Articles

AKK Race Vtx – Le test !

Ca fait déjà un moment que je l’ai en stock, mais par manque de temps je n’avais pas encore eu l’occasion de le tester.
Chose corrigée, voici le test de l’émetteur vidéo destiné à la course : le AKK Race VTX.

Fiche technique

Type de matériel: émetteur vidéo
Gamme de fréquences: 5.8GHz
Nombre de canaux: 37
Puissance d’émission: 25mW / 200mW
Tension de fonctionnement: 5Vdc
Consommation: Non Communiqué
Portée vidéo: Non Communiqué
Connexion d’antenne: MMCX côté émetteur vers SMA côté antenne
(RP-SMA au choix à la commande)
Connexion de l’émetteur via câbles pré-soudés
Dimensions: 20x 25mm
Poids: 3.5g sans antenne
Fonctionnalités supplémentaires: SMART Audio, Pitmode, sortie 5Vdc 300mA , micro, démarrage lent

Unboxing

Envoyé dans une enveloppe à bulle depuis la maison mère de AKK.
Le colis n’a subi aucun dommage malgré une longue traversée.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-1-300x300.jpg.

L’enveloppe est à bulles, pour amortir les éventuels chocs dûs au transport.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-2-300x300.jpg.

Emballé dans un sachet à fermeture ZIP antistatique avec un autocollant dessus comportant le matériel contenu et un code QR qui renvoie vers le facebook de AKK.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-3-300x300.jpg.

De l’autre côté du sachet antistatique on aperçoit le AKK Race VTX, une rallonge d’antenne MMCX vers SMA et un mode d’emploi en anglais.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-4-300x300.jpg.

Tour d’horizon

Le AKK Race VTX est petit et fin, il devrait s’intégrer au mieux dans un build.
Il est fourni avec une série de fils pré soudés à gaine siliconée.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-10-1024x576.jpg.

Sur le coin supérieur droit on aperçoit le connecteur MMCX qui recevra la rallonge MMCX vers SMA (ou RP-SMA) fournie.
En bas à gauche on aperçoit la pastille du microphone qui captera les sons environnants tandis qu’en bas à droite se trouve le bouton poussoir qui permet de changer de canal/bande/puissance; Une série de 4 leds situées sur la droite du bouton renseignerons sur le mode engagé par l’émetteur

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-11-1024x576.jpg.

A l’arrière il n’y a rien mis à part la sérigraphie qui renseignera quel fil fait quoi !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-12-1024x576.jpg.

Gros plan sur l’arrière du AKK Race Vtx.
Remarquez que ce VTX ne comporte aucun trou de fixation sur la platine.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-13-1024x576.jpg.

Pour ma part j’ai opté à la commande pour un modèle de rallonge MMCX vers SMA.
Le RP-SMA est aussi disponible et il faut choisir lors de la commande.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-7-300x300.jpg.

Manuel d’utilisation

Une petite photo du manuel en Anglais au cas où on le perdrait.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-5-1024x1024.jpg.

L’autre côté du manuel.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-6-1024x1024.jpg.

Mesures

Prenons maintenant les mesures du VTX au pied à coulisse pour avoir une idée.
Il est renseigné à 25mm de long, nous mesurons un peu plus à cause du connecteur MMCX qui ressort un petit peu de la platine.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-15-1024x576.jpg.

Donné pour 20mm de large, la fiche technique est respectée.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-16-1024x576.jpg.

En épaisseur il n’est pas bien gras!
3,56mm d’épaisseur à cause encore une fois du connecteur d’antenne MMCX.
Autant dire qu’il peut facilement prendre place dans un build.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-17-1024x576.jpg.

Un élément non renseigné dans la fiche technique c’est la longueur des câbles pré soudés. Je les ai mesurés à 8cm de long.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-14-1024x576.jpg.

Le poids est renseigné à 3,5g sans antenne, fiche technique encore respectée, nous sommes à 3,8g mais la différence vient surement du fait qu’ils ont pris la mesure sans les fils pré soudés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-18-300x300.jpg.

Parlons rallonge MMCX vers SMA.
Elle fait 7,8cm au total.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-8-1024x576.jpg.

Mais en vérité la partie vraiment exploitable, que l’on pourra bouger pour la placer au mieux dans son build fait 3,7cm.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-9-1024x576.jpg.

La rallonge fait 5,1g.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-20-300x300.jpg.

Bref, l’ensemble, dans votre build, fera 8,4g (moins les quelques fils siliconés qui ne vous servirons pas et que vous retirerez)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-19-300x300.jpg.

Tests

Comme à l’habitude j’ai placé l’émetteur sur le banc de test.
J’ai calé la fréquence du RACE VTX sur 5800MHz, tout en l’alimentant à une tension fixe gravitant autour de 5Vdc (c’est sa tension nominale de fonctionnement. Cet émetteur n’est pas utilisable sur une large plage de tension comme les autres mais uniquement à 5Vdc).

Configuré sur 25mW théorique.
Mesuré à 7mW @ 4,98Vdc, consommation de 158mA.
WTF!?! on est loin des 25mW annoncé…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-21-1024x576.jpg.

Passage en 200mW théorique.
Mesuré à 111mW @ 4,92Vdc, consommation 347mA
Il doit y avoir un soucis, les puissances mesurées ne sont pas celles annoncées.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-23-1024x576.jpg.

Après une très rapide recherche, j’ai trouvé le problème.
Le connecteur MMCX est très mal soudé sur la carte et est tombé.
Clairement un manque de contrôle qualité.. c’était des soudures froide avec trop peu de soudure.
Veillez donc à repasser un coup de fer a souder sur le vôtre avant de l’utiliser.
Un petit conseil supplémentaire est de déposer une goutte d’epoxy pour le rendre mécaniquement plus costaud.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-26-1024x576.jpg.

Bref, j’en avais un 2e en stock donc je l’ai sorti pour mesurer après avoir pris soin de vérifier les soudures.
En 25mW théorique.
Je mesure 27mW @ 5Vdc , consommation 170mA.
C’est est enfin une mesure correcte.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-24-1024x576.jpg.

Passage en 200mW.
Je mesure 424mW @ 5Vdc, consommation 418mA.
400mW, le double??? y a clairement un soucis dans leur production.
Ca ne donne pas confiance du tout !!!!
Soit… j’attends un 3e pour ré-itérer les mesures et je les ajouterai à cet article une fois effectué.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc-25-1024x576.jpg.

Quelques mesures supplémentaire à l’analyseur de spectre
Ici une vue à 25mW avec 20MHz de bande passante.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est racevtx_25mw_20Mbp-1024x576.jpg.

Vue à 25mW avec 200MHz de bande passante.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est racevtx_25mw_200Mbp-1024x576.jpg.

Vue en 200mW à 20MHz de bande passante

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est racevtx_200mw_20Mbp-1024x576.jpg.

Une autre analyse du spectre en 3D en 200mW, 20MHz

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est racevtx_200mw_20Mb_p2-1024x576.jpg.

Waterfall de la même mesure 200mW 20MHz

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est racevtx_200mw_20Mb_waterfall-1024x576.jpg.

Le spectre à 200mW à 200MHz de bande passante.. y a des signaux parasites…

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est racevtx_200mw_200Mb_p2-1024x576.jpg.

Et dans la foulée une petite image thermique de l’émetteur pendant l’utilisation.
Ca chauffe bien quand même :p

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AKK_RACE_VTX_Review_Papyrc_therm.jpg.

Conclusion

Mon avis est très mitigé sur cet émetteur vidéo destiné à la race.
Le contrôle qualité n’est pas excellent et les performances trop aléatoires.
Pour moi il est totalement déconseillé d’utiliser ce genre d’émetteur vidéo lors de compétitions; Mal réglé, il peut parasiter les autres concurrents.

Maintenant pour un émetteur à 10$, soit 8,5€ il ne faut pas trop en demander.

Liens intéressants

Le AKK Race Vtx sur la boutique AKK

AKK FX2 Dominator – La puissance à l’état brut !

Salut la compagnie !
J’ai eu de nouveau plaisir à recevoir un émetteur vidéo analogique de la marque AKK, le fameux et controversé AKK FX2 DOMINATOR.
Un émetteur vidéo qui ne sort pas moins de 2W !!! (oui oui vous lisez bien) Afin de garantir un signal vidéo puissant et clair sur de bonnes distances.
Je vais éplucher l’émetteur pour vous, et le soumettre au banc de test habituel et utilisant les même paramètres que pour les émetteurs vidéos précédemment testés.

Rappel à la loi et mise en garde

L’utilisation d’un émetteur vidéo 5.8GHz de plus de 25mW est strictement interdite en Belgique/France.
L’utilisation en dehors des normes et des règles vous expose, en cas de contrôle, à de fortes amendes voir à une peine de prison.
Il en est de même pour un émetteur vidéo dont la puissance est sélectionnable par l’utilisateur.. si l’émetteur est capable de monter au delà de la puissance autorisée par la norme (dans notre cas 25mW) celui ci est considéré comme non conforme et hors la loi.

Fiche technique

Type de matériel: émetteur vidéo
Gamme de fréquences: 5.8GHz
Nombre de canaux: 37
Puissance d’émission: 250mW / 500mW / 1000mW / 2000mW
Tension de fonctionnement: 7Vdc à 26Vdc
Consommation: de @ 12Vdc (consommation différente selon la puissance)
Portée vidéo: NC
Connexion d’antenne: MMCX
Connexion de l’émetteur: câbles siliconés JST 6pins
Dimensions: 36 x 36mm (carte), 30,5 x 30,5 mm (trous de fixation)
Poids: 20g sans antenne
Fonctionnalités supplémentaires: sortie 5Vdc 500mA , micro, smart audio, pit mode.

Unboxing

Fidèle à l’habitude AKK nous fournit son émetteur dans une petites boite en carton assez costaud.
Sur le couvercle se retrouve le logo de la marque.

Sous la boite se trouve, collé sur le plastique d’emballage, un autocollant renseignant le modèle, le site web de la marque et un code QR qui renvoie vers la page facebook de AKK.
Malheureusement cet autocollant est collé sur le plastique d’emballage et non sur la boite; au déballage on perd l’information… et pour peu qu’on ai acheté quelques émetteurs en prévision, au stockage on est vite perdu dans les boi-boites !

Une fois l’emballage plastique scellant le produit retiré, on se retrouve avec une boite sobre.

On fait sauter le couvercle, par glissement vers le haut, pour découvrir notre émetteur vidéo sagement calé dans une mousse dense permettant d’absorber les chocs du transport.
Qu’il est beau!!! Il semble proprement soudé et son refroidisseur en aluminium attire tout de suite l’attention sur lui.
On sait que ça va chauffer et pomper des watts :p

On retire l’AKK FX2 DOMINATOR de son logement et on découvre qu’il est posé sur un lit cartonné percé d’un trou.

On glisse le doigt dans le trou en poussant un petit cri de joie, on tire, on lache… et on découvre les câbles fournis et le manuel d’utilisation.

Un câble rallonge SMA/MMCX pour l’antenne et une tresse de câble silicone pour l’interconnexion à l’alimentation et aux périphériques à associer (caméra, contrôleur de vol,…) sont fournis.
On remarque que AKK ne fournit plus jamais d’antenne 5.8GHz avec ses émetteurs, à vous d’en acheter une. Dans un sens ce n’est pas plus mal car cela diminue le prix, vous en avez certainement pleins les tiroirs de toutes manières et cela vous laisse libre choix pour choisir le matériel adapté qui vous donnera le meilleur de votre émetteur.

Voilà à quoi ressemble l’émetteur sorti de sa boite.

Tour d’horizon et mesures

Prenons la face avant.
Dans le coin supérieur droit on retrouve l’afficheur à 1 digit qui renseignera alternativement la bande de fréquence, le canal et le niveau de puissance sélectionné.
A côté de lui se trouve le connecteur MMCX dans lequel on enfichera la rallonge fournie.
Juste après (toujours dans le haut de l’image) le micro bouton poussoir qui permettra de faire les réglages sur l’émetteur.
En dessous de ces éléments on retrouve le radiateur aluminium servant à diffuser la chaleur produite par l’étage actif de puissance, celui ci prend une place importante sur la platine.
Dans la partie inférieur, sur la gauche se situe le connecteur d’entrée/sortie dans lequel se logera la rallonge de câbles siliconés (pour l’alim, etc…)
A côté de celui ci on distingue une petite pièce ronde et argentée, il s’agit du microphone permettant de diffuser, avec le flux analogique vidéo, le son ambiant autour de l’émetteur.

Sur la face arrière de l’émetteur, tout est recouvert par un grand radiateur aluminium.. Autant dire qu’avec ces précautions prises le refroidissement devrait être optimal.

Pour les mesures, nous avons une platine qui fait 36x36mm

Attention qu’avec le débord du connecteur MMCX on rajoute 1 petit millimètre.

En épaisseur nous avons 14mm.

L’empattement des trous de fixation est de 30,5×30,5, un standard.

Le poids de l’émetteur est tout à fait convenable compte tenu des performances annoncées: 19g d’extrême puissance 🙂

La rallonge MMCX vers SMA fournie fait tout juste 8 cm.

8 cm c’est bien mais la partie utile et flexible ne fait que 4cm.

Pour avoir une idée du poids que cette rallonge pourrait amener, je l’ai mesurée à 4,6g.

La mesure du câble au revêtement silicone permettant d’alimenter notre émetteur et de le connecter à des périphériques externes tels que caméra ou contrôleur de vol, fait environ 11cm qu’on ramènera à 10cm vraiment utiles.

L’ensemble, tout câbles compris, ajoutera presque 25g à votre build.

Manuel d’utilisation

On ne change pas les bonnes habitudes: je vous ai mis une photo du tout petit livret fourni dans la boite. Il est en anglais mais facile à comprendre même sans connaissance de la langue de Shakespeare!

Tests

Nous voilà venu au moment des tests sur le banc.
J’ai connecté mes multimètres pour avoir la tension d’alimentation, le courant consommé et la puissance délivrée.
Pour garantir des tests en bonne et due forme, j’ai alimenté de manière stabilisé à environ 12V notre émetteur vidéo (l’utilisation d’une batterie externe aurait fait lentement chuter la tension et aurait potentiellement faussé nos tests).
J’ai également placé un ventilateur de PC soufflant l’air à température ambiante vers la platine pour garantir un refroidissement efficace.

NOTE importante: Lors de ce test, j’ai placé un atténuateur de 20dB entre le wattmètre IRC et l’émetteur car l’appareil de mesure d’ImmersionRC n’est prévu que pour mesurer des émetteurs allant jusque 1W! Si vous utilisez des émetteurs plus puissants comme dans notre cas, vous risquez de détériorer votre appareil de mesure… et il n’affichera pas la bonne mesure.
Dans le cas ou vous utilisez comme moi un atténuateur, n’oubliez pas de le renseigner dans le menu de votre appareil de mesure pour qu’il tienne compte de l’atténuation.

Test à 250mW théorique: On mesure réellement 200mW pour une consommation de 278mA @ 12,1V.
Soit 50mW de moins que prévu… pas bien !

Test à 500mW théorique: On mesure réellement 366mW pour une consommation de 340mA @ 12,1V.
Soit 134mW de moins que prévu… pas bien !

Test à 1000mW (1W) théorique: On mesure 665mW pour une consommation de 429mA @ 12,1V.
Soit 335mW de moins que prévu… ça commence à faire beaucoup 1/3 de puissance en moins !

Test à 2000mw (2W) théorique: on mesure 1,9W pour une consommation de 704mA @ 12,05V.
Soit 100mW de différence avec la puissance théorique, ce qui est mieux que les mesures précédentes.

Lors de mes nombreux tests, à fond de puissance, il a souvent été le cas que je mesure une valeur proche de 2W (1,99W)

Besoin de ventilation ou pas?

Test de l’émetteur avec et sans ventilation forcée.
J’ai placé un ventilateur de PC en 12V qui souffle l’air de la pièce sur l’émetteur vidéo.
L’émetteur est dans les meilleures conditions et sort le maximum de sa puissance (mesurée à 1,99W).

J’ai coupé la ventilation forcée et attendu environ 2 minutes, on voit clairement une chute de la puissance.
Plus l’émetteur chauffait, plus la puissance diminuait.

J’ai remis en fonction la ventilation forcée et ai constaté que la puissance remontait tout doucement.
Au bout de 2 minutes on était presque revenu au maximum de puissance émise.

En conclusion de ce test, il est clair et évident qu’une bonne ventilation de l’émetteur est nécessaire pour garantir d’excellentes performances.

Note additionnelle: les canaux E4, E7 et E8 ne sont pas disponibles pour des raisons de régulation FCC (merci les US)

Quelques mesures supplémentaires

L’AKK FX2 DOMINATOR a été passé à l’analyseur de specte (RF explorer) pour avoir une idée des pertubations qu’ils pourrait engendrer sur une large bande passante.
Un atténuateur de 60dB a été ajouter afin de protéger l’analyseur de spectre.
Aucune caméra n’a été ajoutée donc le signal ne reçoit aucune modulation.
Ici, le test a été effectué à 250mW théorique (puissance niveau 1) avec une bande passante de 100MHz 5750-5850 avec le signal utile sur 5800MHz).
Le signal est propre et tout ce qu’il y a de plus normal.

Même test que précédement mais avec une bande passante de 300MHz (5650-5950 avec le signal utile sur 5800MHz)

Quelques autres vues de ces mêmes signaux.

Conclusion

Cet émetteur AKK FX2 Dominator se révèle être un monstre de puissance.
Permettant de garder un signal vidéo fort et clair sur de longues distances, gardez en tête que ses performances seront directement influencées par une alimentation stable et filtrée, une excellente ventilation contrôlée, une antenne de qualité associée, son environnement direct (présence d’obstacles, d’immeubles, de perturbations électromagnétiques,…).
Il vous faudra dompter et maîtriser cette bête sauvage pour tirer le meilleur parti de ses performances.

Le mauvais côté de cet émetteur est que la puissance n’est pas vraiment bien contrôlée et qu’il y a dans la sélection des puissances basses une grande différence entre la théorie et la réalité.
Les canaux E4, E7 et E8 ne sont pas disponibles pour des raisons de lois US (FCC).

Pour conclure, as t on vraiment besoin de tant de puissance? Honnêtement je ne pense pas; à part perturber votre voisinage et être irradié par des micro ondes cela ne sert à rien. Si vous voulez faire de la longue distance en FPV, optez pour un système de transmission vidéo dans des fréquences plus basses avec un meilleur taux de pénétration dans l’environnement.
Maintenant, ce dispositif pourrait convenir parfaitement pour des transmissions vidéo analogique dans l’industrie.

Liens intéressants

Le produit AKK FX2 DOMINATOR sur la boutique de AKK