Articles

Furious FPV Stealth Race VTX

Furious FPV Stealth Race VTX

Les produits Furious PFV sont connus dans le monde du FPV racing. Nous avons souvent eu l’occasion d’utiliser leurs produits lors de nos builds. Cette fois ci nous allons nous attarder sur leur dernière trouvaille, le VTX réglable par Smartphone.

Présentation

J’ai pas mal observé les copains avec leur VTX Tramp de chez Immersion RC. De mon côté, j’ai franchis le pas une seule fois. Je l’ai d’ailleurs un peu regretté car il fallait être équipé d’un Nand pour pouvoir rapidement paramétrer son Tramp.

Le fait que Furious FPV propose un modèle plus petit et paramétrable via une app sur un smartphone, me semblait l’occasion d’en acquérir un et d’en parler.

Furious FPV stealth race vtx unboxing

Un poids léger de 2,9g sans le module bluetooth et l’antenne.

Furious FPV stealth race vtx poids

La taille  du VTX le met juste en dessous du tramp de chez Immersion RC.

Furious FPV stealth race vtx taille

Les connections sont basiques. J’ai de mon côté renforcé la connexion UFL avec un point de colle chaude.

Furious FPV stealth race vtx cablage

Le VTX est réglable par son petit bouton en suivant une charte qui est décrite dans le manuel. Il est également possible de le régler via BF LUA script sur votre radio, je n’ai pas testé cette fonction car le script n’est pas installé sur ma Taranis.

Le plus est l’utilisation de l’application sur Smartphone (décrite dans la vidéo).

Vidéo

Conclusion

Le Furious FPV stealth race vtx est un bon produit et qui est innovant.

Là où je me méfie, c’est que chaque fois que j’ai acheté du Furious FPV, la semaine d’après ou le mois d’après, une nouvelle version de produits sortait.

La protection en température sur le VTX vous fera passer de 200 à 25mW si ce dernier venait à trop chauffer. Cette option est paramétrable. Ouf!

Le prix est attractif aussi :

En Chine : FuriousFPV STEALTH VTX RACE 5.8G 40CH 25mW-200mW

En Europe : Emetteur 5.8Ghz Stealth Race de Furious FPV

Bon je vous laisse, il faut que j’aille voir en vrai, si ça marche lors d’une session avec les potos.

Bons vols!

USV 5.8 OTG Receiver – le RX usb OTG à posséder absolument!

Un nouveau périphérique à découvrir absolument, le récepteur FPV USV 5.8 OTG RECEIVER.

Souvenez vous de l’article paru récemment sur l’easycap qui permettait de visualiser le flux vidéo de nos récepteurs sur une tablette ou un smartphone android.
Si vous ne vous souvenez pas, je vous invite à découvrir l’article >>> ici <<<

Ce bundle easycap + récepteur 5.8GHz + câblage + Lipo fonctionne très bien mais n’est pas facile à emporter car envahissant.
J’ai donc décidé de me mettre en quête d’une solution plus simple, plus embarquée …

Et finalement, après de nombreuses recherches et fouilles intensives dans les tréfonds du web, j’ai trouvé le GRAAL !
Un périphérique que l’on connecte en USB, tout petit, tout léger, capable de recevoir la bande 5.8GHz, n’utilisant qu’un seul et unique câble et dépourvu de batterie.
Cerise sur le gateau il couvre le plus gros de la bande vidéo, il a un osd qui affiche la fréquence et le niveau de signal ET il dispose d’un analyseur de spectre intégré (comme le CT580 que j’ai détaillé dans l’article ici)
Je vous entends déjà dire… mais ouaaaiiiissss… il blague ça n’existe pas !!!

Hé bien, le fruit de cette quête, le voici;

Je vous présente le USV 5.8 OTG Receiver (je sais pas si il a un autre nom, j’ai pas su décrypter les inscriptions en chinois)

usv5-8otg_2-6

On ne coupe pas à la tradition, à son template qui l’accompagne et on procède à l’…

Unboxing

Envoyé dans son enveloppe à bulles habituelle, le USV est bien protégé dans une boite en métal sur laquelle une fenêtre en plastique trabsparent laisse apercevoir le matériel.

usv58otg_1-1

Sur la face avant de la boite on distingue une impression avec le logo et des inscriptions en chinois.
N’ayant pas encore appris à décrypter le chinois, on supposera que c’est la marque :p

usv58otg_1-4

Dans la boite on retrouve une antenne type baton 5.8GHz, un câble micro usb vers micro usb pour la connection OTG sur un périphérique android (IOS je ne sais pas car je ne possède pas de marque pommée) et le récepteur bien protégé par la mousse qui l’entoure.
Un petite capuchon jaune sur le connecteur d’antenne du récepteur est là pour ne pas l’abîmer.

usv58otg_1-5

Rien de plus… une petite note explicative en anglais aurait été un plus judicieux!

Tour du propriétaire

Le récepteur fait environ 6cm de long (du haut du connecteur à la base) pour environ 3cm de large.

usv5-8otg_2-11

usv5-8otg_2-12

Il fait environ 7,5 mm d’épaisseur.
Il n’y a pas à dire c’est un système super compact.
Notez que le plus gros de l’épaisseur mesurée est causée par le connecteur d’antenne.

usv5-8otg_2-13

A la pesée, antenne comprise, le système ne pèse que 21g.

usv5-8otg_2-7

Pour vous donner une idée, il n’est pas plus grand qu’une pile AA standard.

usv58otg_1-11

La connectique pour l’antenne est de type RP-SMA.

usv58otg_1-8

Un câble OTG micro usb vers micro usb est fourni pour la connection à nos smartphones/tablettes.

usv58otg_1-9

Attention que pour l’utiliser sur un pc (oui oui ça fonctionne aussi) il faudra utiliser un câble usb type A vers micro usb (comme ceux qu’on utilise partout et pour tout.. ex: chargeur smartphone).

Sur PC, vous pouvez utiliser le célèbre programme VLC (gratuit) pour récupérer le flux vidéo et l’utiliser de diverses façons (enregistrer, capture d’écran,…).
Actuellement je ne l’ai testé que sous windows10 x64 et ça fonctionne parfaitement ! (donc je suis convaincu que sur les autres versions ou antérieurs cela fonctionne également).

Mise en route

Comme le récepteur est dépourvu de note explicative, j’ai du y aller à tâton (mais pas avec Julie).
J’ai branché le périphérique à ma tablette de test à l’aide du câble micro usb/micro usb fourni et ai lancé FPViewer.
Directement le périphérique a été reconnu comme “USB2.0 PC CAMERA(ARKMICRO)” et j’ai eu l’affichage de mon feed vidéo.

usv5-8otg_2-8

ATTENTION le câble OTG founi avec le récepteur possède un sens de connection !

Le connecteur avec la flèche dessinée dessus se branche côté récepteur.

usv5-8otg_2-10

Le connecteur avec le sigle USB dessiné dessus se branche côté smartphone/tablette.

usv5-8otg_2-9

Sous la couche plastique qui enveloppe l’électronique, se trouve un petit bouton qui permet de changer de fréquence.

usv58otg_1-10b

En appuyant dessus on change de fréquence par pas de 2MHz.
La bande de fréquence couverte s’étend de 5645MHz à 5945MHz soit 300MHz qui suffit amplement pour couvrir les 40 canaux standards.
La fréquence sur laquelle on se trouve, ainsi que le niveau de signal (RSSI) s’affichent par OSD sur l’écran.

usv_otg_5-8_capture

C’est bien mais c’est lent du coup de trouver sa fréquence, surtout qu’on sait avancer mais pas reculer.
Je me suis donc demandé ce qu’il se passerait si je restais appuyé dessus !?
Et là magie… boum le périphérique se met à scanner toute sa bande en affichant au passage une analyse spectrale.
Une fois le scan terminé, il vient se caler sur le signal reçu le plus puissant sur la bande.
WAW ! Impressionnant
Pour info, effectuer un scan complet de la bande prend environ 18 secondes.

usv5-8otg_2-2

Après quelques minutes d’utilisation on note que le périphérique chauffe quand même pas mal.
Mesuré à  32°C de moyenne avec un pic à 43°C sur certains endroits après 10 minutes de fonctionnement (mesuré à une température ambiante de 20°C)

usv5-8otg_2-17usv5-8otg_2-16

Comme ça chauffe c’est sans doute que ça consomme, disposant d’un petit voltmètre/ampèremètre pour périphériques USB la mesure a été rapidement faite: 240mA sous 5V, soit environ 1W.

usv5-8otg_2-14

Comparaison

Comme pour le récepteur CT580, je vais comparer les signaux reçus par ce récepteur avec d’autres récepteurs de marques et de sensibilités différentes.

Les images sont brutes: extraites de l’enregistrement vidéo via le lecteur VLC grâce à l’option screenshot.
L’antenne utilisée est de type clover-leaf (et n’est pas celle d’origine), elle a été placée de la même façon sur chaque récepteur et chaque récepteur a été placé strictement au même endroit.
La caméra utilisée est la Eachine MC01 AIO, elle a été placée deux étages plus haut afin de provoquer une atténuation réelle du signal.

Périphérique USV 5.8 OTG

usv_usv

Bundle easycap + CT580 (-93dB)

usv_ct580

Bundle easycap + skyzone RD40 (-90dB)

usv_rd40

Eachine Goggle ONE

2016-12-02-12-51-56

Analyseur de spectre RF explorer

2016-12-02-12-44-06

Latence

Nous allons comparer la latence du dispositif de la même manière que dans le précédent article sur le easycap.
Le bundle easycap/récepteur 5.8GHz/tablette nous donnait une latence d’environ 100ms, ce sera la référence prise pour la comparaison lors de notre test.

latenceusv-3latenceusv-4
latenceusv-1latenceusv-2

On constate une latence comprise entre 80ms et 100ms, soit très proche du bundle easycap + récepteur.

Conclusion

Ce petit récepteur 5.8GHz OTG est vraiment très chouette si on prend en compte qu’il n’utilise qu’un seul câble, aucune source d’alimentation externe autre que celle prise sur le smartphone ou tablette.
Il affiche la fréquence, la quantité de signal reçu, il peut scanner toute la bande 5.8GHz 40 canaux avec un affichage type analyseur de spectre par OSD.
Léger et discret il tiendra facilement dans la poche (et vous réchauffera en hiver vu la quantité de chaleur produite)
Il a tout pour lui; aussi sensible que mon récepteur CT580 (annoncé à -93dB), il produit une image claire et limpide en respectant les couleurs.

Unique ombre au tableau: la latence !
En effet, même si elle n’est pas une contrainte pour le cadrage d’une prise de vue, pour un vol lent en immersion ou pour enregistrer un flux vidéo, elle le sera pour un vol en immersion à vitesse plus élevée ou pour faire du low-riding.

Utilisation dérivée

Plus facile à intégrer à un cardboard (aussi appelé masque VR), ce petit périphérique se fixera très facilement dessus avec un simple double face ou velcro double face !
Le bouton permettant de changer de fréquence ou de scanner reste ainsi accessible facilement 🙂

usv_carboard

Logiciels

Utilisé dans ce test:

FPViewer
fpviewer

Liens intéressants

Le produit testé dans cet article est disponible sur une boutique de aliexpress (c’est le moins cher que j’ai trouvé)

Il existe également un récepteur alternatif, mais plus limité et plus imposant; je ne l’ai pas testé : FPV 5.8G VMB40 40CH Wireless Video Receiver with 128×32 OLED Display OTG/USB/AV Connect for Android Phones PC K5BO

Easycap et Android pour un Duo de choc

Question: Que faire quand on ne possède pas d’écran pour faire du FPV mais qu’on a à disposition une tablette Android OTG et un petite passerelle composite-numérique usb comme le easycap?
Réponse: On les accouples ensemble pour faire un super combo de réception et d’enregistrement FPV.

Bien sûr il faudra rajouter à ce duo choc un petit récepteur 5.8GHz… et ça tombe bien, j’ai fait un review juste avant sur un chouette récepteur FPV: le CT580.

Mise en pratique

Pour ce montage j’ai utilisé:

Notez cette information très importante que seul les easycap dotés d’un ship interne UTV007 sont compatibles !!!
Celui du lien ici plus haut est celui que j’ai acheté et qui fonctionne bien !

La tablette android:

easycap3

Le easycap:

img_3983

Le câble OTG:

easycap2-3

Le récepteur FPV:

ct580_2-6

Le tout mis ensemble:

easycap1-2

 

Pour connecter tout ensemble c’est facile.

1. prenez votre tablette android avec le programme FPViewer  installé dessus

easycap3

2. connectez le câble OTG sur le port USB de la tablette

easycap4-2

3. connectez le easycap de l’autre côté du câble OTG

easycap4-1

4. branchez ensemble le connecteur jaune (femelle) sortant du easycap avec le connecteur jaune (mâle) du récepteur FPV

easycap2-1

4bis. faites de même avec les connecteurs rouge et blanc si vous souhaitez enregistrer l’audio également mais ce n’est pas obligatoire

easycap2-2

5. Alimentez le récepteur vidéo (la tablette est censée déjà être en fonction) et allumez la caméra sans fil.

easycap5

6. Démarrez l’application FPViewer.

easycap4-1

7. Trouvez le bon canal vidéo, laissez la magie opérer et tadaaaaaammmmm

easycap1-3

Vous serrez maintenant capable de recevoir l’image de tout émetteur vidéo 5.8GHz 40 canaux.
Si vous voulez d’autres fréquences ou plus de canaux, remplacez simplement le CT580 par un récepteur ad-hoc.

Remarque: Utiliser le easycap au travers de l’OTG de votre tablette draine assez rapidement la batterie.. ne vous attendez pas à une autonomie élevée (et tout dépend de votre tablette).

 

TEST de latence

Peut on utiliser ce montage pour voler en FPV? Oui et non

Oui: pour l’exploration à faible vitesse ou pour du cadrage vidéo
Non: pour faire du parcours d’obstacle ou du low-riding car la latence induite par l’ensemble de réception est assez élevée et donc le temps d’apercevoir un obstacle vous serrez déjà dedans ou trop près.

J’ai effectué quelques mesures de latence et on arrive à une valeur comprise entre 100ms et 115ms.
Comment cela se fait? La chaîne de conversion analogique numérique effectuée par le easycap est assez longue, rajouter à cela le traitement par la tablette et le temps d’affichage sur l’écran et vous obtenez une telle valeur.

Comment ai je mesuré la latence?
J’ai placé un chronomètre devant la caméra analogique et retransmis l’image sur l’écran de la tablette via notre montage.
J’ai lancé le chronomètre et ai photographié l’image de la tablette en même temps que celle du chronomètre.
La différence entre les deux images donnent le latence.

Comme une image vaut mieux que des mots, voici les captures effectuées.

easycap1-5  easycap1-7  easycap1-9 easycap1-10

 

Utilisation comme lunettes vidéo

Il est possible d’utiliser ce même combo, avec un smartphone OTG à la place de la tablette, comme lunettes vidéo en utilisant un « cardboard », masque VR ou dérivés.
Celui que j’ai utilisé c’est celui ci : Universal VR 3D video glasses

easycap6-2

FPViewer a une option pour scinder l’espace écran en 2 parties afin d’utiliser ces systèmes de lunette vidéo.

fpviewer

Il vous faudra cependant surement modifier votre réceptacle smartphone afin de pouvoir laisser sortir le câble OTG hors du « cardboard » ou masque VR.

easycap6-1

Ca fonctionne plutôt bien, l’immersion n’en est qu’améliorée, mais n’oubliez pas qu’il y a de la latence !!!

 

Programmes Android compatible

FPViewer : gratuit et utilisé dans ce test (désavantage: place un watermark sur les enregistrements)

Easycap Viewer : payant (désavantage: il n’enregistre pas)