OKAA et SYMAX360, redéfinissez la vidéo !

,
OKAA Banner

Bonne nouvelle pour les possesseurs de l’ OKAA 360 panoramique ou de la même gamme, je viens de trouver un lecteur vidéo pour nos PC (et même dispo pour Mac) qui prend en charge nativement les vidéos sphérique pour surfer dedans sans devoir convertir/uploader/visualiser en ligne sur youtube !

okaa360

Je connaissais déjà l’application pour android SYMAX360 (disponible aussi sur IOS), mais ils ont également eu la bonne idée de sortir leur logiciel sur dispositif PC.
Trop de la balle.. maintenant je peux voir directement le rendu sur l’ordi (enfin presque.. car mon vieil ordi tout pourri me donne un max de lag dans la vidéo)

symax360_player

Je vous invite donc vivement à télécharger et essayer ces applications selon votre plateforme!

Sinon il reste toujours la solution de stitching vidéo avec Entapano Video, suivi d’une conversion de fichier pour youtube avec Miro Video Converter, ensuite on ajoute des metadata à la vidéo avec « 360 Video metadata tool » avant d’uploader sur youtube..

SYMAX360 fourni aussi un autre logiciel de conversion vidéo, qui permet de déplier la vidéo sphérique. Je n’ai pas encore essayé ce logiciel mais je suspecte une bonne alternative au procédé ci dessus !

Pour le post-traitement des photos, le tutoriel présent sur ce site est toujours d’actualité !

Amusez vous bien et sortez nous de terribles images !

stich1_1

stitch1_2

Pour votre plus grand plaisir, voici la vidéo d’où sont extraites les images.

J’ai vu : The night of

the night of banner

The night of ou l’histoire de cette nuit où tout a basculé pour Nasir « Naz » Khan, un étudiant américano-pakistanais vivant dans le Queens, à New York. Alors qu’il emprunte le taxi de son père pour se rendre à une fête, Naz se retrouve à conduire une jeune fille chez elle. Mais ce qui avait commencé comme une soirée idéale se transforme en cauchemar lorsqu’il se réveille à côté de sa compagne poignardée à mort.

Incapable de se souvenir des événements de la nuit, il quitte les lieux en vitesse, mais est arrêté peu après pour une banale infraction au code de la route. La police finit par trouver l’arme du crime sur lui et plusieurs témoins le désignent comme coupable.

Si le scénario de “The Night Of” peut paraître banal, la série parvient à captiver dès les premières minutes par sa mise en scène, sa manière de dénoncer le système américain et son suspense parfois oppressant. La réalisation, très sombre, ne fait qu’accentuer le sentiment qu’on baigne en plein roman noir.

La série est haletante, mais il faudra vous accrocher au premier épisode qui dure 1h20!

Il sagit d’une mini série de 8 épisodes.

Le site de HBO est ici http://www.hbo.com/the-night-of (en Anglais)

Bon visionnage

 

Playlist Spotify Aout 2016

Spotify Playlist banner

Au gré des découvertes, la playlist spotify du mois d’Aout 2016

en cours…

J’ai vu : Stranger Things

Stranger Things, c’est LA série de l’été. Difficile d’encenser une série qui vient de sortir me direz-vous? C’est le concept Netflix! Produire une série et la servir sur un plateau d’argent. De plus, intégralement s’il vous plaît!

Les divers évènements de ce mois de juillet 2016, ont eu raison de notre bon moral. La pluie incessante (je vis en Belgique), l’attentat de Nice et la tentative avortée de putsch en Turquie. Bon, faut bien avouer que, là, rester positif relève du miracle!

Ce miracle est arrivé avec la diffusion de la série Stranger Things sur Netflix.

Une image percutante sur le site, d’emblée le ton est donné. Look de vieille VHS, on croit reconnaître un Star Wars d’après la police de caractères du titre, ou un remake des aventures des Goonies au pays de E.T. en y regardant de plus près.

E.T., les Goonies, Flight of Navigator, Stand by me….dans une même série?

 

Ben oui, moteurs, lançons la vidéo, je veux voir cela!

Le générique, aux nappes de vieux synthés, est lancé après la mise en place des premiers éléments qui nous serviront tout au long de ces 8 épisodes.

Ambiance 80’s, chaque détail est fidèlement présent: le look vestimentaire des acteurs, quelques bon morceaux de zik de l’époque, le jeu Donjons et Dragons, un carton de Pizza, les kids, des vélos customisés, des talky-walky Realistic, le Sherif et…Wyona Rider, wow!

Je n’en dirai pas plus! A vous de franchir le cap si vous êtes fan des 80’s.

Merci, en tous cas, aux responsables, les deux frères Duffer, de m’avoir permis de faire un bond dans le temps et de m’être senti aussi bien le temps d’une bonne série. J’ai accroché en moins de 2 minutes chrono et jamais je ne me suis lassé au point de passer à autre chose.

La bande son est à la hauteur de ces années, authentique!

Je signe tout de suite pour voir une nouvelle saison!

Je vous laisse découvrir les bandes-annonces ci-dessous:

Pour vous abonner, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous

 

J’ai vu : Les Suffragettes

Le terme “suffragettes” désigne, les militantes de la Women’s Social and Political Union, une organisation créée en 1903 pour revendiquer le droit de vote pour les femmes au Royaume-Uni. Ses modes d’action, fondés sur la provocation, rompaient avec la bienséance qui dominait jusqu’alors le mouvement suffragiste britannique.

Par extension, le terme est parfois utilisé pour désigner l’ensemble des militantes pour le droit de vote des femmes dans le monde anglo-saxon.

En 1918, les femmes britanniques obtinrent le droit de vote à partir de 30 ans (les hommes pouvaient, eux, voter dès l’âge de 21 ans). L’égalité fut établie dix ans plus tard, lorsque les femmes furent autorisées à voter dès 21 ans en 1928.

Le film nous emmène dans un Londres où la femme est sous considérée, violée, battue. Le ton est donné.

Les actrices s’en sortent bien, mais la réalisation peine à me retenir derrière le film.

Même si la défense du droit de vote en 2016, me paraît plus que naturel, à l’époque, ce n’était absolument pas le cas.

Le film “Les suffragettes” est à présenter à l’école dans le cadre du cours d’histoire, sans plus.

Si vous aimez Meryl Streep et que vous vous attendez à la voir crever l’écran, passer votre chemin, elle ne fait qu’une courte apparition.

J’ai vu : Race ou l’histoire de Jesse Owens

Race est basé sur l’histoire vraie incroyable de Jesse Owens, la superstar sportive légendaire dont la quête pour devenir le plus grand athlète de l’histoire le propulse sur la scène mondiale des Jeux Olympiques de 1936, où il affronte la vision d’Adolf Hitler et de la suprématie aryenne.

“Race” est un film passionnant sur le courage, la détermination, la tolérance et l’amitié. C’est un drame inspirant sur la lutte d’un homme pour devenir une légende olympique.

Le film emmène le spectateur là où il doit être, en tant que témoin de l’histoire et de ses horreurs.

Petit, mon père me racontait les histoires de cet athlète qui par ses exploits avait réussi à faire un pied de nez aux nazis.

Pour plus d’infos sur le film et l’envers du décor, ses relations avec l’histoire, je vous invite à consulter la page ici http://www.historyvshollywood.com/reelfaces/race/

www.RaceTheFilm.com
https://twitter.com/RaceMovie
https://www.facebook.com/RaceMovie

Playlist Spotify Juin 2016

Spotify Playlist banner

Au gré des découvertes, la playlist spotify du mois de juin 2016

en cours…

Flying RC Half-Life City Scanner Drone

Flying RC Half-Life City Scanner Drone.

Le Half-Life drone est devenu une réalité en Russie.

Un modèle précis du drone  du jeu légendaire Half-Life 2  a été créé par un passionné Russe.

La vidéo du premier vol d’essai montre le modèle pleinement opérationnel.
On voit bien le drone en mouvement à l’intérieur d’un bâtiment abandonné.
C’est
Valentin Demchenko de la région de Saratov en Russie, qui a construit le drone.

Il a assemblé sur 2 mois, le modèle “à partir de zéro” à la maison, inspirée par le monde du drone.

On notera la présence de moteurs AX-2810Q-750kv et d’un DJI Naza-M lite comme contrôleur de vol.

Pour les mensurations : Quatre-vingts centimètres de long et 55 centimètres de haut.

 


Stars Wars meet the racers

, ,

Quand des fans des Star Wars rencontrent des pilotes de racers, il ne manque plus qu’un pote ou deux pour faire de la 3D. le résultat est juste bluffant.

Les images de bases sont celles de racers FPV pilotés par le Rotor Riot Team.

Le créa digitale est de Corridor Digital.

Voici la vidéo

Et si vous êtes encore plus curieux voici le making of

Playlist Spotify Mai 2016

Spotify Playlist banner

Au gré des découvertes, la playlist Spotify du mois de mai 2016.