie).
La base des câbles, au niveau des connecteurs, chauffe aussi très légèrement.

Visualisation dans différentes gammes colorimétriques

Conclusion

Le ISDT Q6 plus est un très chouette petit chargeur.
Il répondra à bon nombre de vos attentes et sera capable de s’aligner sur la plupart de vos batteries.
Il permet de faire des réglages fins et offre une grande liberté dans ceux ci.
Les mesures et courant/tension de sortie sont tout à fait respectés, ceci étant l’idéal pour ne pas avoir une dégradation rapide de nos batteries.

En revanche, il n’a pas d’alimentation interne, a un ventilateur assez bruyant lorsqu’il se met en route, a un courant de décharge/storage bridé (qui sera surement libéré lors des futurs mises à jour) et son câble de mise à jour est en option (mais on travail déjà à la réalisation d’un câble diy).
Très satisfait globalement de ce chargeur; il a d’ailleurs déjà trouvé sa place dans la voiture pour mes longues sessions sur le terrain.

 Liens utiles

La mise à jour du firmware se trouve sur le site de ISDT
Le manuel d’utilisation en anglais se trouve sur le site de ISDT

Le chargeur ISDT Q6 plus sur la boutique banggood

Une alimentation 220V vers 12Vdc pour alimenter le chargeur

Hubsan H109s X4 pro Test

Hubsan H109s X4 pro Banner

Le marché des quadricoptères est hyper saturé. On y retrouve aussi bien des brols que des machines hyper élitistes. Mais il permet aussi de faire de bonnes découvertes comme ce Hubsan H109s X4 pro.

Présentation

Le Hubsan H109s X4 pro est un quadricoptère destiné à la prise de vue pour les amateurs. Il est équipé d’un système de retour vidéo en 5,8ghz de type non propriétaire. Ce qui veut dire qu’avec n’importe quel récepteur 5,8ghz connecté à un écran ou à des lunettes, vous pourrez vivre l’expérience du vol en immersion (FPV). L’appareil est équipé d’un GPS rendant ses déplacements sécurisés et, dans le cas où vous ne distinguez plus la direction de votre mouvement quand vous volez à vue, il suffit de le rappeler à son point de décollage.

Hubsan H109s X4 pro unboxing

Camera

La caméra destinée à la prise de vue permet d’enregistrer avec une résolution de 1080p en 30 fps via un capteur de 12 mégapixels. Aucun réglage n’est possible depuis la caméra. Le connecteur est de type Mini-USB.

Le support de caméra accepte sans broncher tout autre type de caméra au format Gopro. Notez, par ailleurs, qu’un modèle de nacelle pour smartphone est livré avec.

Dans la version “avancée”, la nacelle de la caméra est une nacelle de type 3 axes, contrairement à celle que j’ai reçue qui est un modèle à 1 axe.

Hubsan H109s X4 pro Cam

Batterie

La batterie de Type LIPO est une batterie classique de 7000mAh 25C 11.1V. Les connecteurs d’équilibrage sont en JST et ceux de l’alimentation en XT60. Le design de la batterie n’a rien de spécial, on reste dans le milieu du modélisme pour tous.

Hubsan H109s X4 pro LIPO

Télécommande

La télécommande est très complète et vous évitera de passer par un smartphone ou une tablette supplémentaire, ce qui réduit le poids entre les mains, d’une part, et, d’autre part, limite aussi votre investissement au cas où votre tablette ou smartphone, est déclaré obsolète.

Pour remplacer les piles rechargeables, j’ai décidé de placer une LIPO 1000 mAh 3s. La fiche XT60 a été remplacée par celle présente sur le support à piles.

Hubsan H109s X4 pro Télécommande

Connecteurs

Le connecteur vidéo est de type RP-SMA et vous recevez une antenne de type bâton. On note aussi un micro-USB destiné aux mises à jours.

Hubsan H109s X4 pro Ports

En-dessous vous aurez accès aux connecteurs de l’appareil. Fiche pour la vidéo en USB et alimentation en 12v pour un accessoire de type Parachute ou autre.

Hubsan H109s X4 pro vue dessous

Mesures et test

– Diagonale : 370mm

– Poids : 1006g

Vidéo

Conclusion

L’appareil est, selon moi, très performant pour cette gamme de prix. J’ai un peu fouillé sur le net et je n’ai pas trouvé d’équivalent à part le MI drone de chez Xiaomi. Le fait de ne pas être obligé d’utiliser une application de la marque limite aussi les risques à devoir se déplacer avec toutes sortes d’accessoires.

L’autonomie est plus que correcte et les batteries sont facilement trouvables sur Internet.

Le bémol reste la nacelle, qui, à elle seule, gâche tout le plaisir de cet appareil. Si vous l’achetez, je ne peux que vous conseiller de prendre une nacelle de type 3 axes comme celle-ci HAKRC Storm32 3 et de vous imprimer ce support indispensable pour fixer la nacelle sur le X4.

Je recommande ce quadricoptère pour un premier achat. Si vous souhaitez acquérir les bons réflexes avant de passer sur une machine plus chère et plus performante, alors le Hubsan H109s X4 Pro est fait pour vous.

L’appareil est disponible ici Hubsan H109s (Coupon : “Didhubsan”)

Bons vols!

FIREFLY 7s : la 4K pour moins de 100€

Présentation

Ma Runcam 2 a de super pouvoirs. 🙂 Mais en attendant l’arrivée de la Runcam 3, j’ai craqué pour une énième copie de la Gopro. Ce qui m’a surtout donné envie, c’est ce post sur Facebook où une grosse quantité de personnes s’est ruée sur une  promotion pour une copie à 15€. Copie qui, entre nous soit dit, ne cartonne pas du tout, vu les médiocres résultats observés.

N’étant pas convaincu, j’ai donc un peu fouillé de mon côté et j’ai franchi le pas en me procurant une FIREFLY 7s.

J’ai acheté cette caméra ici Firefly Cam 4K

Spécifications

Sur le papier, le fabricant annonce :

  • Mensurations de 59 (l) * 21 (w) * 41 (h) mm
  • Taille du lcd: 640 (l) * 480 (w)
  • o LED Taille: 64 * 48mm
  • Lentille : 7mm fov 120 °
  • Poids: 70g
  • Capacité de la batterie: 1000mA
  • 2160p @ 24fps (quicktime player requis), 2.5k @ 30fps,1080p @ 60fps, 1080p @ 30fps et 720p @ 120fps, 720p @ 60fps
  • Capteur Sony IMX 078 de 12 méga pixels

Accessoires

Le kit est très complet pour commencer.

FIREFLY 7s accessoires

Je me suis quand-même commandé un kit supplémentaire ici Pack Camera Sport

Vidéo

J’ai voulu faire un test simple. La configuration est à la portée de monsieur tout le monde.

Pour commencer, j’ai fixé la caméra sur un support à ventouse à l’extérieur de la voiture. J’ai activé la compensation gyroscopique et ensuite j’ai refait le trajet en sens inverse sans l’aide électronique. J’ai répété l’opération sur plusieurs terrains de jeux différents, dans le but d’obtenir une réelle comparaison.

Je compte updater de quelques vidéos de vols (aile et quad), une fois que le soleil refera son apparition.

Conclusion

La caméra Firefly 7s me semble un bon compromis après avoir analysé les différents capteurs mis à disposition sur le marché. Je suis d’ailleurs tombé sur un article très intéressant ici Comparatif IMX

Celui-ci remporte la palme qualité/prix/consommation. Finalement il ne faut pas non plus négliger cette dernière. Si vous devez changer de batterie à chaque prise de vue, ce n’est pas intéressant.

Si vous souhaitez la tester sachez qu’elle est disponible ici Firefly Cam 4K

Bons vols!

Review : Les batteries LIPO Greatmax

Nous avons reçu il y a peu une demande un peu particulière du fabricant de LIPO Greatmax via le formulaire de contact du website.

Nous ne connaissions pas ce fabricant, originaire de Chine.

A l’heure actuelle il n’existe pas de distributeurs en Europe.

Le marché principal de Greatmax est focalisé pour le moment sur les USA.

Il m’a fallu fouiller sur le net avant de tomber sur cette vidéo Corporate qui résume d’ailleurs très bien la manière dont les LIPO sont fabriquées.

Renseignements pris, nous avons accepté et le fabricant mets à ma disposition deux exemplaires du modèle 4s 1300mAh en 65C, histoire de pouvoir comparer avec d’autres Lipos.

L’autre exemplaire a été testé par  et l’article est disponible ici !

Greatmax Overview

Elles font étrangement penser à une autre marque !

Greatmax Tattu

Les dimensions de la Greatmax sont de 72,8mm x 33,9mm x 30,4mm et le poids est de 149gr.

Greatmax poids

Comparé au 167gr d’une tattu 1300 et aux dimensions de 72mm x 34mm x 28mm

Greatmax Tattu poids

Et au 155gr d’une bonka et aux dimensions de 75,9mm x 34mm x 31,5mm, le gain est évident !

Greatmax Bonka poids

Comparatif visuel des LIPOS

Greatmax Tattu Bonka face

Greatmax Tattu Bonka recto

Greatmax Tattu Bonka face cote

La différence de poids s’explique par plusieurs facteurs !

1/ La Greatmax utilise du câble lipo 14AWG la ou Tattu et Bonka eux utilisent en toute logique

vu la consommation actuelle de nos configurations du 12AWG.

2/ La protection en mousse mise en place au niveau du raccordement des cellules est inférieure sur le Greatmax par rapport aux 2 autres.

3/ La longueur des câbles.

Premier test de la Greatmax en vol :

Avant de faire un faire un comparatif plus approfondi, je décide de faire un test en vol de la Greatmax (rodée) pour apprécier le feeling et les performances ! bien entendu la même configuration sera utilisée pour les tests (armattan RaceSpec) dont la review & build va bientôt arriver, il dispose de la carte f3v4  FULL AIO avec un capteur de courant !  les moteurs sont des Brother Hobby Returner R3 2206-2600kv – Esc bee 30 amp multishot avec des tripales HQ DPS1 5x4x3.

Le ressenti sur le premier vol est vraiment excellent et les performances m’ont vraiment étonné !

Ce qui m’a vraiment surpris, c’est la puissance constante disponible du début à la fin du cycle de la lipo, la ou une bonka s’effondre sur les performances en fin de cycle, ici c’est ultra linéaire.

Aucune chauffe anormale ni gonflement n’a été constaté sur les 10 cycles que j’ai fait avec.

Le gain de poids qu’elle apporte par rapport par rapport à la Tattu et à la Bonka est très appréciable également.

On est sans aucun doute sur une LIPO de qualité équivalente aux grandes marques connues.

Voici la vidéo du premier vol d’essai !

Comparatif en vol GreatMax / Tattu / Bonka (DVR FATSHARK)

La vidéo ci-dessus permet de comparer le comportement des cellules de chaque marque suivant le temps de vol.

J’ai contrôlé la température des lipos après chaque vol pour comparer !

Comparatif fait sur 3 vols, le même jour avec une température extérieure de -1°.

Greatmax 1300mah

temps de vol : 3min 30 – 26 degrés

Tattu 1300mah

temps de vol: 3min 18 – 27,8 degrés

Bonka 1300mah

temps de vol: 2min 57 –  32,8 degrés

gonflée en fin de vol…

Greatmax Racespace Vue 1

Greatmax Racespace Vue 2

Greatmax Racespace Vue 3

Pour le prix on tourne aux alentours des 15$ sans les frais de port. Venant de Chine, je n’ose imaginer avec la réglementation en vigueur pour les LIPO ce que cela représenterait d’en faire venir 5 pièces.

Une super alternative aux grandes marques connues a ce jour !

Petit rappel au passage

Le tableau de la tension minimale à respecter pour vos LIPO!

Tableau comparatif valeur Lipo

Un petit truc si votre carte de vol ne possède de buzzer pour vous avertir que vous êtes à 10%.

Le LIPO buzzer disponible ici LIPO BUZZER

Le principe de fonctionnement est très simple et il suffit de brancher le buzzer à votre LIPO via la prise d’équilibrage et de fixer celui à l’aide velcro ou d’un élastique.

Et pour bien contrôler la tension et afficher d’autre caractéristiques on vous conseilles ceci :

Le cellmeter dispo ici CellMeter

Holybro Shuriken X1, le test

,
Shuriken X1 vue face

Présentation

Le Shuriken X1 est un quad BNF destiné aux mordus du FPV racing.

Mais pas n’importe quels mordus!

Ils ont suivi les désidératas de ceux qui ne veulent pas monter eux-mêmes leur quad!

Holybro a soigneusement choisit les composants qui équipent l’appareil.

Lors de la commande, vous avez le choix entre Spektrum, FRSKY et Futuba pour les récepteurs.

On reçoit d’ailleurs l’appareil dans un emballage propre, avec fiche explicative et détaillée sur les possibilités et réglages en Anglais. Par ailleurs, Holybro , fournit une liste des pièces détachées disponibles chez le fabricant ou les revendeurs agrées.

Shuriken X1 unboxing

Les fonctions sont dignes d’un modèle haut de gamme avec OSD, PDB et VTX (réglable). Elles sont, de plus, intégrées à la carte de vol.

Les hélices HQprop sont une série spéciale Mr Steele 😉

Shuriken X1 vue haut

Spécifications

  • Châssis en Carbone 3k, 4 mm pour les bras et de 200mm de diagonale prévu pour hélices de 5′.
  • Contrôleur de vol 32-bit F3 avec OSD, VTX, PDB, sonde de courant et de tension tout en un.
  • Émetteur vidéo 5.8GHz 40 canaux en 25mW/200mW/600mW sélectionnable par bouton poussoir.
  • MWOSD (préchargé avec la version V1.5)
  • Caméra 600TVL 1/3 inch Super HAD II CCD PAL avec lentille 2.5mm.
  • Compatible avec le SBus, DSMX et autres récepteurs PPM.
  • Barre de LED RGB (3 couleurs) contrôlable et assignable.
  • Deux positions possibles pour la caméra FPV: une de 0 à 40 d° d’angle et l’autre de 35 à 70 d°.
  • Support en TPU pour GoPro Session (35 d° d’angle)
  • BetaFlight 3.0.1 préchargé
  • 4 x ESC Oneshot125 BLheli-S 30A  (40A en pointe)
  • 4 x T-MOTOR 2305 2600KV
  • Supporte en entrée : 7 – 42V
  • Poids: 343g (sans la batterie)

Software

Ma configuration radio est en DSMX, j’utilise une DX9 de chez Spektrum.

Réglages des ports

Shuriken X1 Ports

Sélection du récepteur

Shuriken X1 Receiver

Bien vérifier que la carte est en 4/2. Plus loin, le processeur ne suit pas.

Shuriken X1 system

Sélectionner l’onglet LED strip.

Shuriken X1

Pour régler les LED, je vous invite à suivre ce tutoriel :

Onglet ESC, je choisis toujours le Motor_stop! Cela empêche les moteurs de tourner si vous ne donnez pas de gaz.

Shuriken X1 esc

Réglages des PID, ceux d’origine ne sont pas affinés. Vous pouvez vous baser sur ceux-ci. Merci d’ailleurs à Mike FPV pour sa patience, car une X frame ne se règle pas si facilement.

Shuriken X1 PID

Si vous vous demandez ce que vous verrez dans vos lunettes, jetez un coup d’œil à cette vidéo

Vidéo

Conclusion

Si vous ne savez pas souder ce n’est pas grave!

Le Shuriken X1 est l’appareil qu’il vous faut pour vous perfectionner dans le monde du FPV Racing.

Livré complet et en suivant cette review vous devriez vous en sortir facilement pour l’affiner selon vos désirs.

Shuriken X1 vue dos

Le FPV racing pour tous!

C’est la devise de ce Shuriken X1! Composants de choix et carte de vol relativement facile à régler.

Le Shuriken X1 est dispo ici  👉 Holybro Shuriken X1

Les pièces détachées sont disponibles ici  👉 Spare parts X1

Bons vols!

EDIT 23/04/2017 : Je vous conseille de passer en betaflight 3.17 et de laisser la valeur du proc à 2khz. Veuillez aussi upgrader vos ESC en 16.6.

Tester la capacité de ses lipos : enfin un bon système!

La question de pouvoir mesurer l’état réel des lipos, cellule par cellule, me tracasse depuis longtemps..

Mesurer la résistance interne est fort décevant, la mesure ne représente absolument pas l’usage en conditions réelles (faible consommation de courant de mesure pour une faible durée)

Il n’y a qu’une chose à faire pour savoir si une cellule est en bon état: il faut lui faire débiter un courant sérieux et mesurer soit sa tension, soit directement sa capacité en mAh.

C’est ce que fait ce montage : chaque cellule débite un courant dans une résistance de puissance et sa capacité est mesurée

Tout le matériel nécessaire vient de chez Banggood.

Les modules utilisés ici sont limités à 3 Ampères maximum, il en existe jusqu’à 10 A (plus chers).
Chaque module doit impérativement être alimenté par une alimentation de 5 Volts isolée galvaniquement des autres.
On est donc obligé d’utiliser une alimentation par module.
Heureusement nos copains chinois sont là!
Comme (dé)charge, j’ai monté des résistances de 1,5 Ohms 5 Watts, ainsi le courant de décharge est de plus de 2,5 A au départ et diminue ensuite à la fin vers 2,2 A en réglant le seuil d’arrêt du cycle à 3,3 Volts.

Résultat des courses : très concluant… on voit tout de suite que la capacité est inférieure à la nominale et que les cellules ne sont pas équivalentes.

Un exemple : une 2200 3S me donne 1700 / 1940 / 1905 mAh !
Et ce test n’a été réalisé qu’à 2,5 Ampères de décharge, en pleine (dé)charge à 20 ou 25 A, sur une machine en vol par exemple, ce sera encore pire évidemment.
Dans ce cas ci, j’en déduis que je pourrais remplacer la cellule la plus faible mais que cela n’en vaut pas nécessairement la peine vu l’état des deux autres.
Par contre, pour tester une lipo de 300mAh, le test serait presque nominal.

L’idéal pour ce montage et les tests serait d’utiliser les modules de 10A mais à 18 euros/pièce..bof bof…
Ou alors mesurer chaque cellule séparément… mais pfffff, trop long…

Pour l’ensemble de ce montage en version 3S, le prix de revient est de 17 euros en tout, mais rien n’empêche de faire une version 4S.

Bref, un bricolage sympa, utile et pas cher…comme j’aime quoi…

Matériel nécessaire pour la version 3S:

3x module ZB2L3 Battery capacity tester
3x alimentation 5V 500mA (modèle EU)

Nb: rajouter une unité de chaque pour la version 4S

Crédits: Thierry Kouna Nabakou

Caméras pour le FPV : Essai et comparatif Juillet 2016

,

Hello, aujourd’hui je vais vous présenter un test des caméras les plus répandues pour voler en FPV.

Le test a été effectué le même jour et enregistré via le DVR intégré de mes Fatshark Dom V3.

image

J’ai retenu comme caméras

Eachine 1000TVL 1/3 CCD 110 Degree 2.8mm Lens, dispo ici http://goo.gl/eodnJH pour 10€

Eachine 1000 TVL CCD

Foxeer XAT600M HS1177 600TVL CCD 2.8MM, dispo ici http://goo.gl/YEJlfF pour 32€

Foxeer XAT600

960H CCD 700TVL 2.8mm  dispo ici http://goo.gl/AaPgMT pour 16€

960H 700 TVL

RunCam2 HD 1080P, dispo ici http://goo.gl/bu9CY0 pour 91€

Runcam2 HD

Les caméras ont été montées sur le matériel suivant

Eachine 1000TVL sur une aile Z-84 avec un VTX Boscam

image

Foxeer XAT600M sur un quad o3 frame 210 avec un VTX Eachine

image

960H CCD 700TVL sur un Parkzone Radian avec un VTX Skyzone

image

RunCam2 HD sur l’aile Z-84 pour donner une idée de comparaison au DVR des lunettes

image

En résumé, les goûts et les couleurs varient, chaque caméra retenue ici pourra correspondre à votre projet FPV et dépendra de votre budget! N’hésitez pas à investir dans deux modèles différents pour comparer.

Bon vol!