f3 aio

Contrôleur de vol F3 AIO, la facilité pour tous

Que de nouveautés ces derniers mois, que d’améliorations aussi.. l’intégration est de plus en plus forte et la demande en puissance de calcul toujours grandissante.
La semaine dernière j’ai eu le plaisir de découvrir, monter et tester une série de nouveaux contrôleurs de vol disponible sur banggood.
Grâce a cette nouvelle gamme, monter un drone de course (ou un drone tout court) n’a jamais été aussi facile !
Il s’agit de contrôleurs de vol dit AIO, pour « all in one », c’est à dire qui intègrent tout (ou presque…).
Ces contrôleurs de vol de type F3 avec un processeur STM32F303 qui tourne à une bonne cadence (72MHz) se déclinent actuellement en 2 versions.

La première qui est un contrôleur de vol de type F3 acro (donc gyroscope + accéléromètre en MPU6050) avec platine de distribution d’alimentation intégrée, régulation 5V et 12V, filtre anti-parasites pour la caméra et tous les ports et connectique possible (uarts, leds, sbus, satellite, buzzer,…)

F3 AIO 1F3 AIO 10

Pour trouver la version 1, suivez ce lien.

La seconde qui est identique à la première mais avec en plus un OSD qui balance la télémétrie de la carte dans le flux vidéo de la caméra branchée sur la carte.

F3 AIO 40

Pour trouver la version 2, suivez ce lien.

Assembler la machine n’a jamais été aussi rapide, il suffit de suivre le plan de câblage et la sérigraphie sur la carte.

Pas besoin de lui donner de l’offset, la connectique a été pensée dans le bon sens (port usb déjà du bon côté).

Placez la flèche sérigraphiée vers l’avant de la machine et commencez à câbler.. il suffit de suivre la sérigraphie sur la carte assez explicite !

Pour la version 1, voici le plan de câblage:

F3AIO_11

F3AIO_12

Pour la version 2, voici le plan de câblage:

F3AIO_21

F3AIO_22

Pour votre information et car il est bon de le signaler, le PDB (distribution d’alimentation) peut absorber 130A.
Les sorties BEC 5V et 12V distribuent chacune 3A

La carte fonctionne de 2 à 6S !!!!

On peut y connecter jusqu’à 6 moteurs (hexacoptère)

La configuration de la carte reste, elle, complètement standard!

Elle est chargée d’origine avec l’une des dernières version de cleanflight, mais le passage sous betaflight (testée sur 3.0.0 (R12)) ne pose aucun soucis.. il faut juste veiller à bien choisir le type de carte qui est ici « SP racing F3 »

Pour la version avec OSD, il s’agit d’un minimosd qui est chargé avec mwosd 1.6.

Un port de connexion dédié, présent sur le côté de la carte, permet de connecter un ftdi-usb pour la configuration de ce dernier avec le GUI standard de mwosd.

De base sont configurées les informations « armement et alertes », « mode de vol », « temps de vol », « tension batterie », « throttle »… mais libre à vous de rajouter, déplacer, modifier les informations disponibles via le gui mwosd.

Si vous ne savez pas où trouver le logiciel mwosd pour minimosd, suivez ce lien

Peut être que le dernier betaflight permet de piloter aussi l’osd depuis le gui betaflight? je n’ai pas encore essayé !

Ce qui est certain c’est que cette carte offre un gain de temps ÉNORME, un gain de poids non négligeable, un prix tout à fait abordable et une qualité sans aucuns reproches!

Je l’adore !!!

Je me suis offert 2 versions de base et 1 version avec OSD, mais à refaire vu le peu de différence je ne prendrais que la version avec OSD.

Voici deux machines câblées avec ces contrôleurs de vol..

vol stable et fluide, sain, pas de parasites dans le feed vidéo, parfait quoi !

Mon POD130 avec la carte sans OSD:

2016-08-20 14.51.09

POD130_1

Mon 210 de chez O3-FPV avec la carte intégrant l’OSD:

O3_210_1

O3-210_2

 

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × quatre =