Articles

RaGG-e 3inch Titch

RaGG-e 3inch Titch

Ragg-e est une marque anglaise destiné à ceux qui demandent : solidité et personnalisation. Le Ragg-e Titch répond néanmoins à une demande du public d’avoir un appareil plus léger que le WBX5, fleuron de la marque.

Ce build est destiné à ceux qui se posaient des questions. Nous avons franchis le pas pour vous en achetant un exemplaire.

Liste du matériel

Frame : RaGG-e Titch

Moteurs : Emax 1306/4000kv

Combo ESC/F4/VTX : HGLRC XJB F428-TX20 V2 Omnibus F4 Flight Controller 28A 2-4S Blheli_S ESC 25/100/200/350mW VTX

Caméra : Runcam Micro Swift

RX : FRSKY XM+

Présentation

145mm c’est sa taille en diagonale. On est toujours sur du HDPE (Polyéthylène haute densité).

Le poids reste raisonnable avec 56g.

La première version

Je suis parti sur un kit Emax avec leur F3 Magnum mini et des moteurs 1306-4000kv de la même marque.

Désenchantement total avec les moteurs, il va falloir rallonger les câbles.

Une fois les cables rallongés, j’ai un peu du chassîs pour y placer la fiche XT30e j’ai soudé au combo.

L’idée était de placer un VTX TX25 au cul de la Micro swift. Il impossible de tilter la caméra car elle se heurte à la F3 mini magnum.

Il m’a fallu découper dans le châssis car il n’est pas possible d’y placer correctement la lyre de la caméra Runcam Micro swift.

Après 2 exemplaires foireux de la F3 mini magnum, je suis parti sur un combo HGLRC avec VTX.

Le montage va beaucoup plus vite. Déception pour mon XT30 que j’aurai voulu souder à même l’ESC 4/1. Pas de bol, il est de l’autre côté de ma découpe.

Une petite découpe pour afficher le digit du VTX et une autre pour l’antenne.

Le changement de fréquences se fait par l’OSD

Vidéo

Conclusion

Sur le dernier Ragg-e nous avions été bluffé par la place et la manière dont les choses sont pensées. Sur ce dernier on se demande avec quels typse de composants le fabricant a été pensé cette frame. Car la liste qui est détaillée sur la fiche produit, ne correspond pas.

La caméra se retrouve à notre avis fort exposée. pour le reste, il faudra penser à ventiler au mieux le vtx. Pour le changement de fréquences ce modèle permets le changement par l’OSD via le combo choisit, un must!

Bons vols!

Ragg-e Wbx5. Prêt pour l'URBEX!

Ragg-e Wbx5. Prêt pour l’URBEX!

Introduction au Ragg-e WBX5:

Qui n’a jamais rêvé d’un châssis qui supporterait les moindres chocs, un sérieux plus lors des séances d’exploration URBEX avec nos quads.

Et bien on peut dire que grâce au fabricant Ragg-e, c’est désormais une autre approche qui est proposée pour le FPV freestyle.

Le châssis Ragg-e Wbx5 est un pod directement réalisé en PEHD. En polyéthylène haute densité fraisé dans la masse. Il fait 152g à nu.

Il fait 205 mm de diagonale et peut recevoir des hélices en 5 pouces.

Listing des composants :

Frame : Ragg-e WBX5

Carte de vol : Betaflight F3

Moteurs :  Emax RS2306 2400kv

ESC : Littlebee Spring 40A

VTX : IRC tramp

Caméra : Runcam Swift 2

Accessoires : Buzzer 5v  LED Lumenier programmable

Le montage:

La notice sur le site du fabricant est assez explicite.

Les Emax en blanc se fondent à merveille dans les inserts. Vous trouverez le test des moteurs ici http://www.miniquadtestbench.com/emax-rs2306-2400kv.html

Il vous faudra du M3x4 et de la Loctite bleue pour fixer les moteurs au châssis.

Le montage se passe à l’envers, les ESC la PDB prennent place en dessous des bras.

Il faut bien visualiser la manière dont vous aller monter vos composants avant de couper dans tous les câbles.

Comme les ESC seront des 40A, la section est plus importante et de ce fait, il faudra penser à agrandir les passages de câbles dans la trappe inférieure.

Veillez à glisser vos câbles de commandes d’ESC en dessous du câble roue ou du câble noir. Vous éviterez ma mésaventure de câble blessé par la longue vis qui viendra se glisser pour fixer la trappe inférieure.

Comme mentionné plus haut, il faudra agrandir les trous pour les câbles.

Dans cette configuration, j’ai préféré faire sortir directement le câble d’alimentation en bas.

Il ne faudra pas oublier de placer son strap Lipo avant de visser le couvercle du bas.

On peut s’attaquer à la carte de vol, en préparant son câblage.

La F3 Betaflight

Vous pourrez encore rajouter un buzzer ou des LED.

Le tramp se fixe au colson à la top plate. Le connecteur d’antenne est fixé à l’extrémité du châssis. Ce dernier peut aussi se mettre à l’intérieur et dans l’idée on ne ferait ressortir que la tige et la coupole de l’antenne, à vous de voir ce que vous préférez.

ou

Il faudra dégager un peu au dessus du tramp pour le laisser respirer.

ou

 

Vue intérieure canopy avec la Swift 2 et le senseur du Tramp.

On peut envisager sans soucis de venir avec fixer avec un strap, une caméra de type Runcam 3 ou Gopro Session.

Petit rajout des LED programmables.

Mise au frais du VTX

Sur la balance, rien ne vas plus !

Vidéo :

Le premier vol inaugural.

Le Zero stab Crew en Ragg-e.

Conclusion :

Le Ragg-e WBX5 est une frame facile à monter. Elle apparaît comme étant solide et devra dans ce cas ci encore le démontrer lors de séances de vols en URBEX. Pour les plus avertis, vous aurez remarqué ma bourde lors du montage et finalisation de la carte de vol. Je l’avais mise à l’envers par rapport au sens de vol. J’ai du faire un 180° dans le logiciel Betaflight et un remappage des moteurs.

Les moteurs m’ont réellement impressionnés. Ils ont pas mal de poussée et la consommation reste maîtrisée. A voir aussi sur la longueur dans le temps, vu les nombreux retours sur des aimants décollés avec cette série RS chez EMAX.

La carte de vol est franchement très agréable à travailler. Avec le XM+, le RSSI est récupéré par la voie 16 et apparaît en haut de votre OSD. Au top!

Seul point négatif de la carte, ce sont les soudures qui ne tiennent pas sur tous les GND et les -. Un problème connu qui n’est pas encore résolu. Pour pouvoir souder il vous faudra passer un sur autre mélange de soudure.

Bons vols!