Articles

G601 – 360 camera : La Theta killer !

G601 – 360 panoramic camera : La Theta killer !

Salut les potes,
Pour changer de tous les tests RC et parce qu’on aime les choses hors standard, je vous propose un petit test d’une super caméra panoramique.
J’ai toujours beaucoup de plaisir à tester ces caméras hors norme, qui permettent de saisir chaque instant où qu’il soit autour de nous.
Je suis en possession de pas mal de caméras 360° panoramique et celle ci vaut vraiment le coup d’oeil.
Facile à emporter, d’une qualité d’image très convenable, au fonctionnement intuitif et au look très inspiré de la Ricoh Theta… elle a tout pour plaire et surtout détrôner cette Theta (surtout son prix 4 à 5x plus faible).

Alors “Let’s go…” faisons le tour de cette super petite caméra sportive panoramique au 360 sphérique.

Fiche Technique

Type de caméra: Full sphérique 720°
Capteur: CMOS (OV4689)
FOV des objectifs: 210° par objectif (2 objectifs)
Qualité d’image (HD 720p):
– photo: 5Mpix (3040 x 1520 ); 2Mpix (1920 x 960)
– vidéo: 1440 x 720 30FPS; 1472 x 736 60FPS
6 modes de prises de vue
Microphone avec réduction du bruit
CPU: INFOTM C23 (sous Linux)
Batterie intégrée: 1400mAh Lithium
Autonomie: plus de 2h d’enregistrement vidéo
Recharge et connection: micro USB (câble fourni, chargeur non fourni)
Wifi:  2.4GHz 802.11b/g/n (mot de passe initial 88888888) – AP6212
Paramétrages via application pour Android (720pano sur playstore) et IOS — les code QR a scanner sont dans le manuel d’utilisation
Partage des photos  et vidéos (Facebook / Youtube, avec intégration des métadatas) via l’application disponible sur Android et IOS
Support d’enregistrement: Micro SD (max 128G)
Buzzer intégré
Couleurs disponibles: Orange ou Noir
Dimensions: 127 x 44 x 27mm

Unboxing

On ne déroge pas à la tradition de l’emballage sac poubelle… On en a tellement l’habitude que le jour où ils changeront l’emballage on sera tout perdu.

La boite noire avec le design blanc.. sobre, net et élégant !
Seul un petit point de couleur orange se distingue sur la boite, il est là pour connaitre la couleur du boitier de la caméra contenue dans la boite.

Ouverture de la boite en glissant le couvercle vers le haut comme une boite à tartines, la caméra est bien coincée dans un écrin de mousse assez dense.
Une découpe a été faite dans cette mousse, qui épouse les formes de la caméra afin qu’elle reste bien coincée et protégée.

Lorsqu’on retire la caméra, on remarque qu’une couche supplémentaire de mousse a été placée afin de bien soutenir et protéger.
Sous la mousse une carton découpé et plié renferme le manuel d’utilisation.

Le long de l’écrin de mousse se trouve une longue boite en carton noir qui renferme le câble USB vers micro USB permettant la recharge.

Tour d’horizon

Toute vêtue de plastique au touché agréable, nous avons opté pour la couleur orange.
La caméra est malgré tout entourée d’une finition “aluminium anthracite” mais juste de couleur car elle aussi est en plastique.
A la prise en main on a l’impression d’avoir un produit de qualité et bien fini.

Sur la face avant de la caméra on retrouve des icones qui permettent de savoir, en s’illuminant, quel mode est activé; ainsi que le bouton qui permet de déclencher photo ou enregistrement vidéo.
Sur la tranche anthracite, on distingue discrètement le bouton de mise en service, d’activation du wifi et de sélection du mode photo/vidéo.

Prise en main elle ne parait pas immense. Un plastique noir glossy entoure l’objectif pour parfaire le design.

Même en la saisissant fermement (on la prend rarement comme cela), les deux objectifs restent bien dégagés  ce qui n’est pas le cas sur beaucoup de caméras panoramique !

Vue de plus près de l’un des deux objectifs.
Une vue large de 210° saisira tout ce qu’il se passe dans la demi sphère face a l’objectif.
Vu qu’il y en a un autre de l’autre coté qui saisira une autre demi sphère, la caméra reconstituera d’elle même une sphère complète… saisissant ainsi TOUT ce qu’il se passe autour de vous ! 😀

L’autre face de la caméra, nue de tout boutons… avec son second objectif (l’exacte copie de celui situé en face avant).

Un autre vue de la prise en main.

Zoom sur la tranche pour montrer le double objectif.
Ils ne ressortent que de +-5mm chacuns mais comme ils sont légèrement encastrés ils ne ressortent effectivement que de +-3mm de la partie la plus large, ce n’est pas énorme et ça laisse une impression globale de minceur à cette caméra.

Vue sur la tranche en plastique de couleur anthracite/aluminium avec tous ses petits trous.. je suppose que c’est pour permettre une bonne ventilation car on le verra plus loin que cette caméra chauffe un petit peu lors de l’utilisation.

Petit zoom sur les boutons cachés sur la tranche de la caméra.
Le bouton du dessus permet la mise en marche et l’arrêt, le bouton du milieu permet d’activer / désactiver le wifi et le bouton du dessous permet de passer du mode photo au mode vidéo.

Sous la caméra nous retrouvons de gauche à droite, le slot pour ajouter une carte micro SD, le filet 1/4 de pouce qui permettra de la fixer sur toutes sortes d’accessoires et le slot micro usb qui permet de recharger la caméra.
Remarque: l’usb ne sert actuellement qu’à recharger la caméra !

Utilisation & application

On reste appuyé 3 secondes sur le bouton de marche/arrêt présent sur la tranche de la caméra et elle se met en mode démarrage.
Il faudra attendre environ 9 à 10 secondes pour qu’elle soit opérationelle et prête à faire de l’imagerie.
Un double bip de confirmation, généré par un buzzer interne, se fait entendre dès que la caméra est prête à être utilisée.
Lorsque la caméra s’allume / est allumée, le bouton de marche/arrêt sur la tranche s’illumine en bleu ainsi que l’icone de mode photo ou vidéo dans lequel la caméra se trouve.

De base, une fois initialisée la caméra est pleinement fonctionnelle, mais pour utiliser son plein potentiel il faudra la connecter à l’application dédiée sous Android ou IOS.
Cette application permettra aussi de faire tous les réglages comme la qualité des photos et vidéos que l’on ne pourra malheureusement pas sélectionner sur la caméra elle même.
Les captures d’écran suivantes seront prises sous Android car je ne dispose pas de périphérique IOS !!!
Pour connecter la caméra à votre périphérique android procédez comme suit:
– initialiser votre caméra
– démarrer le wifi sur la caméra en appuyant sur la touche wifi présente sur la tranche (le bouton du milieu)… une fois le wifi démarré, l’icone wifi qui se trouve en dessous du bouton de capture sur l’avant de la caméra s’illuminera (clignotera) en bleu
– allumez votre dispositif android et démarrez le wifi de votre dispositif. (l’application “720pano” doit être préalablement installée et est disponible sur le playstore)
– connectez le point wifi nommé “Pano720-eaff”

– un code d’appairage sera demandé, introduisez le code “88888888” (8×8)
– démarrez l’application “720pano”, appuyez sur l’icone avec un petit appareil photo en haut à droite et BIMMMM on peut jouer 🙂

Par défaut, à l’ouverture du programme, on tombe sur les images sauvegardées dans la galerie du dispositif android sur lequel est installé le programme “720Pano”.

NOTE IMPORTANTE: l’application Android 720Pano est en anglais/chinois… pour le moment une grande partie des menus n’ont pas été traduits et sont toujours en chinois… difficile de savoir parfois à quoi ils servent!
Espérons qu’au minimum une version toute en anglais soit disponible rapidement :/

Dans l’écran principal en forme de bulle, faites glisser votre doigt pour vous déplacer dans l’image et explorez le monde qui se trouve autour de vous.

En bas à droite, l’icone permettant de rentrer dans le menus des réglages.
Comme averti ci plus haut, la majorité des menus ne sont pas encore traduits en anglais et sont toujours en chinois… difficile de comprendre la fonctionnalité de certains menus.

Voici tous les menus, beaucoup de réglages sont possibles !

Tout en haut à droite, une icone renseigne l’état de la batterie interne de la caméra.
Le petit chiffre situé à côté renseigne le nombre de fichiers disponible dans la mémoire de la caméra.

En bas à gauche de l’écran principal, une icone en forme de sphère permet d’ouvrir le menu des différents modes de vues.

Littleplanet, réalité virtuelle (a utiliser avec un masque style cardboard), sphère étendue,… quelques modes sympas sont disponibles!

Cette icone en haut à droite permet de passer d’un objectif à l’autre dans le mode de fonctionnement normal.
La bulle affichée est celle produite par un seul objectif; pour passer sur l’autre il faudra clicker dessus

Cette icone en haut à gauche permet de renverser l’image (tête en bas); Utile si on monte la caméra à l’envers comme par exemple sous un drone.

Cette icone permet de passer dans le menu “galerie”.

Le menu “galerie” permet d’accéder à la mémoire de la caméra mais aussi à celle du dispositif android que vous utilisez.
On peut sauvegarder les images/vidéos de la caméra vers la mémoire du dispositif android.

A l’ouverture du programme, ou si on revient en arrière après avoir accédé à la caméra, on peut aller dans les réglages propres destinés au programme.

Dans ce menu on peut choisir sa méthode de connexion (ici on utilis ele wifi), effacer le cache de l’application pour sauvegarder un peu de mémoire sur son dispositif android, vérifier si un nouveau firmware est disponible pour la caméra ou voir les informations relatives au programme lui même.

Pour arrêter la caméra, appuyez 3 secondes sur le bouton de marche/arrêt présent sur la tranche, deux bips se font entendre confirmant que la mise à l’arrêt de la caméra a été enclenchée.. elle s’éteint presque immédiatement.

Le manuel d’utilisation… il y a peu d’informations à l’intérieur mais l’utilisation étant très intuitive on a pas besoin de masses d’informations.

Autonomie

On connecte le cable USB / micro USB à la caméra d’un côté (micro USB), à un chargeur de smartphone/tablette ou à un PC de l’autre coté et cette dernière passe en mode charge. Pour avertir qu’elle est en charge, le bouton de marche/arrêt s’illumine en rouge.

Lorsque la caméra est complètement chargée, le bouton marche arrête s’illumine en vert.

Après une charge complète, j’ai allumé la caméra et démarré un enregistrement…
J’ai attendu, attendu, attendu et après 1h41 la caméra a fait 2 bips de clôture de l’enregistrement avant de s’éteindre.

Le test d’autonomie donne une idée.
Il a été réalisé wifi éteint et la caméra enregistrait sur une micro SD de 64Gb classe 10.

Poids et dimensions

Renseignée à 144 x 44 x 27 dans la fiche technique, voyons si ces informations se vérifient.
Nous avons mesurés 127 x 44 (parfaiiiiiit !!!) x 20mm
Pourquoi 20mm de large et pas 27mm ? car nous n’avons pas pris en compte le débordement des objectifs lors de notre mesure 😉

Tir corrigé et effectivement en prenant en compte l’objectif on est bien à 27mm de large !

Le poids n’était pas renseigné mais nous avons mesuré.
126g ! pas mal quand on prend en compte que la batterie est intégrée dans la caméra.

Ca chauffe !

Lors de l’utilisation on se rend compte que la caméra chauffe un petit peu.
C’est d’ailleurs surement pour cela que sur toute la tranche de la caméra (côtés et au dessus) est percée de petits trous… j’ose supposer que ces petits trous sont présent pour faciliter la circulation de l’air afin de favoriser l’évacuation de la chaleur.
Bon ça chauffe.. mais pas de quoi se brûler les doigts non plus…

Cette image thermique a été prise après 30min de fonctionnement en enregistrement.
 

Photo

Pour extraire les fichiers de la caméra vous devez soit passer par l’application Android/IOS, soit retirer la carte micro SD de la caméra pour la placer sur un autre dispositif tel qu’un PC.

Dans les paramètres de la caméra (disponibles via l’application), 2 résolutions d’image sont disponibles en mode photo.

Les images produites sont sauvegardées en .jpg
Comptez environ 1,64Mo par fichier image.

Exemple d’image prise en 3040×1520 soit au format 2:1

Chargée sur facebook ou en direct ça donne ceci (vous pouvez déplacer l’image avec votre souris):

Il faut suivre ce >>> LIEN <<<

 

 Vidéo

Dans les paramètres de la caméra (disponibles via l’application), 4 résolutions différents sont disponibles pour le mode vidéo.
1 mode proche du VGA (tout en bas), 2 modes HD (à vitesses de capture différentes) et un mode HD+ qui se retrouve entre la HD et la full HD.

Info: par défaut, la caméra scinde les enregistrements par tranche de 30 minutes !

Comptez 2,2Go par tranche de 30 minutes en 1920×960 30fps.
Soit +-78Mo la minute


.
Concernant le codec vidéo:
La caméra enregistre en Mp4.


La vidéo enregistrée fait 1920 x 960 au complet, soit les deux bulles dans l’image de cette taille.
L’image est donc en format 2:1 dans cette résolution.

Exemple de vidéo uploadée par l’application sur youtube.
L’application fait le stitching (recomposition et ajour de metadatas) pour youtube ou facebook directement, ça met du temps mais ça fonctionne très bien !

Partage des fichiers sur facebook / Youtube

Opération facile à effectuer depuis l’application et en quelques clicks seulement.

1. rendez vous dans la galerie de la caméra.
  
2. choisissez et ouvrez la vidéo que vous souhaitez partager.
3. téléchargez la sur votre dispositif.

4. déconnectez le wifi de la caméra et passez sur votre connexion internet.

5. rendez vous, cette fois, dans la galerie de votre dispositif.

6. choisissez et ouvrez la vidéo que vous souhaitez partager.
7. clickez sur l’option de partage.

8. Lancez la conversion et le partage (ça peut mettre du temps) en clickant sur “start to share”.

9. choisissez où vous souhaitez partager
 

Conclusion

Cette caméra est vraiment très fun à utiliser.
Sa bonne tenue en main, ses objectifs dégagés et sa relativement bonne qualité d’image en font un périphérique très appréciable à emmener un peu partout.
Grâce à cette caméra panoramique vous ne manquerez aucun moment, aucune action, où qu’elle se trouve autour de vous.

Juste génial pour capturer un panorama ou un environnement spécifique.
Prenez une photo d’un seul click et à la maison utilisez un masque VR pour vous immerger à nouveau dans ce lieu spécial que vous avez capturé… grâce au masque VR tourner la tête et regardez autour de vous comme si vous étiez sur place !

Embarquez la sur un drone pour vous sentir tel un oiseau à pouvoir regarder partout autour de vous lors du vol (grâce à la VR).

INFO: J’ai cru voir qu’une version full HD de cette caméra allait bientôt arriver :p

Liens intéressants

Le manuel d’utilisation

Le produit disponible sur le shop Banggood

Photos supplémentaires

 
 
 
 

Test de l’aile Sonicmodell AR Wing

J’ai enfin pris la peine de déballer la caisse de l’aile AR Wing de chez Sonicmodell. Ce modèle a été acheté avec mes petits deniers! Je ne serais donc pas du tout influencé dans mon jugement.

Unboxing

Le traditionnel déballage de notre colis arrivé sans être défoncé (pour une fois) depuis la Chine.

Est ce que chaque composant est à sa place? Nous allons le découvrir.

AR Wing Unboxing 2

Horreur, une boite vide, ça commence bien.

AR Wing unboxing 3

Présentation

L’hélice qui est livrée avec est une 6*3. Il y aussi deux supports en balsa, selon le type de caméra HD que vous emploierez pour filmer.

AR Wing unboxing 4

Le moteur est un 2204-2300kv. Ce n’est pas un foudre de guerre, je me suis un peu emmerdé même avec, surtout en 3s! Mais en 4s c’est autre chose 😉

AR Wing moteur

L’ESC est classique, il va supporter 30A et aussi bien une LIPO 3s que 4s. C’est un modèle avec BEC intégré, ce dernier pouvant délivrer 1A, on passera par une autre solution si l’on décide d’équiper un peu plus l’aile en électronique.

AR Wing esc

D’ailleurs voici les spécifications du moteur

AR Wing moteur datasheet

Deux des trois protections de caméra disponible pour cette aile sont livrées avec le kit. Dans mon cas, Runcam 3 et GoPro hero.

Pour exemple les différents types de caméras possibles.

AR Wing type camera

AR Wing unboxing 6

Les servos sont déjà montés. La tige en carbone semble assez rigide #yapluka

AR Wing ailes

Montage

J’émets un doute sur cette fixation on verra bien, à force de monter et démonter les ailes si les entretoises resteront dans le logement.

AR Wing aile fixation 1

Avec les vis de serrage. c’est quasi plug and play.

AR Wing aile fixation 2

Moins de 5 min pour assembler l’aile et y faire passer les câbles de servos.

AR Wing montage 1

Les dérives se fixent à l’aide petites vis, ici aussi pas besoin de colle.

AR Wing montage 2

Déja comme ça, je lui trouve un look d’enfer!

AR Wing montage 3

Le logement pour la Runcam 3. C’est un des points négatifs. A chaque gamelle l’avant saute et la Runcam est propulsée au sol.

AR Wing support cam

 

FPV

Le strap Lipo était pour moi, mal placé. Je l’ai ôté et j’ai collé à la place u!ne bande verticale de Velcro. Le centrage est du coup bien plus facile.

AR Wing fpv 1

Pour la partie FPV, je suis partis sur un et200 de chez Eachine qu’il me restait dans mes tiroirs. Je me suis branché sur la prise d’équilibrage de la LIPO.

AR Wing fpv 2

La conso est très modéré avec ce set up! Moins de 20% consommé (3s 220mAh) juste pour le film qui suit.

AR Wing fpv 3

Vidéo

Conclusion

Un montage facile, un prix rikiki (on parle de 72€ dans cette version PNP), le vol est très sain…Que veut de plus le pilote amateur?

Ben il fera attention à protéger la lentille de sa Runcam 3 pour lui éviter de se briser à chaque atterrissage.

Pour ma part c’est adjugé!

Le lien : AR wing sonicmodell

Bons vols!

Eachine RatingKing, le buggy FPV que vous allez adorer !

Eachine RatingKing, une voiture FPV pas comme les autres…

Coucou les amis.
Nous avons eu le plaisir de recevoir un exemplaire à tester de la nouvelle voiture RC Eachine distribuée par Banggood.
Sous la forme d’un Buggy 4×4 format 1:14 assez rapide, il a surtout une chouette particularité; celle d’être déjà entièrement équipé pour le FPV.

Je vous propose un petit review comme on a l’habitude de faire, ici, au labo !

Ce buggy est RTR (ready to ride) c’est à dire que tout est compris dans la boite… Voiture, radio, lipo, accus, chargeur, caméras,… tout est inclus !

Caractéristiques technique

Type de véhicule: Buggy 4×4
Echelle 1:14
Dimesions: 333 x 200 x 200mm
Poids: environ 988g
Hauteur de caisse: 25mm
Taille des pneus: 74 x 30mm
Taille des roues: 56 x 28,5mm
Moteur: Brushed 390
Esc: Brushed 320A
Fréquence de réception 2.4GHz (télécommande)
Fréquence d’émission 5.8GHz 40 canaux (vidéo)
Puissance d’émission 25mW (vidéo)
Caméra CCD 1000TVL avec ouverture de 110 degrés
OSD avec temps écoulé, tension batterie, fréquence vidéo.
Alimentation par batterie LiPo 2S de 1500mAh
Vitesse max: 35 km/h
Led haute luminosité RGB (7 couleurs disponibles)

Unboxing

Une énorme boite m’est parvenue avec un peu de retard sur l’horaire prévu… merci la douane !

Dans l’emballage “sac poubelle” noir, on trouve une sous couche matelassée qui emballe notre produit tant attendu.

Un quart de seconde plus tard, trop pressé de découvrir la Eachine RatingKing, l’emballage est arraché.
Le packaging est fidèle à Eachine.. on voit déjà des trucs qui font briller les yeux.. un superbe buggy avec sa télécommande et une vitesse annoncée à 35 km/h.

Je vous ai fait quelques photos de la boite sous tous les angles, libre à vous de cliquer sur les images pour agrandir (petit rappel: toutes les images de ce review, comme des autres reviews, sont cliquables pour agrandir)

On ouvre cette belle boite et … hoooo !!!! la voiture est là, convenablement calée et protégée par un pliage judicieux du carton. 

En voyant ça on a qu’une envie.. la prendre en main, l’allumer et l’essayer… patience…

Sous la voiture vous trouverez le manuel d’utilisation (blablabla.. à lire absolument !)

On retire la couche dans laquelle était coincée la voiture pour découvrir deux boites en carton supplémentaires.

L’une des boites en carton contient la télécommande.

Un petit zoom sur la télécommande typique aux voitures RC.

Dans l’autre boite en carton on retrouve les auto-collants pour personnaliser sa RatingKing, un tube rouge pour éviter que l’antenne de l’émetteur vidéo traine au sol, un sachet zip avec le chargeur de batterie, un autre sachet zip avec une caméra d’enregistrement??? mais OUI ! en plus de la caméra FPV déjà embarquée sur la voiture, on reçoit une caméra HD pour enregistrer ses runs ! SUPER !

Tour d’horizon

L’unboxing c’est bien mais allons voir le produit d’un peu plus près.
J’ai glissé le tube rouge sur l’antenne de l’émetteur vidéo, ça se loge parfaitement et facilement.
La connectique batterie fournie d’origine est de type T dean; personnellement toutes mes lipos sont en XT60 , j’ai donc modifié les connecteurs sur la voiture et sur la lipo dans le but d’uniformiser l’utilisation.

Vue d’un coté, j’ai volontairement laissé la pellicule plastifiée de protection sur la carrosserie.. un tantinet maniaque ça évitera les premières griffes :p

Vue de l’autre coté de la voiture.
On distingue vers le centre les connecteurs rouge qui permettent de brancher l’émetteur vidéo.

La voiture vue du cul-cul. Pare choc arrière et une LED à l’arrière de l’émetteur vidéo.
Cette LED haute luminosité est de type RGB (rouge-vert-bleu, soit multicolores), vous pourrez changer sa couleur, pour vous distinguer lorsque vous roulez à plusieurs ou juste pour avoir la couleur qui vous va bien, en modifiant la position des micro switchs présents sur la gauche de la led.

Vue du dessus de la voiture. C’est beauuuuu !

Vue du dessous de la voiture, entièrement protégée par une coque synthétique super solide.

Vue sur la caméra FPV présente dans l’habitacle.
C’est une caméra Eachine 1000TVL.
Cette caméra ne m’est pas inconnu car je l’utilise souvent dans mes ailes volantes au vue de son prix bas, de son encombrement minime et de son rendu d’image claire et détaillée.

Vue de face de la caméra (avec son cache de protection).
Comme vous pouvez aussi le voir, une batterie LiPo est déjà installée dans le véhicule.
C’est une batterie 2S de 1500mAh.. ça s’annonce plutôt bien tout ça 🙂

Vue plongeante dans l’habitacle, depuis l’arrière de la voiture.

En détails

Dans le ventre de la bête on trouve.
Un esc pour moteur brushed, un moteur brushed, un switch ON/OFF (qui ne sert pas à grand chose), un récepteur PWM et le servo de direction.

Comme vous pouvez le remarquer, j’ai déjà modifier le connecteur de l’esc pour utiliser une connectique XT60.

L’antenne qui dépasse à la verticale de la voiture est l’antenne du récepteur de télécommande.
D’origine cette antenne est placée au centre, le long du renfort en plastique.
Pensez à la dégager de là et la placer à la verticale, faites la sortir par un des cotés du carrosserire, votre portée sera grandement améliorée !!!

Pour solidement attacher la batterie, un bac de maintient et deux sangles à velcro ont été placées.
Vous avez besoin de connaitre la taille des batteries qui peuvent rentrer dedans?
Elle fait +- 90 x 35 x 15mm (c’est une 2S 1500mAh 30C)
Le bac qui accueil la LiPo fait environ 104 de long et est volontairement plus grand pour que les câble de la LiPo restent dedans.

L’esc pour moteur brushed et ses ailettes de refroidissement en aluminium.
Il faudra bien ça pour dissiper la chaleur générée par l’utilisation intensive du moteur et des ampères qui passeront au travers.
On distingue aussi le switch ON/OFF. Perso je trouve qu’il ne sert à rien car brancher/débrancher la batterie va tout aussi vite qu’aller activer le switch.

Vue sur le moteur brushed.
Veuillez constater que toutes le connections sur les câbles sont protégées par une gaine en plastique transparent qui bloquera la poussière, légères projections d’eau ou évitera simplement de provoquer des courts-circuits.

Attention ! Comme vous pouvez le voir sur l’auto-collant, le moteur brushed devient très très chaud bouillant pendant l’utilisation. Evitez d’y toucher directement au risque de sévèrement vous brûler !

Vue de près du récepteur de télécommande 3 voies PWM de Eachine.
Seules 2 voies sont utilisées: l’une est connectée à l’esc qui pilotera le moteur, l’autre est connectée au servo-moteur qui pilotera la direction du véhicule.
Tout est déjà bindé d’origine.. y a rien à faire 🙂

Zoom sur le servo moteur de direction et ses axes en aluminium.
Tout est proprement installé.
Cependant pensez à remettre un petit coup de tournevis partout dans la voiture par sécurité.

Vue de près sur les suspensions à ressort des roues, des barres de maintient et des arbres de propulsion.
Chaque roue est indépendante. C’est un vrai 4×4 !

La roue et ses dessins vue de plus près.
L’accroche est bonne sur route, un peu légère dans les graviers ou la terre.

Vue sur l’avant de la voiture qui laisse dévoiler son pare choc en plastique.
Notez que beaucoup de pièces sont en métal mais sont souvent serties dans des supports en plastique.
Bien que ce plastique est solide et de qualité, ne maltraitez pas trop la bestiole car ça risque de se fendre/casser.
Perso j’ai déjà pas mal maltraité ma RatingKing et n’ai encore rien cassé !

Petite info supplémentaire le pignon du moteur brushed est en métal, le reste est en plastique/Nylon/Je sais pas trop.

Il y a 4 agrafes de maintient à retirer (2 devant, 2 derrières) et vous pouvez retirer la carrosserie de votre voiture.

Comme la caméra et l’émetteur vidéo sont fixés sur la carrosserie, Eachine a eu la super idée de placer un connecteur JST pour connecter/déconnecter rapidement le combo lorsque l’on souhaite enlever la carrosserie.

Vue du dessous de la caméra. Rien de spécial.
3 fils y sont connecté au travers d’un connecteur. Jaune (signal vidéo), rouge (alimentation positive), noir (masse GND)

Quelques autres vues de ce qu’il y a sous le capot 😉

L’émetteur vidéo est placé sur l’arrière de la carrosserire, solidement fixé en dessous au moyen de deux vis.
Sur le dessus de ce dernier on distingue un petit bouton rouge. Il sert à configurer l’émetteur vidéo au travers de l’osd, changer de canal vidéo/bande de fréquence.
 

Comme déjà annoncé plus haut, sur l’arrière du boitier émetteur vidéo, se trouve une led multicolore haute luminosité. les micros switchs présents à coté permettent de changer sa couleur en mixant le Rouge/Vert/Bleu.

quelques vues supplémentaire de la voiture:

La radio

La radio est fournie avec la RatingKing.
Elle est toutes en plastique et il faut l’avouer, même si elle fait bien son travail, elle fait terriblement bon marché !

On retrouve tous les réglages standards d’une télécommande de voiture RC.
Trims et ajustements se font via des touts petits potentiomètres.
Un switch est également présent pour procéder l’inversion des voies.
Il ne faudra pas trop tirer sur la gâchette de gaz car elle est un peu légère. (notez que tirer la gâchette fait avancer le véhicule et pousser sur la gâchette le fait reculer)
Pour la direction, il faudra tourner la jante qui est du plus bel effet (hum hum)

En dessous de la télécommande on retrouve le logement pour les piles/accus.
4 accus rechargeables NiMh de 2400mAh sont déjà placés dans la télécommande (ils ont vraiment pensé à tout !)

Autres vues de la télécommande.

Options fournies

Dans l’un des sachets zip fourni (se trouve dans l’une des boites présente dans le fond de la caisse) on retrouve quelques accessoires.
Une batterie LiPo 1S (3.7V) de 250mAh qui servira à alimenter la caméra HD d’enregistrement qui se trouve dans l’autre sachet zip, deux coleçons pour attacher des trucs comme votre copine histoire de pimenter le jeu et de vite vous tirer rouler avec votre voiture fpv, de l’autocollant 3M pour fixer la caméra HD sur la voiture et un chargeur LiPo 2S via USB pour recharger votre batterie 1500mAh (installée dans la voiture) — perso le chargeur je ne l’ai pas utilisé car je préfère largement utiliser un vrai chargeur LiPo de qualité pour que ça aille surtout plus vite à recharger et pas 3 jours de charge en USB.

Vue sur le chargeur 2S USB pour recharger la batterie de la voiture.

Le tube rouge que l’on place sur l’antenne de l’émetteur vidéo situé à l’arrière de la voiture.

Un super auto-collant à surtout ne pas oublier de placer sur le but du tube en plastique rouge.
Ca vous fera un petit drapeau du plus bel effet.

Une planche d’auto-collants divers pour personnaliser votre véhicule et qu’il ne ressemble à personne d’autre.

Un peu de spare, il s’agit d’une attache qui permet de verrouiller la carrosserie sur le corps de la voiture.

Dans l’autre sachet zip antistatique, on trouve une toute petite caméra HD pour enregistrer nos runs et un petit cable de rallonge pour connecter la caméra à la LiPo 1S 250mAh déballée ici plus haut.

La caméra vue sous tous les angles.
Sur le côté on a un bouton pour démarrer/stopper l’enregistrement.
A l’arrière le slot pour une carte micro SD et un connecteur pour y brancher la batterie.
Je détaillerai plus tard le fonctionnement de la caméra car pour le moment je ne l’ai pas encore testée.

La caméra est vraiment toute petite, on pourra même l’utiliser un peu partout.

Peur du poids que ça pourrait rajouter? la voiture ne la sentira même pas !
Par contre sur nos minis drones ou ailes volantes ça pourrait être sympa à utiliser… voilà une idée de ce que ça rajoutera en poids.

Autonomie

Tout dépendra de votre utilisation et de la nature du terrain.
En usage standard (pas tout le temps à fond), sur sol plat type route, on tient entre 15 et 20min. Largement de quoi vous rassasier !

Calibration de l’esc

A venir …

En vidéo

DVR dans mon jardin

Keychain HD dans l’herbe

Keychain HD dans les bois

Conclusion

En une simple réaction: “On l’aime, on l’adore, on ne s’en passe plus !”

Voilà, tout est dit !
Solide, elle encaissera vos rides les plus fous.
Entièrement équipée FPV: l’image est claire et limpide, l’osd pratique, le signal reçu stable et disponible sur une large distance.
Rapide: affichée à 35km/h, elle ne manquera pas de vous surprendre.
4×4: elle passe partout.
Autonomie: impressionnante avec sa lipo 2S de 1500mAh
Prête à rider: on la sort de la boite, on charge les batteries et on est parti pour des runs de dingue 🙂

Liens utiles

Le manuel d’utilisation de la Eachine RatingKing

Le lien vers le produit sur la boutique Banggood

Review : MJX X909T X-SERIES – Le Kinder Surprise du FPV

Le MJX X909T X-SERIES est un peu le Kinder Surprise du FPV, non seulement par sa forme, qui rappelle sans hésitation l’œuf jaune de notre enfance, mais aussi pour un tas de fonctions insoupçonnées à ce niveau de gamme.

MJX X909T X-SERIES vue d'ensemble

  1. Headless mode
  2. One key return, sans GPS je me tâte sur la réelle efficacité.
  3. 5.8Ghz pour la vidéo, ça tombe bien j’ai envie de l’essayer avec mes lunettes Fatshark Dom V3.
  4. Caméra avec DVR intégré à la télécommande
  5. Lipo de 3.7 250mAh, intégrée au modèle, on va mesurer l’autonomie!
  6. 3D flip n’roll, comme sur les CX10, en avant et sur les côtés.
  7. Searchlight, un mode nocturne, ho ho, en fait c’est la commande des 4 leds, on ou off 🙂

Unboxing

Au niveau de l’emballage, l’appareil et arrivé sans dommage. La caisse n’est pas trop importante et le descriptif sur l’emballage donne envie d’en savoir plus 🙂 et de tester tout ça!

img_0945

Prise en main

Appareil

Les fréquences vidéos sont sélectionnables via les dip-switches. Elles ne sont pas référencées dans le mode d’emploi livré avec. Loke 3p m’a aidé à déterminer les fréquences avec son analyseur de spectre.

mjx-x909t-x-series-vtx1

Connecteur micro-usb pour la recharge (la batterie est interne) et bouton on/off.

img_0949

Commande

Le télécommande est surprenante. Petite et très complète. Le DVR pour enregistrer vos vidéos et photos  se trouve dessus, juste à côté de la prise micro-usb pour la recharger.

img_0946

MJX X909T X-SERIES commande

Vidéo

Conclusion

Un super petit appareil pour assouvir son envie de faire de l’immersion rapidement. La qualité du retour vidéo dans mes Fatshark Dom V3 est très correcte. La caméra fait bien son boulot dans cette gamme de prix. Les changements de luminosité sont rapides et les couleurs restent honnêtes.

MJX X909T X-SERIES test

Je vous conseille fortement de voler en intérieur et d’éviter, vu la taille de l’engin,  un tour dans la prairie du voisin ou au parc. C’est tellement petit que si vous le paumez, vous allez passer plus de temps à le chercher qu’à voler.

Il vous faudra aussi un temps d’adaptation avec la télécommande, la course des sticks n’est pas du tout la même que sur votre radio traditionnelle. Par habitude, j’avais plus facile à voler à vue (comme avec un Cheerson CX10) qu’en FPV. Avec un peu d’entraînement j’ai réussi à obtenir un vol correct.

Le seul point négatif reste pour moi l’absence de trappe pour changer la batterie car une LIPO de 3.7v 250mAh c’est vraiment pas beaucoup. On tient 4 min 35 sec sans voler à fond. La charge est rapide, on compte un grosse demi-heure.

Le modèle est disponible ici 👉 MJX X909T

Bons vols!