Articles

Furious FPV Stealth Race VTX

Furious FPV Stealth Race VTX

Les produits Furious PFV sont connus dans le monde du FPV racing. Nous avons souvent eu l’occasion d’utiliser leurs produits lors de nos builds. Cette fois ci nous allons nous attarder sur leur dernière trouvaille, le VTX réglable par Smartphone.

Présentation

J’ai pas mal observé les copains avec leur VTX Tramp de chez Immersion RC. De mon côté, j’ai franchis le pas une seule fois. Je l’ai d’ailleurs un peu regretté car il fallait être équipé d’un Nand pour pouvoir rapidement paramétrer son Tramp.

Le fait que Furious FPV propose un modèle plus petit et paramétrable via une app sur un smartphone, me semblait l’occasion d’en acquérir un et d’en parler.

Furious FPV stealth race vtx unboxing

Un poids léger de 2,9g sans le module bluetooth et l’antenne.

Furious FPV stealth race vtx poids

La taille  du VTX le met juste en dessous du tramp de chez Immersion RC.

Furious FPV stealth race vtx taille

Les connections sont basiques. J’ai de mon côté renforcé la connexion UFL avec un point de colle chaude.

Furious FPV stealth race vtx cablage

Le VTX est réglable par son petit bouton en suivant une charte qui est décrite dans le manuel. Il est également possible de le régler via BF LUA script sur votre radio, je n’ai pas testé cette fonction car le script n’est pas installé sur ma Taranis.

Le plus est l’utilisation de l’application sur Smartphone (décrite dans la vidéo).

Vidéo

Conclusion

Le Furious FPV stealth race vtx est un bon produit et qui est innovant.

Là où je me méfie, c’est que chaque fois que j’ai acheté du Furious FPV, la semaine d’après ou le mois d’après, une nouvelle version de produits sortait.

La protection en température sur le VTX vous fera passer de 200 à 25mW si ce dernier venait à trop chauffer. Cette option est paramétrable. Ouf!

Le prix est attractif aussi :

En Chine : FuriousFPV STEALTH VTX RACE 5.8G 40CH 25mW-200mW

En Europe : Emetteur 5.8Ghz Stealth Race de Furious FPV

Bon je vous laisse, il faut que j’aille voir en vrai, si ça marche lors d’une session avec les potos.

Bons vols!

Feiyu Tech SPG, le steadycam pour smartphone et caméra sportive

Feiyu Tech SPG, le steadycam pour smartphone et caméra sportive

Présentation

Le Feiyu Tech SPG est un steadycam 3 axes pour smartphone et caméra sportive (Gopro, Xiaomi, Firefly). C’est un des derniers nés de chez Feiyu Tech. Il vient s’intercaler dans une gamme en constante évolution.

Dimensions & spécifications

Compatibilité avec les iPhone 7 Plus/7/6s Plus/6s/6 Plus/6/SE/5c/5s/5
Tilt Angle 320°
Roll Angle 320°
Pan Angle 360°
Vitesse de Tilt  2°/s ~ 75°/s
Vitesse de Pan 3°/s ~ 150°/s
Autonomie de 8 heures
Poids de 350g(Batterie et Smartphone non inclus )

Accessoires

Le steadycam est livré avec :

Mode d’emploi en Français et d’autres langues.

Feiyu Tech SPG accessoires

Deux adaptateurs pour votre caméra sportive de type Gopro et un câble USB.

Feiyu Tech SPG charge

Une batterie LIPO 3,7v de 3000mAh et une housse de protection pour le transport.

Feiyu Tech SPG lipo

Feiyu Tech SPG housse

Vidéo

Conclusion

Les progrès faits, en matière de technologie, sont hallucinants et l’importation des techniques, dédiées initialement aux drones, se répandent à d’autres domaines.

L’intérêt d’une nacelle pour votre smartphone est multiple :

  • Meilleur rendu de vos vidéos et photos grâce à la stabilisation
  • Silence de fonctionnement grâce aux moteurs Brushless
  • Adaptation sur un trépied pour vos présentations
  • Bluetooth pour commander les fonctions principales comme l’obturateur de votre téléphone

On cherchait un outil capable de nous suivre un peu partout et qui nous aiderait à réaliser des vidéos un peu plus “pro” ou simplement à prendre des photos plus précises. Et bien on l’a trouvé!

Le Feiyu Tech SPG est disponible ici 👉 SPG Gimbal  

Bon tournage 😉

Cleanflight via votre iPhone

Cleanflight via votre iPhone??? Oui! C’est possible! Vous ne devrez plus emmener votre ordinateur portable sur le terrain ou retirer votre commande de vol pour accéder au port USB. Dans cet article, je vais vous dire tout ce que vous devez savoir et comment commencer le plus rapidement possible. Comme j’ai (Hoiberg42) développé l’application iOS moi-même, j’ai une connaissance approfondie sur le sujet.

Des solutions pour Android existaient: des applications comme EasyGUI sont largement utilisées. Celles-ci reposent sur l’utilisation de modules Bluetooth HC-06  et fonctionnent très bien. Cependant, Apple a décidé de ne pas soutenir le protocole Bluetooth UART, de sorte que les utilisateurs iOS ont dû attendre une autre solution. Maintenant, avec l’avènement des modules Bluetooth 4.0 HM10 de JNHuaMao – le temps est venu!

Aperçu

Bien que les applications fonctionnent fondamentalement de la même façon que le Configurator Cleanflight officiel, toutes les fonctionnalités ne seront pas disponibles et l’interface graphique sera complètement différente. De plus, les applications ne seront probablement pas mises à jour aussi fréquemment que le configurateur de bureau.

Il y a deux apps que vous pouvez choisir : Eaze (la mienne) et Mobile Flight. Eaze est toujours en phase beta mais Mobile Flight est déjà disponible au téléchargement. Mobile Flight a plus de fonctionnalités mais Eaze a une bien plus belle interface graphique (enfin, bon, c’est mon opinion partiale hein ! 😉 ). De plus, Eaze sera mis à jour avec beaucoup plus de fonctionnalités dans le futur. Pour télécharger Eaze il faut me (Hoiberg42) contacter ici Formulaire de contact, me donner votre Apple ID et participer à la beta. Mobile Flight est déjà dispo ici sur l’APP Store.

D’autres limitations des applications : l’impossibilité d’effectuer des mises à jour du firmware et la non fiabilité des modules HM10 si un grand nombre de données est envoyé à haute vitesse de transmission.

Etape 1 :

Acquérir un module bluetooth.

Les modules HM10 sont largement disponibles dans différentes versions dans une gamme de prix allant de 2 à 5,50€. Vous devez pourtant savoir que la plupart d’entre eux sont des contrefaçons et qu’il y a de petites différences dans la manière dont ils sont configurés.

Le module est disponible ici HM10 pour 3,77€

Voici comment reconnaître les vrais modules :

En bref: si le module est bleu, a des petites lignes blanches entourant les composants et n’a pas de chiffre sur la face avant, il y a de grandes chance que ce soit un vrai.

Vous devez aussi choisir entre vous procurer un module autonome, ou un module sur sur carte adaptateur 5V, comme celui-ci:

Ce module est disponible ici HM10 5v pour 6,45€

La LED clignote lorsque l’on allume le module, et reste fixe une fois connectée. Si le bouton connecté à la clé est pressé plus d’une seconde, le module sera déconnecté, ou se réinitialisera et redémarrera.

Vous pouvez aussi utiliser un module HM11. Il est plus petit (il a moins de connections qui sont exposées comme le CC2540 – mais nous n’en avons pas besoin) et a des connections différentes, mais c’est le même que le HM10.

Etape 2 : Configurer le module bluetooth

La vitesse de transmission par défaut du HM10 est de 9600 mais celui par défaut du Cleanflight est de 115200. Donc, vous devez changer l’un d’entre eux. Je vous recommande de changer celui de FC, c’est plus facile et il a une connexion plus  fiable. Lorsque l’on transfert beaucoup de données à 115200bps ou que l’on utilise la commande dump du CLI, le HM10 a du mal à suivre et certaines données risquent de se perdre dans le processus.

Changer la vitesse de transmission MSP du Cleanflight

MSP= MultiWii Serial Protocol = le protocole de communication utilisé. Branchez la commande sur votre ordinateur et ouvrez l’assistant de configuration. Cliquez sur l’onglet “Ports” et changez la vitesse de transmission MSP du premier port en  série à 9600. Ensuite, choisissez ‘Enregistrer et redémarrer’. A partir de maintenant, si vous voulez utiliser le configurateur de bureau, vous devrez changer la vitesse de transmission en  9600 lorsque vous vous connecterez au port, ou alors, le FC ne répondra pas. Cela ne concerne pas la mise à jour du firmware (puisqu’il utilise un protocole différent).

Changer la vitesse de transmission du HM10

Le HM10 est configuré avec des commandes AT. Connectez le HM10 à votre ordinateur avec un adaptateur en série USB – connectant les GND aux GND, 3,3V à 3,3V, TX à RX et RX à TX- et ouvrez votre application de série préférée. Si vous n’en avez pas, utilisez simplement le IDE Arduino. Sélectionnez le port en série adéquat et ouvrez-le avec une vitesse de transmission de 9600. Si le port n’apparaît pas dans le menu, vérifiez que les bons drivers sont installés pour votre module USB en série.

Les HM10 d’origine demandent « pas de fin de ligne » alors que les clones demandent « Both NL &CR » Essayez ces deux paramètres.

  1. Tapez AT (pas d’espace et en majuscules) et appuyez sur enter.
  2. Le module devrait répondre par : OK
  3. S’il ne le fait pas, vérifiez la fin de ligne, la vitesse de transmission, le port et les connections.
  4. Tapez AT+BAUD4 si c’est un d’origine ou AT+BAUD8 si c’est un faux.
  5. Le module devrait répondre quelque chose comme : AT+Set : 4

Maintenant, redémarrez le module et placez la vitesse de connexion du port en série sur 115200. Vous pouvez également changer d’autres paramètres.

  1. Pour changer le nom en “Eaze”, tapez “AT+NAMEEaze”
  2. Pour changer le code en “1234”, tapez “AT+PIN1234”
  3. Pour activer la demande de code pin sur IOS, tapez “AT+TYPE2” (seulement les originaux)
  4. Pour augmenter la puissance d’émission, tapez “AT+POWE3” (originaux) ou “AT+POWER3″(clone)

Pour avoir la liste complète des commandes, vous pouvez regarder ici HM10 datasheet ou ici CC41 datasheet.

Article traduit et reproduit avec l’accord de Flite test.

Vous pouvez trouver l’intégralité de l’article d’origine en anglais

http://flitetest.com/articles/configuring-any-cleanflight-fc-from-your-iphone