Contrôleur de vol Yupi F7

Contrôleur de vol Yupi F7 – L’évolution et la performance !

Présentation:

Les contrôleurs de vols Yupi sont connus et renommés sur la scène FPV et particulièrement mis en avant pour le pilote d’essai Remi Remco.

Il s’agit d’un contrôleur Made in France conçus par la start-up Copperyu composée de Thierry Gaiffe et Francois Dufourniaud.

Ils ont déjà a leurs actifs, une f4 RACE et une F4 mini disponible via ce lien

Nous avons reçu 2 exemplaires de la nouvelle Yupi F7 pour tests et nous les remercions sincèrement.

Contrôleur de vol Yupi F7

Unboxing:

Contrôleur de vol Yupi F7

Le packaging est très qualitatif et respire le haut de gamme.

Contrôleur de vol Yupi F7

Un condensateur 35v 330uf est fourni afin de protéger le contrôleur des pics de tension.

Contrôleur de vol Yupi F7

On trouve également 2 stickers Yupi et un manuel d’utilisation extrêmement bien réalisé !

Contrôleur de vol Yupi F7

Ce manuel permettra un montage aisé pour un débutant, un réel effort a été fait dans le manuel pour simplifier le jargon habituel.

Vous pouvez d’ailleurs, retrouvez divers schémas de câblage suivant votre configuration via ce lien.

Particularité de ce contrôleur, il dispose d’une sortie contrôle osd caméra fonctionnant sans ajout de composant.

Il suffit de raccorder les fils ou le joystick habituellement fourni avec les caméras vient se raccorder.

Fonction franchement pratique, car il peut être nécessaire selon l’environnement ou l’on vole de modifier

Les modes scène présents sur les dernières caméras modernes.

Contrôleur de vol Yupi F7

On remarque immédiatement la qualité des composants et surtout celle du PDB.

Elle dispose également d’une sortie lipo filtrée fort pratique pour le branchement d’un vtx en disposant

d’une alimentation dénuée de parasite.

Les soft mount sont intégrés au contrôleur !

Contrôleur de vol Yupi F7

Le buzzer est intégré à la carte et est aussi puissant que ceux que j’ai sur d’autres builds.

Spécifications du contrôleur:

  • Microcontroleur F7
  • Nouvelle génération de Gyroscope
  • Soft mount intégrés à la carte
  • Tension d’entrée Lipo 3s – 6s
  • Mesure de tension Vbat intégrée
  • Capteur de courant 140A intégré
  • Entrée de mesure RSSI
  • Port USB (VCP) et 4 UARTs avec inverseurs intégrés
  • Pilotage de 4 Moteurs
  • Distribution (PDB)
  • Nouveau BEC 5v 2A
  • Sortie Lipo filtrée par filtre LC
  • Diode de protection TVS
  • PPM, Sbus(signal sur RX UART 6), Spektrum, Crossfire…
  • Bouton Boot
  • Buzzer intégré plus puissant que sur YupiF4
  • OSD intégré compatible Betaflight
  • Circuit de pilotage OSD camera intégré sans ajout de composant
  • Pilotage de LED possible
  • Mémoire flash 16MB pour enregistrement Blackbox
  • Taille : 38mm x 38mm
  • Perçages standards: 30,5mm x 30,5mm
  • OneShot / MultiShot / DShot
  • Flashage direct des ESC
  • Prise extension pour branchement d’un GPS / Magnétomètre / Baromètre (cable non fourni)
  • Support inav pour les ailes volantes.

Avantages  d’une F7:

L’avantage principal est la puissance de calcul du processeur qui permet de gérer beaucoup plus d’informations

en même temps sans pour autant atteindre des taux de charge CPU trop élevés qui pourrait par exemple empêcher l’armement

ou provoquer des desync en vol. Il est possible d’activer beaucoup de fonctions nécessitant un pourcentage important de ressources tout en gérant en parallèle des UART, SOFT SERIAL & autres.

Elle offre également la possibilité d’utiliser des taux de rafraîchissement de 32k/32k pour la lecture du gyro et pour le refresh de la boucle PID avant que les informations soient traitées par les moteurs.

Bien entendu ces performances ne peuvent être atteintes avec des composants classiques !

Pour pleinement en profiter, des esc dernières générations sont nécessaires et dans mon cas j’ai choisi un 4/1 Airbot Typhoon32 35amp.

Il autorise le Dshot1200 en Blheli32, mais d’autres modèles conviendront également, mais autant jouer la carte des performances jusqu’au bout.

>>Désavantages<<:

Une  sensibilité accrue au bruit électronique(en 32k) qui peut être causée par diverses raisons:

  • Un montage trop rigide du contrôleur (soft mount indispensable) et serrez les vis modérément.
  • Des moteurs vibrant beaucoup
  • Des hélices mal équilibrées.
  • De la résonance dans le carbon
  • Des composants de mauvaise qualité…

Quelques précautions de base à prendre:

Au niveau du montage, il est facile et peut coûteux de prendre de simples précautions afin de minimiser le risque de vibration pouvant affecter le gyro et ainsi maximiser les performances initiales avec les PID de base.

Contrôleur de vol Yupi F7

Le système de fixation de la carte :

Celui destiné à la Fortini F4 est pas mal, il permet un ajustage précis et ne se dévisse pas et il est disponible chez DFR ici 

Contrôleur de vol Yupi F7

Soft mount sur les moteurs:

Contrôleur de vol Yupi F7

Il y a beaucoup de modèles disponibles sur thingiverse, j’ai imprimé ceux-ci en TPU sainsmart.

Pareil ici, il n’est pas nécessaire de serrer le moteur comme fou en compressant les soft mount,

Il suffit de mettre du frein filet et d’attendre qu’il sèche.

 

Utiliser un condensateur:

Un modèle de 330uf 35v est fourni.

J’ai remplacé celui-ci par un modèle panasonic low esr de 680 uf pour augmenter le filtrage et protéger l’électronique.

Contrôleur de vol Yupi F7

Le Build:

Disposant d’un xbee T assez light acceptant le 5 pouces, la f7 se retrouva montée quelques heures plus tard !

Contrôleur de vol Yupi F7

Pour le reste du set-up:

  • Brother Hobby tornado 2205-2800kv
  • 4/1 Airbot Typhoon32 35amp
  • Helices HQ 5×4,5×3 v3 / Gemfan windancer 5042×3
  • runcam swift 2
  • fr sky xsr
  • vtx 03
  • antenne prodrone.pl
  • Xbee T – 240 Gr sans lipos
  • lipo 1550 tattu square 95c

Maiden PID full stock betaflight 3.3

Petit vol d’essai afin de récolter des données pour la blackbox en Dshot 1200 32k/16k car en 32/32 la carte refusait de s’armer.

Comme presque sur chaque configuration betaflight en pid / rate stock, il faut apporter de nombreuses modifications pour obtenir une machine performante en vol ! Personnellement, je ne suis pas convaincu du maiden avec ces réglages, beaucoup de rebonds, il est assez mou a piloté et pas très verrouillé.

Après passage vers Betaflight 3.5 dont le code est beaucoup plus optimisé pour les processeurs F7, on obtient une fois les PID corrigés, une machine complètement différente à tout niveau.

Vu les disponibilités presque inexistantes pour voler ,mes PID ne sont pas encore parfaits, mais il ne reste plus beaucoup de correction à faire pour que ce châssis me convienne.

De plus les nouvelles possibilités de réglage de la version 3.5 sont très intéressantes et surtout le feed forward sur les PID.

Betaflight 3.5 

Conclusions:

Cette F7 offre vraiment une expérience de vol très intéressante et est d’une conception vraiment qualitative et comporte énormément de qualités, de possibilité d’utilisation et d’évolutions.

Je pense qu’il faut simplement sélectionner des composants de dernière génération pour en exploiter le plein potentiel.

Je tiens encore à remercier Thierry & François de m’avoir donné cette opportunité.

Bons vols.

 

 

 

DJI présente le Mavic 2 Pro et le Mavic 2 Zoom

Une nouvelle ère pour les drones-caméra

Le Mavic 2 dispose d’un design emblématique pliable, de puissantes options de caméra, de nouvelles fonctionnalités intelligentes et de capteurs multidirectionnels pour une expérience de vol plus sûre et agréable.

DJI, le leader mondial des drones civils et de la technologie d’imagerie aérienne, a inauguré ce jour une nouvelle ère pour les drones à caméra avec l’ajout de deux nouveaux produits à sa célèbre gamme Mavic : le Mavic 2 Pro et le Mavic 2 Zoom. Le Mavic 2 est le drone DJI le plus évolué jamais conçu. Il est surtout destiné aux professionnels, aux photographes aériens ainsi qu’aux créateurs de contenu vidéo et photo. Incorporant le design pliable emblématique du très réputé  Mavic Pro, le Mavic 2 est une plateforme puissante dotée de nouvelles caméras-nacelles et de fonctionnalités intelligentes avancées comme Hyperlapse et ActiveTrack, pour une narration plus facile et plus dynamique. Le nouveau système de détection multidirectionnelle d’obstacles permet au Mavic 2 d’analyser son environnement et d’éviter les obstacles afin que l’opérateur puisse se concentrer sur la prise de vue.

« Lorsque le Mavic Pro a été lancé il y a deux ans, il a redéfini la façon dont les gens perçoivent le drone et a élargi les possibilités pour les créateurs du monde entier », a déclaré Roger Luo, Président de DJI. « Aujourd’hui, nous entrons dans une nouvelle ère de la photographie aérienne avec l’avènement du nouveau produit phare de DJI, le Mavic 2. Le Mavic 2 Pro et le Mavic 2 Zoom permettront aux photographes et vidéastes d’exprimer rapidement leurs inspirations et d’élever leurs idées créatives vers de nouveaux sommets », a-t-il ajouté.

Fruit d’une collaboration soutenue entre DJI et Hasselblad, le leader mondial de la photographie moyen format, le Mavic 2 Pro est le tout premier drone au monde à embarquer une caméra Hasselblad, ce qui se traduit par une qualité d’image exceptionnelle et des performances inédites en termes de lumière et de couleurs. Avec un capteur CMOS de 1 pouce et un profil couleur de 10 bits, la caméra saisit quatre fois plus de niveaux de couleur par canal que le Mavic Pro, offrant ainsi un maximum de flexibilité pour le montage photo et vidéo. Le Mavic 2 Pro peut prendre des photos aériennes de 20 mégapixels avec une précision de couleurs optimale grâce à la technologie Hasselblad Natural Color Solution (HNCS), tandis qu’une ouverture réglable f/2,8-f/11 offre plus de contrôle dans une grande variété de conditions d’éclairage.

Mavic 2 Zoom : Zoom optique et zoom numérique pour une perspective dynamique

Doté d’un capteur CMOS de 1/2,3 pouces, le Mavic 2 Zoom est le premier drone de loisir de DJI avec objectif zoom, offrant une perspective dynamique qui ouvre une nouvelle ère de narration créative. Les utilisateurs du Mavic 2 Zoom peuvent prendre des photos éclatantes de 12 mégapixels ou profiter de la nouvelle fonctionnalité Super Résolution qui utilise le zoom optique pour réaliser et assembler automatiquement neuf photos en une image très détaillée de 48 mégapixels, ce qui en fait l’option idéale pour la photographie de paysage. Avec le Mavic 2 Zoom, vous pouvez vous rapprocher de votre sujet à tout moment, en combinant le zoom optique 2x (24-48 mm) et le zoom numérique 2x pour atteindre un niveau de zoom comparable à celui d’un téléobjectif de 96 mm qui fait des vidéos Full HD sans perte.

Exclusif au Mavic 2 Zoom, Dolly Zoom, un nouveau mode de Quickshot, crée un nouveau langage visuel pour la narration et offre au grand public une fonctionnalité jusque là réservée aux directeurs de la photographie. Il crée une perspective déformée révolutionnaire en zoomant automatiquement à mesure qu’il s’éloigne de son sujet, gardant la taille du sujet intacte pendant que l’arrière-plan de la scène est révélé.

Mavic 2 : Le nouveau drone grand public phare de DJI

 

Nouveaux outils intelligents pour des plans épiques et cinématographiques

Grâce à ses nouveaux modes de vol intelligent qui permettent de réaliser des résultats de qualité professionnelle presque sans effort, le Mavic 2 est l’outil ultime pour la création de photos et vidéos aériennes. Une nouvelle fonctionnalité Hyperlapse permet de réaliser des plans qui montrent l’écoulement du temps [1]. Choisissez entre les modes Cercle, Course Lock, Waypoint ou Libre pour créer des vidéos en timelapse en appuyant simplement sur un bouton dans l’application mobile DJI GO 4 :

  • Libre— permet de piloter le drone manuellement pendant l’enregistrement d’une vidéo Hyperlapse.

  • Cercle— permet de faire voler le drone automatiquement en cercle autour d’un sujet que vous sélectionnez pour créer une vidéo en timelapse qui saisit l’action.

  • Course Lock— garde la caméra fixée sur le sujet pendant que le drone vole pour créer une perspective unique.

 

  • Waypoint— planifie une trajectoire de vol complexe basée à la fois sur l’altitude et les coordonnées GPS pour réaliser des plans complexes.

Grâce à ActiveTrack 2.0, garder un sujet mobile dans le cadre est plus facile que jamais. Cette fonctionnalité de suivi automatique améliorée offre une puissante combinaison de capacités de suivi autonome et d’évitement d’obstacles jamais  vue auparavant dans un drone DJI. À l’aide de la caméra principale et des capteurs optiques avant, le Mavic 2 crée une carte 3D de son environnement immédiat et utilise de nouveaux algorithmes de trajectoire pour analyser le mouvement et prédire le déplacement du sujet sur une durée de 3 secondes. Lorsqu’il suit un sujet, le Mavic 2 peut détecter les obstacles et les éviter tout en filmant le sujet sans interruption. Il peut resté focalisé sur le sujet, même si celui-ci passe momentanément derrière un obstacle, et il peut suivre le sujet à des vitesses très élevées (jusqu’à 72 km/h). [2]

Les deux caméras filment des vidéos 4K ultra haute définition avec des détails extrêmement précis, enregistrant à un débit binaire maximum de 100 mégabits par seconde à l’aide du codec de compression H.265, afin d’offrir à l’utilisateur un degré exceptionnel de latitude pendant le post-traitement. Pour les photographes, les fonctionnalités HDR améliorées combinent une séquence de photos pour une plage dynamique élevée et sans effet de traînée, donnant une plage dynamique impressionnante de 14 diaphragmes sur le Mavic 2 Pro et jusqu’a 13 diaphragmes sur le Mavic 2 Zoom.

Vols plus sûrs, plus intelligents et plus stables

Le Mavic 2 offre des capacités de vol autonome qui aident à réaliser photos et vidéos avec toujours plus d’aisance et de sécurité dans des environnements complexes. Le système FlightAutonomy qui a été optimisé transmet continuellement les données à un processeur central plus puissant pour un évitement d’obstacles plus efficace et un vol plus sûr. Le Mavic 2, le tout premier drone DJI doté de capteurs sur tous les côtés, détecte automatiquement les obstacles sur sa trajectoire et prévient les collisions permettant ainsi à l’utilisateur de se concentrer sur les prises de vue. [3]

La nouvelle version du système APAS (système d’assistance avancée au pilote) utilise 8 capteurs pour permettre au drone d’analyser son environnement et d’éviter automatiquement les obstacles sans s’arrêter. De plus, le Mavic 2 dispose d’une lampe inférieure qui s’allume automatiquement pour garantir sécurité et précision lorsqu’il atterrit dans un environnement peu éclairé.

Un nouveau système de transmission vidéo OcuSync 2.0 permet une connexion plus stable entre le drone et sa radiocommande. OcuSync 2.0 assure une plus grande résistance aux interférences et offre des capacités de commutation automatique qui prennent en charge les bandes de fréquences de 2,4 GHz et de 5,8 GHz, avec la possibilité d’utiliser des fréquences différentes pour les flux de données montant et descendant. En outre, OcuSync 2.0 fournit un flux de transmission vidéo 1080p sur une distance allant jusqu’à 8 km [4], ce qui permet d’éditer et de publier instantanément des vidéos Full HD directement depuis le cache vidéo de l’application DJI GO 4. Les photos originales en JPEG peuvent être sauvegardées directement sur smartphone, offrant ainsi à l’utilisateur la possibilité de partager immédiatement ses créations sans avoir besoin de transférer des fichiers depuis la carte micro SD du drone.

Design aérodynamique, temps de vol plus long et capacité de stockage plus grande

Le corps redessiné et plus aérodynamique du Mavic 2 réduit la traînée de 19% par rapport au Mavic Pro, permettant au Mavic 2 de voler à des vitesses allant jusqu’à 72 km/h en mode Sport. Combiné à un système de propulsion plus efficace et plus silencieux et à des hélices à faible bruit, le Mavic 2 assure un temps de vol maximum de 31 minutes.

Pour garantir des photos nettes ainsi que des vidéos totalement fluides, le Mavic 2 embarque une nacelle mécanique 3 axes ultra-précise qui stabilise parfaitement la caméra, même lors de vols à grande vitesse. Les photos et les vidéos peuvent être sauvegardées directement sur le drone grâce à l’espace de stockage interne de 8 Go ainsi qu’aux 128 Go de capacité de stockage supplémentaire fournis par une carte micro SD amovible. Fidèle à son engagement à protéger les données de ses clients, DJI donne aux utilisateurs le contrôle sur la façon dont leurs données sont stockées et gérées lorsqu’ils utilisent les produits DJI.

La radiocommande au design repensé possède des joysticks de contrôle détachables pour faciliter son rangement et son transport. Le Mavic 2 est compatible avec la gamme DJI Goggles, et son mode Head Tracking qui offre un contrôle (panoramique) de la nacelle avec la tête allant de -75° à +75°, procurant  ainsi aux utilisateurs une expérience de vol FPV plus immersive.[5]

Prix 

Le prix de vente d’un Mavic 2 Pro (drone, batterie, radiocommande, chargeur et quatre paires d’hélices) est de 1 449 EUROS. Le prix de vente d’un Mavic 2 Zoom (drone, batterie, radiocommande, chargeur et quatre paires d’hélices) est de 1 249 EUROS. Un kit Fly More, comprenant deux batteries supplémentaires, une station de charge de batterie, un chargeur allume-cigare, un adaptateur pour batterie externe, deux paires d’hélices et un sac de transport, se vend à 319 EUROS .

[1]Une autre fonctionnalité « Bibliothèque de tâches », qui enregistre la trajectoire de vol afin de répéter des plans et de filmer du contenu unique à différents moments de la journée, sera bientôt disponible.

[2] Lorsque la détection d’obstacles est désactivée

[3]La détection d’obstacles pour les directions gauche/droite n’est disponible qu’en modes ActiveTrack 2.0 et Trépied.

[4]Sans obstacle ni interférence, conforme à la norme FCC.

[5]Les DJI Goggles prennent en charge uniquement une bande de fréquence de 2,4 GHz, tandis que les DJI Goggles RE prennent en charge à la fois les bandes de fréquence de 2,4/5,8 GHz et la commutation automatique en temps réel pour de meilleures performances. L’assistance d’un observateur est indispensable lors de l’utilisation des DJI Goggles ou des DJI Goggles RE. L’appareil ne doit pas voler au-delà du champ de vision de l’observateur.

Parrot Disco - Le mod 4g

Parrot Disco – Le mod 4g

La Parrot Disco est une aile qui est facile à utiliser. Sa portée est par contre limitée. Il existe à titre expérimental un mod 4g qui permet de faire transiter le signal de votre Disco via les réseaux GSM plutôt que par la liaison classique “appareil” et radiocommande. Ce projet s’appelle UAVPAL et est disponible ici Github Uavpal Disco 4g. L’article qui suit est une adaptation en français avec quelques ajouts de documentation de ma part.

Message d’avertissement :

Cette modification est à titre expérimental et la responsabilité de l’auteur ne pourra être engagée en cas de perte, destruction de matériel ou encore de non respect des règles de vols en vigueur dans votre pays.

Liste du matériel

Laptop avec connexion WIFI

Modem 4G Huawei E3372h-153 dispo ici HUAWEI E3372 E3372h-153

Câble OTG coudé en version UP dispo ici Micro USB Mâle à USB 2.0 Femelle OTG

Carte SIM taille normale avec forfait Data

Parrot Disco avec la version 1.4.1, 1.7.0, 1.7.1,

Télécommande Parrot Skycontroller 2 avec le firmware 1.0.7

Iphone ou Smartphone Android avec partage de connexion data

Pistolet à colle chaude

L’installation du modem

La configuration

Il y a pas mal d’étapes à respecter pour que l’installation se passe correctement.

1.Création des comptes applications

Pour suivre en temps réel votre Disco via le GPS

Créez un compte Glympse Developer gratuit sur https://developer.glympse.com/account/create

Remplissez le formulaire en utilisant une adresse e-mail valide.
Une fois l’e-mail de vérification envoyé, cliquez sur le lien “Vérifier l’inscription” à l’intérieur.
Vous verrez “Votre compte a été vérifié. Bienvenue à bord !”
Cliquez sur “MON COMPTE” en haut à droite et sur “Mes applications”.
Cliquez sur “Nouvelle application (+)”.
Nom de l’application : uavpal softmod
Plate-forme : API Web
OS : Autre
Cliquez sur “Créer”.


Vous devriez voir la clé API nouvellement générée maintenant (20 caractères), notez-la au fur et à mesure que nous en aurons besoin plus tard.

Télécharger l’application Glympse pour votre téléphone portable.

Pour établir une liaison entre votre Disco et votre Skycontroller 2 via le réseau GSM

Créez un compte ZeroTier gratuit à l’adresse suivante : https://my.zerotier.com

Cliquez sur “Créer un compte”.
Saisissez une adresse e-mail valide et choisissez un mot de passe.
Cliquez sur “Créer un compte”.
Aller à “Network” en haut de page
Cliquez sur “Create” pour créer un nouveau réseau.
Cliquez sur le réseau nouvellement créé
Vous devriez voir l’ID réseau  généré en haut (16 caractères), notez-le car nous en aurons besoin plus tard.

2.Modification du software

Vous allez avoir besoin de votre laptop ici.

Téléchargez la dernière version du softmod ici

Dézipper là sur votre bureau en gardant le folder “disco4g-master”

Utilisez un éditeur de texte (par ex. Windows Notepad ou macOS TextEdit) pour modifier les fichiers de configuration suivants.

Pour chacun des fichiers, lisez la description à l’intérieur du fichier et remplacez l’exemple de la première ligne par votre propre réglage.

disco/uavpal/conf/glympse_apikey (nécessaire uniquement pour le suivi GPS via Glympse)
disco/uavpal/conf/numéro de téléphone (nécessaire uniquement pour le suivi GPS via Glympse)
disco/uavpal/conf/conf/pushbullet (requis uniquement pour le suivi GPS via Glympse)
disco/uavpal/conf/apn (pas nécessaire pour les modems E3372 avec firmware 22.x)
disco/uavpal/conf/zt_networkid_networkid
skycontroller2/uavpal/conf/wpa
skycontroller2/uavpal/conf/ssid/ssid
skycontroller2/uavpal/conf/zt_networkid_networkid

ssid correspond au nom de reseau que vous aurez créé avec le partage de connexion. Par exemple “iPhone de PIM”

wpa correspond au mot de passe pour se connecter à votre réseau.

Assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace de stockage disponible sur le Disco.

Ce softmod ne nécessite que 10 Mo, mais il ne fonctionnera pas si 100% du stockage interne est utilisé par les vidéos. Pensez à vider vos médias avant de passer au step suivant.
Allumez votre Disco avec le modem USB 4G/LTE branché. Le modem doit avoir une carte SIM à l’intérieur.
Assurez-vous qu’aucun appareil n’est branché dans le Skycontroller 2 via le câble USB.
Allumez le Skycontroller 2 et attendez qu’il soit connecté au Disco via Wi-Fi (LED verte).
Connectez le Wi-Fi de votre Laptop au Disco (par ex. DISCO-123456).

Utilisez un outil FTP (par exemple FileZilla) pour télécharger le softmod sur votre Disco.

Vous devez définir le type de transfert sur Binaire (pas ASCII). Dans FileZilla sous Edit → Settings…. → Transfers → FTP : File Types → FTP : File Types → Default transfer type → changez de Auto à Binary.

Connexion par FTP à 192.168.42.1 (aucun nom d’utilisateur/mot de passe requis)

Transférer le dossier “disco4g-master” dans le dossier “/internal_000” de la Disco.

Sur Disco firmware 1.7.0 et plus récent : Appuyez deux fois sur le bouton d’alimentation du Disco pour activer le serveur telnet.

Ouvrez une Invite de commandes (Windows)/Terminal (macOS/Linux) et copiez/collez manuellement les commandes suivantes pour installer le softmod.

telnet 192.168.42.1

Si vous obtenez une erreur sous Windows, assurez-vous que le client Telnet est installé

Pour activer Telnet sur votre machine

Une fois l’opération effectuée on reprends la programmation

mv /data/ftp/internal_000/disco4g-* /tmp/disco4g
chmod +x /tmp/disco4g/*/*_install.sh
/tmp/disco4g/disco/disco_install.sh (installation avant de passer au point suivant)
/tmp/disco4g/skycontroller2/skycontroller2_install.sh (installation avant de passer au point suivant)
reboot

Si vous n’obtenez pas un résultat comme l’écran ci-dessus, il faut recommencer depuis l’upload avec filezilla.

J’ai par exemple l’install de la disco qui a bien fonctionné et puis celle du skycontroller 2 qui n’a pas marchée. message d’erreur -not found

Il m’a fallu m’y reprendre à trois fois et donc recommencer depuis le début.

Désactiver manuellement le Skycontroller 2

Le modem USB 4G/LTE du Disco doit afficher une LED fixe (indiquant la connexion Internet) après environ une minute.

Le Disco s’enregistrera en tant que nouveau membre de ZeroTier (sur la base de l’ID réseau fourni dans zt_networkid).

Utilisez votre PC et connectez-vous à https://my.zerotier.com :
Sous l’onglet “Network”, cliquez sur votre ID réseau s’il n’est pas encore ouvert et faites défiler vers le bas jusqu’à “Members”.
Vous devriez voir un nouveau membre ici, votre Disco.

Autorisez-le à utiliser votre Network ID (cochez la case “Auth “), n’hésitez pas à lui attribuer un nom court (par exemple “disco”).
Cliquez sur l’icône de la clé de mécano et activez “Allow Ethernet Bridging”.

Allumez le Skycontroller 2 et attendez qu’il soit connecté au Disco via Wi-Fi (LED verte) – vous n’avez pas besoin de connecter un appareil mobile via USB au Skycontroller 2 pour le moment.

Activez la connexion sur votre appareil mobile (iOS : “Personal Hotspot” ou Android : “Portable WLAN hotspot”), assurez-vous que le nom du réseau (SSID) et la phrase de passe (WPA Key) correspondent aux fichiers de configuration ssid et wpa du dessus.

Appuyez deux fois sur le bouton Réglages du Skycontroller 2 (appuyez fermement et attendez environ une seconde avant d’appuyer à nouveau).

Attendre que la LED du Skycontroller 2 clignote en bleu. Elle passera au magenta en mode recherche de réseaux.

Le Skycontroller 2 s’enregistrera en tant que nouveau membre de ZeroTier (sur la base de l’ID réseau fourni dans zt_networkid). Même process que pour la disco

Autorisez-le à utiliser votre Network ID (cochez la case “Auth “), n’hésitez pas à lui attribuer un nom court (par exemple “Sky”).
Cliquez sur l’icône de la clé de mécano et activez “Allow Ethernet Bridging”.

On éteint tous une fois l’opération finie.

La consommation de data

Pour le premier vol voici les données de vol et de consommation de data.

Plus ou moins 328mb de data consommé pour 1/4h de vol.

Pour le second vol, j’ai essayé d’aller un peu plus loin dans l’utilisation de la batterie.

 

Pour ce deuxième vol j’ai consommé 365mb de data, uniquement pour le modem.

Vidéo

Conclusion

Le mod 4g est certainement une terrible application. Il permet d’évoluer au delà des limites techniques du système d’émission présent sur les appareils d’origines. On comprendra dès lors que Parrot ne souhaite pas engager sa responsabilité sur ce type de modification.

L’usage de la 4g impose que vous disposiez d’un forfait illimité en data. Impossible pour un belge! Dans mon cas j’ai pris une carte pré payée à 10€ (500mb) avec 50€ de recharge (2500mb) chez l’opérateur (pré)historique Belge. Les français auront plus de chance car il existe des forfaits illimités pour pas grand chose. Attention que le partage de connexion doit être activé sur votre smartphone pour recevoir le flux vidéo. le câble ne sert qu’à se connecter à l’application Parrot.

L’appareil ne signale pas à mi-chemin qu’il est temps de rentrer car votre batterie ne sera peut être pas suffisante pour effectuer la manœuvre. Le RTH ne fonctionne qu’en cas de perte de signal.

Il est à noter que légalement, l’avion doit rester à vue de son pilote ou de son second en toute circonstance, pensez y avant de vous lancer

Bons vols!