Tente Pop-Up – Pilotez par tous les temps

Tente Pop-Up, pilotez par tous les temps !

Quand je l’ai vue arriver en stock, j’ai craqué..
Ici en Belgique, il est connu et reconnu que notre météo nationale est assez mauvaise.. Il “drache” tout le temps !
Il n’y a pas d’échappatoire à ce piquant vent du nord.
Mais on a peut être enfin trouvé la solution, la tente POP-UP !

Même si on vol en immersion quasi 100% de notre temps, immergé dans notre casque vidéo, il est quand même pratique d’avoir une vue sur l’extérieur, cette tente répond à nos exigence car elle dispose de deux fenêtres transparentes. Génial !?!

Caractéristiques

Matériel utilisé: 190T Taffeta Fabric + PVC(Polyvinyl Chloride)
Dimensions: Approximativement 100 x 100 x 160 cm
Poids: 1767g

Unboxing

Rapide c’est rapide… à peine commandée que déjà arrivée…
Je l’ai reçue par dhl express, au départ de la chine, en 3 jours seulement !
Arrivée rapidement et surtout sans aucun dommage.
Elle a été placée dans une boite en carton repliée, gain de place assuré 🙂

La tente est livrée dans pliée dans son sac de transport.

Tour d’horizon

La tente est fournie pliée dans son sac de transport.
Le diamètre du sac est d’environ 50cm

Pour éviter qu’elle s’ouvre durant la livraison, ils ont soigneusement (ou pas) pris le temps de l’entourer de papier collant.

La fermeture éclair du sac semble de bonne facture.
Le sac de transport en “tissu plastique” est bleu, tirette noire, l’intérieur est gris métallisé.. tout est aux couleurs de la tente elle même.

La bande auto-collante qu’ils ont placé autour du sac de transport laisse de vilaines marques de colle sur le tissu.. on aurait préféré qu’ils s’abstiennent de la placer finalement… emballée comme elle était cela pouvait mal de s’ouvrir.

Dans un sachet “zip”, 4 crochets de fixation (aussi appelés “sardines”) d’environ 16cm sont également fournis pour fixer ferment la tente au sol et ainsi éviter son décollage par temps venteux.

On ouvre le sac de transport, on sort la tente pop-up de son sac.

Pensez à maintenir la tente lors de son déballage car elle porte bien son nom de “pop-up” … elle essaie directement de se déplier !

Une fois décompressée, il faut encore la déplier.
Bonne surprise, une toile plastique de fond noire se distingue… je ne m’y attendais pas car beaucoup de tentes de ce genre sont livrées sans fond !
très utile ce fond de tente sera en cas d’humidité ascendante du tôt matin ou du début de soirée.
La tente est faite en un genre de tissu plastique imperméable, de couleur extérieur bleue et d’intérieur gris argenté, les fermetures éclair sont blanches. Les fenêtres en PVC transparent sont également pourvues de fermetures éclair de couleur blanches.

Ouvrez la en deux comme une huître, attraper la jonction au milieu et tirer vers l’extérieur.
La tente prend forme.

Une fois dépliée, il ne vous restera qu’à la fixer au sol au moyen des sardines fournies ou simplement la lester à l’intérieur avec par exemple votre chaise de camping, votre frigo box ou votre demi tonne de lipos.

On ouvre la tirette de la porte, mais quelle porte? En fait il y en a deux !
Cela permet de choisir, de rentrer par un coté pour sortir de l’autre ou provoquer de grandes aérations.
Bon ici je ne l’ai pas fait, mais comme la plupart des tentes, il faut rouler le tissu de la porte façon “boudin” et le faire tenir au moyen de petites lichettes via de beaux petits noeuds (si vous ne savez pas faire de noeud, demandez à votre femme de vous expliquer)
Le fond en plastique noir est scellé à la tente et fait intégralement partie de celle ci, bonne idée.

De part et d’autre de la tente, sur chaque côté, deux larges baies transparentes font entrer la lumière.
Ces fenêtres sont aussi pourvues d’une fermeture éclair.
C’est un bon point car si le soleil pointe le bout de son nez, la température va surement vite augmenter à l’intérieur.
Très bon moyen aussi de réguler l’humidité à l’intérieur, car par temps de pluie, enfermé dans notre tente, le niveau d’humidité va surement rapidement augmenter et la buée va apparaître. On l’évacuera grâce à une légère aération.

On l’annonce à environ 1m x 1m sur 1,6m de haut, je l’ai mesurée à 100cm (longueur) x 100cm (largeur) x 163cm (hauteur)
Pour vous donner une idée de sa taille, la voici a côté de notre mannequin qui mesure 1,72m

Son poids est donné pour 1767g (c’est précis)… nous ne l’avons pas encore pesée mais elle semble effectivement être en dessous des 2kg.

Par contre, lorsque vous la dépliez, n’oubliez pas d’utiliser les sardines pour la fixer au sol afin de la tenir bien dépliée car une petit coup de vent la fait se pencher rapidement.
Photo prise SANS avoir placé les crochets de fixation !

Une fois assis confortablement dans votre siège, vous disposez d’une hauteur de plafond bien appréciable.

Conclusion

Même si à ce jour je suis encore le seul à avoir acheté cette tente, je suis certain qu’elle devrait en intéresser plus d’un !

La qualité semble au rendez vous, les coutures sont correctement réalisées, les fermetures ont l’air robustes, le plastique semble de bonne qualité.
Cependant j’attends de voir comment elle se comportera dans le temps, sous un afflux massif d’UV.
Très facile à transporter, à emmener sur le terrain et à déplier pour la mise en service.
Coupe vent par excellence, elle vous protégera des humeurs de la météo ainsi que votre matériel.

Idéale pour les amateurs de FPV mais un peu moins pour faire du vol à vue, en effet même si les fenêtres sont transparentes, elle auront quand même un très très léger effet opacifiant et les inévitables plis dans le plastique déformeront la vision du modèle que vous souhaitez suivre.

Ce qu’on aurait apprécié c’est une petite note explicative sur comment replier facilement la tente car, une fois venu le moment de remballer, c’est un réel défi de la ranger dans son sac de transport si on a pas l’habitude ! (il faut la tordre en 3 parties)

Liens utiles

La tente pop-up sur la boutique

E-flite Opterra, la reine des airs.

E-flite Opterra, la reine des airs.

Présentation

Enfin, la météo m’a permis d’en profiter, majestueuse, efficace, polyvalente et très saine, voici l’Opterra de chez E-flite! Et quelle belle réussite. J’en ai fait l’acquisition chez MCM Skyshop (merci pour les Stickers 😀 )

Cette aile est disponible en 2 versions, BNF ( recepteur  spektrum As3x ), ou PNP ( vous installez votre propre récepteur)

La motorisation d’origine fonctionne en 3s d’après E-Flite, avec un esc de 40A. Certains ont essayés de voler en 4s, sans aucun soucis, alors que notre ami Alex lui a brûlé le moteur. Pour ma part je préfère donc voler en 3s.

D’une envergure de 2 mètres,elle est très sympa et souple en vol et permet, en fonction de certaines modifications apportées, de voler avec du 2200mah 3s comme avec du 5000mah 3s voir plus.

Sur la photo si dessus, l’aile était donc complètement d’origine. Elle est donc capable de voler avec une lipo a partir de 2200mah 3s étant donné les 250 grammes de plomb présent dans le nez et sur l avant de l’aile. Dans le kit, vous trouverez plusieurs pièces,afin de pouvoir remplacer le nez noir d’origine. Vous pourrez donc y monter ,par exemple,une caméra fpv ou une Gopro.

 

Pour vous donner une idée de la taille voici la boite de l’Opterra a coté de la Parrot Disco…..

Bien que la boite d’origine permet de tout ranger correctement à l’intérieur, à l’utilisation, à terme, elle s’abîme et n’est plus si pratique. La petite astuce consiste à se servir d’un sac de protection d’ailes utilisé pour les avions. Beaucoup plus pratique et surtout moins encombrant,et le prix est très raisonnable! Vous la trouverez ICI.

Eh oui….tout est dedans 😀 Cool n’est-ce pas?

Liste du matériel utilisé

Première modification : FPV 1

Pour les premiers vols en fpv, j’avais opté pour une solution assez simple a monter/modifier histoire de pouvoir mettre la bête en vol au plus vite ( oui oui, nous sommes tous comme ça hein lol )

J’ai donc imprimé un petit support en tpu que j’ai installé a l’aide de scratch collant, pour un montage/démontage facile sur lequel j’ai installé la caméra et le vtx.

Ce montage fonctionne parfaitement, cependant, le nez noir est légèrement visible dans la bas de la caméra une fois en FPV. Et il faut avouer que ce n’est pas le plus esthétique. Allez go je vais changer tout ça rapidement 😉

Deuxième modification : FPV 2

Je décide donc de remplacer la partie frontale de l’aile, afin d’y monter la caméra fpv a l’intérieur. L’emplacement supérieur ayant été libéré, je peux donc y monter ma Hero 5 session afin de profiter de belles et longues vidéos en hd des vols.

En retirant le nez d’origine+les 3 plombs restants dans le devant de l’aile, le gain de poids est énorme : plus de 250 grammes!! Les 3 plombs dans l’avant de l’aile correspondent parfaitement au poids de la Gopro.

A 3,4 grammes près….

N’hésitez donc pas à retirer les plombs présent afin de pouvoir remplacer cette charge inutile par de la charge utile( plus grosse lipo, gopro ) .Ce qui vous apportera beaucoup plus de temps de vol.

Pour le montage du vtx ( irc tramp ) j’ai décidé de l’installer dans l’aile a l’aide du connecteur d’origine et d’une pièce imprimée 3d afin de savoir le monter fermement dans la matière.

Une petite goutte de pattex 100% sur chaque pointe avant montage et le tour est joué. Grace à cette pièce,aucun risque que le connecteur d’origine pivote lors du montage de l’antenne.

Sur cette photo ci dessus, vous avez un aperçu de l’emplacement disponible dans l’aile….et en effet, de la place, il y en a!!!!!!!

Troisième modification : un peu de couleur.

Etant donné qu’avec plusieurs amis nous comptons voler ensemble, une meilleure visibilité est un gros plus! Je décide donc de peindre les bouts d’aile et les winglets en rouge/orange fluo. J’ai pour cela utilisé de la peinture Multiplex Elapor achetée également chez MCM Skyshop. Si vous effectuez l’opération, pensez à bien dégraisser les parties à peindre(personnellement j’utilise une éponge et du produit vaisselle,je frotte avec la partie abrasive très délicatement)

 

Pensez à vraiment bien secouer la bombe, bien plus que les 2 minutes mentionnées au risque de boucher le pulvérisateur.

Et voila le résultat sur les pièces 😀 plutôt satisfait!

La magnifique Opterra modifiée 😀 J’avoue être fan.

Et vous remarquez que je ne suis pas seul 😀

En parlant de couleur j’ai également installé sur l’arrière de l’aile 2 barres LED pour le vols en fin de journée.

 

Et en vol…

Arrivé sur le terrain, on sort l’aile de sa belle housse de protection,le montage complet ne prends pas plus de 3 minutes. Allumage de la radio, branchement de la lipo, vérification du bon sens de fonctionnement des gouvernes ( ne pas oublier que les élevons doivent être relevé d’un bon mm en position neutre ) vérification du cg vite fait…..Bon beh,il n’y a plus qu’à!

La prise en main est parfaite pour le lancé grâce aux encoches présentes sur la partie inférieure. On se met face au vent, entre mi gaz et 3/4 gaz , un geste franc et hop….la voila posée dans les airs. Il ne vous faudra pas longtemps pour vous rendre compte que cette aile est juste sublime. On se sent en confiance et ce même a basse vitesse. Le comportement est vraiment agréable. Vraiment rien à voir avec les autres ailes de petite taille que j’ai pu tester. Grace à son envergure, elle est vraiment bien posée et stable en l’air. Elle pourrait même parfaitement servir de machine d’initiation au vol!!

Elle plane également vraiment pas mal, si bien que lorsque vous faites votre approche pour l’atterrissage, vous pouvez vous permettre d’arriver gaz coupé bien avant et la laisser descendre paisiblement.

J’y ai installé une stabilisation de vol Eagle Tree Vector pour profiter d’un RTH en cas de soucis de liaison radio/vidéo et de pouvoir profiter d’informations précises via l’osd qui est juste génial sur cette carte.

Je pense également remplacer la runcam swift par une Foxeer Predator V2 (les couleurs sont magnifiques)

Conclusion

Si vous souhaitez vous initier ou même vous amuser entre potes à faire du vol en formation cette aile Opterra est vraiment le top. La plage de vitesse allant de 35 à 90 km/h elle est vraiment polyvalente. Je ne peux que vous conseiller de l’acheter!!!! C’est réellement un véritable coup de cœur me concernant. D’ailleurs suite à quelques vols que certains membres du club ont suivis, ils ont, eux aussi succombé. Les sessions s’annoncent épiques 😀

Merci à tous de nous suivre et bons vols!!!!

CADDX US Turbo EOS1 - caméra mini rikiki au rendu maous costaud

CADDX US Turbo EOS1 – caméra mini rikiki au rendu maous costaud

CADDX US Turbo EOS1

Salut les amis,
Comme quoi, parfois, les concours “giveway” fonctionnent… J’ai eu l’occasion de participer à un super concours organisé par caddx.us ,fabricant de plus en plus connu et reconnu de caméras de tout types, et j’ai eu la joie de gagner un exemplaire de leur dernier produit.. la CADDX US Turbo EOS1 !
Quelques semaines se sont écoulées avant de recevoir l’exemplaire dans la boite, mais chose promise chose due, elle est arrivée au labo 🙂

Fiche technique

Type de capteur: CMOS
Taille du capteur: 1/3″
Nombre de lignes: 1200TVL
Normes: PAL ou NTSC (à choisir à la commande – ici reçue en PAL)
Rapport d’image: 16:9
Sortie vidéo: CVBS (analogique)
Lentille: 2.1mm
Rapport Signal bruit: >52db (AGC OFF)
Eclairage minimum requis: 0,001 lux (@F1.2)
Contrôle automatique du gain: OUI
BLC: OUI
WDR: Global
DNR: 2 DNR
Dimensions: 14x14x16mm
Poids: 3,5g (câbles exclus)
Tension de fonctionnement: 3,3Vdc à 9Vdc
Consommation: — mA (non communiqué)

Unboxing

Arrivée d’une petite enveloppe matelassée.. Youhouuuuu !!! elle est là …

Ouverture délicate de l’enveloppe et découverte d’une petite boite noire au logo qui ne m’est pas inconnu.

Tout en élégance, pour du matériel de qualité.
Sur la tranche de la boite, imprimé sur l’étiquette, on retrouve les informations de la société.

En dessous de la boite nous pouvons trouver les différentes options choisies.
Dans mon cas j’ai reçu le modèle PAL, en 16:9, avec objectif 2.1mm.
La plage de tension de fonctionnement est également visible, ça tombe bien car c’est une information somme toute utile que nous ne retrouverons malheureusement nulle part ailleurs.

On fait sauter le petit scellé qui prouve que la caméra est bien neuve de chez neuve et on déboîte tout doucement le couvercle.
On retrouve une caméra bien soutenue dans une mousse tendre, ainsi qu’une petite fiche informative.

Vue de la fiche informative recto-verso. Au début je pensais que c’était la fiche technique de la caméra mais il n’en est rien… c’est juste un peu de pub pour la société.
Aucune fiche technique n’est fournie avec la caméra même si on n’en pas vraiment besoin et que ça fini en général au fond de la poubelle.

La caméra fermement maintenue dans sa mousse de protection.
On retire la mousse de la boite et c’est là qu’on se rend vraiment compte de la taille mini rikiki de cette caméra !!!
 

Caméra retirée de la mousse.
Une tresse de câbles pourvue de 3 fils siliconés et muni à son boût d’un petit connecteur à 3 broches.
Le code de couleur utilisé est standard et conforme à la règle.
Jaune = signal vidéo
Rouge = Fil d’alimentation positive
Noir = Fil d’alimentation négative (soit le GND)

Tour du propriétaire

C’est une fois prise entre nos gros doigts potelés qu’on distingue bien sa taille.

Ils ont même pensé à protéger la lentille par un capuchon de protection.

On retire le capuchon pour découvrir notre lentille.
Voyez comme elle est petite, même l’électronique est à peine plus grande que le diamètre de la lentille.

Sur la tranche de la caméra on retrouve le logo du fabricant.

Sur l’arrière de la caméra est présent un petit bout de vinyle estampillé de la marque et du modèle de caméra qui servira surtout de protection pour l’électronique.
Deux petites vis, dans les coins supérieur gauche et inférieur droit, maintiennent le boitier plastique de protection du capteur sur lequel est fixé la lentille.

Dimensions

La fiche technique dit 14x14mm, on a mesuré de légères différences vraiment minimes.

Renseignée à 16mm de profondeur, on a mesuré à peine peu plus avec près de 16,7mm

Donnée à 3,5g hors câbles, j’ai mesuré ici 4,3g avec les câbles (et même le capuchon de protection lentille… j’ai oublié de le retirer pour la mesure :p )

Voilà la même mesure sans le capuchon de lentille.. cette fois on mesure 3,8g

Mesures

La consommation n’étant pas renseignée, j’ai pris la peine de la mesurer.
La plage de fonctionnement allant de 3,3Vdc à 9Vdc, j’ai pris la peine de faire 3 mesures distinctes.

A 3,3Vdc la consommation est de 140mA

A 5Vdc la consommation est de 144mA

A 9Vdc la consommation est de 145mA

Soit la consommation reste assez stable sur toute la plage de tension acceptée par la caméra.

Cependant j’ai remarqué un très net échauffement de la partie électronique de la caméra… au point de ne plus savoir poser les doigts sur le vinyle situé à l’arrière…
Hop, on dégaine la caméra thermique et on vérifie…

Première mesure à 5V laissée en fonctionnement pendant 2 bonnes minutes:
On mesure pas moins de 71°C au plus chaud !

Deuxième mesure à 9V après 2 minutes:
On mesure pas moins de 99°C, gaffe à vos doigts !!!

Qualité d’image

Une image vaut mieux que milles mots, j’ai fait un comparatif entre une caméra générique de même taille (ancienne génération) et notre CADDX US Turbo EOS1… y a pas photo ! (c’est le cas de le dire)

Caméra générique capturée via une carte de capture usb style easycap connecté en OTG sur ma tablette.
On perd un peu en définition à cause de la conversion et de la compression mais étant donné que les deux tests ont été effectué dans les mêmes conditions, la dégradation d’image est identique sur les deux.

Et ci après la CADDX Turbo EOS1.
L’image est plus nette, plus détaillée, les couleurs sont plus vives et moins passées et les contrastes bien mieux gérés.

Et la réactivité dans tout ça?
J’ai fait les tests vidéo en plaçant une petite boite noire autour de la caméra et en la retirant rapidement… elle passe ainsi du noir à une forte luminosité en un instant, cela permet de voir sa vitesse de réaction en passant de l’ombre à la lumière.

La caméra générique ancienne génération

La CADDX Turbo EOS1 en action

Conclusion

Cette toute petite caméra révèle au final d’excellentes performances… Comme quoi ce n’est pas la taille qui compte ! 😉
Avec un rendu de couleur vraiment très bon et une superbe rapidité lors des changements de luminosité, cette caméra trouvera une place de choix sur un multicoptère ou une aile volante FPV.
Qui dit petite taille dit aussi poids réduit et effectivement, grâce à elle, vous gagnerez de précieux grammes comparé à une caméra standard.

Côté négatif, il manque peut être un connecteur pour pouvoir détacher les câbles d’alimentation et vidéo de la caméra rapidement.
D’expérience les soudures ne tiennent jamais bien longtemps avec les vibrations on les bricolages réguliers que l’on opère sur nos drones.
Il vous faudra également créer un support adapté pour pouvoir la fixer en lieu et place d’une caméra standard.

Liens intéressants

La caméra CADDX US TURBO EOS1 sur la boutique banggood