CADDX US Turbo EOS1 - caméra mini rikiki au rendu maous costaud

CADDX US Turbo EOS1 – caméra mini rikiki au rendu maous costaud

CADDX US Turbo EOS1

Salut les amis,
Comme quoi, parfois, les concours “giveway” fonctionnent… J’ai eu l’occasion de participer à un super concours organisé par caddx.us ,fabricant de plus en plus connu et reconnu de caméras de tout types, et j’ai eu la joie de gagner un exemplaire de leur dernier produit.. la CADDX US Turbo EOS1 !
Quelques semaines se sont écoulées avant de recevoir l’exemplaire dans la boite, mais chose promise chose due, elle est arrivée au labo 🙂

Fiche technique

Type de capteur: CMOS
Taille du capteur: 1/3″
Nombre de lignes: 1200TVL
Normes: PAL ou NTSC (à choisir à la commande – ici reçue en PAL)
Rapport d’image: 16:9
Sortie vidéo: CVBS (analogique)
Lentille: 2.1mm
Rapport Signal bruit: >52db (AGC OFF)
Eclairage minimum requis: 0,001 lux (@F1.2)
Contrôle automatique du gain: OUI
BLC: OUI
WDR: Global
DNR: 2 DNR
Dimensions: 14x14x16mm
Poids: 3,5g (câbles exclus)
Tension de fonctionnement: 3,3Vdc à 9Vdc
Consommation: — mA (non communiqué)

Unboxing

Arrivée d’une petite enveloppe matelassée.. Youhouuuuu !!! elle est là …

Ouverture délicate de l’enveloppe et découverte d’une petite boite noire au logo qui ne m’est pas inconnu.

Tout en élégance, pour du matériel de qualité.
Sur la tranche de la boite, imprimé sur l’étiquette, on retrouve les informations de la société.

En dessous de la boite nous pouvons trouver les différentes options choisies.
Dans mon cas j’ai reçu le modèle PAL, en 16:9, avec objectif 2.1mm.
La plage de tension de fonctionnement est également visible, ça tombe bien car c’est une information somme toute utile que nous ne retrouverons malheureusement nulle part ailleurs.

On fait sauter le petit scellé qui prouve que la caméra est bien neuve de chez neuve et on déboîte tout doucement le couvercle.
On retrouve une caméra bien soutenue dans une mousse tendre, ainsi qu’une petite fiche informative.

Vue de la fiche informative recto-verso. Au début je pensais que c’était la fiche technique de la caméra mais il n’en est rien… c’est juste un peu de pub pour la société.
Aucune fiche technique n’est fournie avec la caméra même si on n’en pas vraiment besoin et que ça fini en général au fond de la poubelle.

La caméra fermement maintenue dans sa mousse de protection.
On retire la mousse de la boite et c’est là qu’on se rend vraiment compte de la taille mini rikiki de cette caméra !!!
 

Caméra retirée de la mousse.
Une tresse de câbles pourvue de 3 fils siliconés et muni à son boût d’un petit connecteur à 3 broches.
Le code de couleur utilisé est standard et conforme à la règle.
Jaune = signal vidéo
Rouge = Fil d’alimentation positive
Noir = Fil d’alimentation négative (soit le GND)

Tour du propriétaire

C’est une fois prise entre nos gros doigts potelés qu’on distingue bien sa taille.

Ils ont même pensé à protéger la lentille par un capuchon de protection.

On retire le capuchon pour découvrir notre lentille.
Voyez comme elle est petite, même l’électronique est à peine plus grande que le diamètre de la lentille.

Sur la tranche de la caméra on retrouve le logo du fabricant.

Sur l’arrière de la caméra est présent un petit bout de vinyle estampillé de la marque et du modèle de caméra qui servira surtout de protection pour l’électronique.
Deux petites vis, dans les coins supérieur gauche et inférieur droit, maintiennent le boitier plastique de protection du capteur sur lequel est fixé la lentille.

Dimensions

La fiche technique dit 14x14mm, on a mesuré de légères différences vraiment minimes.

Renseignée à 16mm de profondeur, on a mesuré à peine peu plus avec près de 16,7mm

Donnée à 3,5g hors câbles, j’ai mesuré ici 4,3g avec les câbles (et même le capuchon de protection lentille… j’ai oublié de le retirer pour la mesure :p )

Voilà la même mesure sans le capuchon de lentille.. cette fois on mesure 3,8g

Mesures

La consommation n’étant pas renseignée, j’ai pris la peine de la mesurer.
La plage de fonctionnement allant de 3,3Vdc à 9Vdc, j’ai pris la peine de faire 3 mesures distinctes.

A 3,3Vdc la consommation est de 140mA

A 5Vdc la consommation est de 144mA

A 9Vdc la consommation est de 145mA

Soit la consommation reste assez stable sur toute la plage de tension acceptée par la caméra.

Cependant j’ai remarqué un très net échauffement de la partie électronique de la caméra… au point de ne plus savoir poser les doigts sur le vinyle situé à l’arrière…
Hop, on dégaine la caméra thermique et on vérifie…

Première mesure à 5V laissée en fonctionnement pendant 2 bonnes minutes:
On mesure pas moins de 71°C au plus chaud !

Deuxième mesure à 9V après 2 minutes:
On mesure pas moins de 99°C, gaffe à vos doigts !!!

Qualité d’image

Une image vaut mieux que milles mots, j’ai fait un comparatif entre une caméra générique de même taille (ancienne génération) et notre CADDX US Turbo EOS1… y a pas photo ! (c’est le cas de le dire)

Caméra générique capturée via une carte de capture usb style easycap connecté en OTG sur ma tablette.
On perd un peu en définition à cause de la conversion et de la compression mais étant donné que les deux tests ont été effectué dans les mêmes conditions, la dégradation d’image est identique sur les deux.

Et ci après la CADDX Turbo EOS1.
L’image est plus nette, plus détaillée, les couleurs sont plus vives et moins passées et les contrastes bien mieux gérés.

Et la réactivité dans tout ça?
J’ai fait les tests vidéo en plaçant une petite boite noire autour de la caméra et en la retirant rapidement… elle passe ainsi du noir à une forte luminosité en un instant, cela permet de voir sa vitesse de réaction en passant de l’ombre à la lumière.

La caméra générique ancienne génération

La CADDX Turbo EOS1 en action

Conclusion

Cette toute petite caméra révèle au final d’excellentes performances… Comme quoi ce n’est pas la taille qui compte ! 😉
Avec un rendu de couleur vraiment très bon et une superbe rapidité lors des changements de luminosité, cette caméra trouvera une place de choix sur un multicoptère ou une aile volante FPV.
Qui dit petite taille dit aussi poids réduit et effectivement, grâce à elle, vous gagnerez de précieux grammes comparé à une caméra standard.

Côté négatif, il manque peut être un connecteur pour pouvoir détacher les câbles d’alimentation et vidéo de la caméra rapidement.
D’expérience les soudures ne tiennent jamais bien longtemps avec les vibrations on les bricolages réguliers que l’on opère sur nos drones.
Il vous faudra également créer un support adapté pour pouvoir la fixer en lieu et place d’une caméra standard.

Liens intéressants

La caméra CADDX US TURBO EOS1 sur la boutique banggood

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − 15 =