Cleanflight via votre iPhone

Cleanflight via votre iPhone??? Oui! C’est possible! Vous ne devrez plus emmener votre ordinateur portable sur le terrain ou retirer votre commande de vol pour accéder au port USB. Dans cet article, je vais vous dire tout ce que vous devez savoir et comment commencer le plus rapidement possible. Comme j’ai (Hoiberg42) développé l’application iOS moi-même, j’ai une connaissance approfondie sur le sujet.

Des solutions pour Android existaient: des applications comme EasyGUI sont largement utilisées. Celles-ci reposent sur l’utilisation de modules Bluetooth HC-06  et fonctionnent très bien. Cependant, Apple a décidé de ne pas soutenir le protocole Bluetooth UART, de sorte que les utilisateurs iOS ont dû attendre une autre solution. Maintenant, avec l’avènement des modules Bluetooth 4.0 HM10 de JNHuaMao – le temps est venu!

Aperçu

Bien que les applications fonctionnent fondamentalement de la même façon que le Configurator Cleanflight officiel, toutes les fonctionnalités ne seront pas disponibles et l’interface graphique sera complètement différente. De plus, les applications ne seront probablement pas mises à jour aussi fréquemment que le configurateur de bureau.

Il y a deux apps que vous pouvez choisir : Eaze (la mienne) et Mobile Flight. Eaze est toujours en phase beta mais Mobile Flight est déjà disponible au téléchargement. Mobile Flight a plus de fonctionnalités mais Eaze a une bien plus belle interface graphique (enfin, bon, c’est mon opinion partiale hein ! 😉 ). De plus, Eaze sera mis à jour avec beaucoup plus de fonctionnalités dans le futur. Pour télécharger Eaze il faut me (Hoiberg42) contacter ici Formulaire de contact, me donner votre Apple ID et participer à la beta. Mobile Flight est déjà dispo ici sur l’APP Store.

D’autres limitations des applications : l’impossibilité d’effectuer des mises à jour du firmware et la non fiabilité des modules HM10 si un grand nombre de données est envoyé à haute vitesse de transmission.

Etape 1 :

Acquérir un module bluetooth.

Les modules HM10 sont largement disponibles dans différentes versions dans une gamme de prix allant de 2 à 5,50€. Vous devez pourtant savoir que la plupart d’entre eux sont des contrefaçons et qu’il y a de petites différences dans la manière dont ils sont configurés.

Le module est disponible ici HM10 pour 3,77€

Voici comment reconnaître les vrais modules :

En bref: si le module est bleu, a des petites lignes blanches entourant les composants et n’a pas de chiffre sur la face avant, il y a de grandes chance que ce soit un vrai.

Vous devez aussi choisir entre vous procurer un module autonome, ou un module sur sur carte adaptateur 5V, comme celui-ci:

Ce module est disponible ici HM10 5v pour 6,45€

La LED clignote lorsque l’on allume le module, et reste fixe une fois connectée. Si le bouton connecté à la clé est pressé plus d’une seconde, le module sera déconnecté, ou se réinitialisera et redémarrera.

Vous pouvez aussi utiliser un module HM11. Il est plus petit (il a moins de connections qui sont exposées comme le CC2540 – mais nous n’en avons pas besoin) et a des connections différentes, mais c’est le même que le HM10.

Etape 2 : Configurer le module bluetooth

La vitesse de transmission par défaut du HM10 est de 9600 mais celui par défaut du Cleanflight est de 115200. Donc, vous devez changer l’un d’entre eux. Je vous recommande de changer celui de FC, c’est plus facile et il a une connexion plus  fiable. Lorsque l’on transfert beaucoup de données à 115200bps ou que l’on utilise la commande dump du CLI, le HM10 a du mal à suivre et certaines données risquent de se perdre dans le processus.

Changer la vitesse de transmission MSP du Cleanflight

MSP= MultiWii Serial Protocol = le protocole de communication utilisé. Branchez la commande sur votre ordinateur et ouvrez l’assistant de configuration. Cliquez sur l’onglet “Ports” et changez la vitesse de transmission MSP du premier port en  série à 9600. Ensuite, choisissez ‘Enregistrer et redémarrer’. A partir de maintenant, si vous voulez utiliser le configurateur de bureau, vous devrez changer la vitesse de transmission en  9600 lorsque vous vous connecterez au port, ou alors, le FC ne répondra pas. Cela ne concerne pas la mise à jour du firmware (puisqu’il utilise un protocole différent).

Changer la vitesse de transmission du HM10

Le HM10 est configuré avec des commandes AT. Connectez le HM10 à votre ordinateur avec un adaptateur en série USB – connectant les GND aux GND, 3,3V à 3,3V, TX à RX et RX à TX- et ouvrez votre application de série préférée. Si vous n’en avez pas, utilisez simplement le IDE Arduino. Sélectionnez le port en série adéquat et ouvrez-le avec une vitesse de transmission de 9600. Si le port n’apparaît pas dans le menu, vérifiez que les bons drivers sont installés pour votre module USB en série.

Les HM10 d’origine demandent « pas de fin de ligne » alors que les clones demandent « Both NL &CR » Essayez ces deux paramètres.

  1. Tapez AT (pas d’espace et en majuscules) et appuyez sur enter.
  2. Le module devrait répondre par : OK
  3. S’il ne le fait pas, vérifiez la fin de ligne, la vitesse de transmission, le port et les connections.
  4. Tapez AT+BAUD4 si c’est un d’origine ou AT+BAUD8 si c’est un faux.
  5. Le module devrait répondre quelque chose comme : AT+Set : 4

Maintenant, redémarrez le module et placez la vitesse de connexion du port en série sur 115200. Vous pouvez également changer d’autres paramètres.

  1. Pour changer le nom en “Eaze”, tapez “AT+NAMEEaze”
  2. Pour changer le code en “1234”, tapez “AT+PIN1234”
  3. Pour activer la demande de code pin sur IOS, tapez “AT+TYPE2” (seulement les originaux)
  4. Pour augmenter la puissance d’émission, tapez “AT+POWE3” (originaux) ou “AT+POWER3″(clone)

Pour avoir la liste complète des commandes, vous pouvez regarder ici HM10 datasheet ou ici CC41 datasheet.

Article traduit et reproduit avec l’accord de Flite test.

Vous pouvez trouver l’intégralité de l’article d’origine en anglais

http://flitetest.com/articles/configuring-any-cleanflight-fc-from-your-iphone

Week-end du modélisme 6 août – 7 août 2016 à Enghien en Belgique

Chaque année, la « crème » belge du modélisme et de la miniature se rassemble à Enghien.

L’espace d’un week-end, le Parc accueille ainsi 5.000 passionnés et plus de 250 exposants.

Enghien 2016 banner

Des pilotes, des associations et des animations spectaculaires ! Du train électrique à l’hélico en passant par le bateau, l’auto, l’avion, les figurines, l’outillage, et même les montgolfières,… Il y en aura pour tous les goûts.

Il ne manquait que les multicoptères et le FPV. L’année passée, l’AMCE (Aero Modele Club Enghien) et Flyxcopter ont organisé une petite démo afin de présenter le FPV Racing au public. Ils ont connu un tel succès que l’office du tourisme leur a offert l’opportunité d’employer toute une partie du parc.

ACME logo

Après, il a fallu choisir quoi organiser. Ils ont d’abord naturellement pensé organiser une course mais ils se sont assez vite rendu compte que la communauté souhaitait plus de rencontres car l’agenda était déjà bien rempli avec les courses F3U.

Ils ont aussi remarqué le nombre croissant de nouveaux venus dans notre hobby qui ne maîtrisent pas les bases élémentaires du modéliste (soudures, réglages, etc ).

De là est né la FPV Racing Convention, un endroit d’échange où chacun vient montrer ce qu’il fait dans son garage et partager son expérience.

Et niveau programme :

Des ateliers (soudure et cleanflight)
La course des kékés, c’est une course en mode dragster sur 200m où il sera possible de voir la vitesse de son quad via les module GPS Quanum.

Et bien sûr, la possibilité de voler tout le weekend sur le circuit et ils ont même prévu de laisser quelques moments pour que certains puissent s’adonner au freestyle.

Enghien 2016 affiche
L’événement est gratuit pour les pilotes s’ils se présentent avant 9h.

Et pour les visiteurs, c’est 5€ mais ils ont accès à tout le parc.
Quand? 6 et 7 août
Prix : 5€ – 3€
Infos : tourisme.enghien@skynet.be
Tél : 02/397.10.20

Les sponsors présents:

logo O3 fpv noir orange fond blanc

Fabricant de matériel pour le racing et son pilote

 

 

Logo mondrone.net

 

 

 

Site spécialisé sur les drones

 

 

Fabricant de matériel pour le racing et son pilote

 

 

 Logo F3U

Your LBA/BML portal to First Person View racing

Fatshark Dominator SE

Fatshark Dominator SE – fake ou réalité

Apparemment il y aurait un nouveau modèle de Fatshark en préparation…nom de code Fatshark Dominator SE.

Sans tomber dans le breaking news des sites spécialisés du moment, il me semblait intéressant d’en parler, au cas où un petit gars décide de franchir le pas et de vouloir s’équiper avec cet onéreux composant.

L’info est distillée par Matthew Liuk sur les forums et groupes en Italie.

Sa page FB est Drone Passion Italy.

On parle d’une version évoluée des Attitude V3 avec un DVR, ce qui devrait combler un trou dans la gamme de Fatshark. J’avais déjà réalisé un article là-dessus ici Comparatif : Les lunettes Fatshark pour le FPV.

Voici les screenshots obtenus sur le net

Fatshark Dominator SE screenshot

Ce genre d’annonce à la Apple mérite d’être surveillée car elle permettrait de répondre à une demande des utilisateurs d’en avoir pour toutes les bourses!

Dernière nouvelle, je les ai vues sur le site de BG pour 317€ ici http://goo.gl/xorjma en pré-commande.

Review & build Armattan SCX 175 par Mikel FPV

Hello, je vais vous présenter un review et build de l’Armattan SCX 175 réalisé par Mikel FPV.

Mikel FPV logo

Étant à la recherche d’une frame en X sous les 210 mm pour un build 4 pouces en 2204-3050KV, je suis tombé sur le SCX 175 de chez Armattan Production ! J’ai tout de suite accroché au design et, ayant eu beaucoup de retours positifs sur la qualité de leur produit, j’ai donc passé commande directement chez eux, vu que la frame n’est pas disponible en Europe à ma connaissance. Je pense que les frames sont produites à la demande, le délai de réception est de plus ou moins 10 jours ouvrables.

Les frames SCX sont designées par Space Cowboy Drone Design pour Armattan

Space cowboy drone design logoarmattan logo

Les composants suivants ont été retenus:

Armattan scx 175MM 4mm, dispo ici https://goo.gl/OvxHXE pour 51$
Moteurs 2204 3050KV Pyro Drone, dispo ici http://goo.gl/UEGbt3 pour 21$ la pièce
Eps 1300 mah 4S 75C, dispo ici http://goo.gl/8JOLxv pour 35€
Hq 4x3x3, dispo ici http://goo.gl/QUbIvX pour 3,45€
Runcam Swift, dispo ici http://goo.gl/bDObh2 pour 37€
FX 796T 25-600, dispo ici http://goo.gl/iCrKdC pour 23€
Micro minim OSD, dispo ici http://goo.gl/YLyb7J pour 6€
Naze rev 5 b, dispo ici http://goo.gl/u5gHc7 pour 22€
LittleBee Pro 20 amp, dispo ici http://goo.gl/yaD7rM pour 48€ les 4

Très agréable surprise à l’ouverture du colis, je n’avais jamais vu un packaging aussi bien présenté ! La finition des découpes CNC et la qualité du carbone sont juste bluffantes, le mieux que j’ai pu avoir entre les mains à ce jour !   Les visseries et les spacers anodisés noir mat sont de très haute qualité également.

Armattan SCX 175 Kit unboxing

Assemblage à blanc. Les matériaux sont de bonne facture et correspondent aux standards du marché (4mm base).

Armattan scx 175 build 1 Armattan scx 175 build 2

Les bras de 4 mm sont remplaçables, ils viennent se rejoindre au centre du X et une plaque de renfort les maintient en sandwich comme beaucoup de frames du moment… Les visseries sont bien placées et, une fois assemblé, le châssis est ULTRA rigide.

Armattan scx 175 build 3 Armattan scx 175 build 4

2 supports de caméra sont fournis (tilt ajustable sur un et tilt ajustable+ positionnement av / ar sur l’autre), j’ai installé une runcam swift sans aucun problème. Il y a également un trou dans la plaque arrière pour le support du vtx qui fait aussi office de renfort arrière pour la top plate, 2 trous pour le passage des antennes du rx sont présents également. Une petite plaque est fournie pour faire office de support XT60 mais je ne l’ai pas utilisée.

Armattan scx 175 build 5 Armattan scx 175 weight naked

On obtient au final un montage assez superposé, mais tout rentre sans problème. Par contre c’est vraiment limite pour les ESC il y a vraiment juste ce qu’il faut comme place.

Armattan scx 175 pdb Armattan scx 175 esc motor

Armattan scx 175 naze rev5 Armattan scx 175 finish

Une fois l’assemblage des composants de base terminé, on y rajoute l’antenne et les hélices et les caoutchoucs pour la Lipo.

Armattan scx 175 pod battery Armattan scx 175 Mikel Fpv

Armattan scx 175 finished 2

Le but de départ était d’avoir une machine performante en 4 pouces avec des 2204- 3050kv à 250g sans lipo maximum et le poids final est pile de 250g.

FullSizeRender-3

Premier test en vol. Je suis parti sur des PID Betaflight que j’avais d’un qav 180. Il fonctionne plutôt pas mal avec le looptime à 250, juste quelques rebonds à corriger sur les actions brusques et sur les vibrations ! J’ai été tout de suite surpris par la poussée de ses moteurs avec les hélices tripales HQ 4x3X3… et la 1300 EPS 75C à peine rodée. On obtient, au final, une machine légère, très performante, ultra agile et extrêmement maniable et avec une très faible inertie.

Avec les PID réglés

 

Caméras pour le FPV : Essai et comparatif Juillet 2016

Hello, aujourd’hui je vais vous présenter un test des caméras les plus répandues pour voler en FPV.

Le test a été effectué le même jour et enregistré via le DVR intégré de mes Fatshark Dom V3.

image

J’ai retenu comme caméras

Eachine 1000TVL 1/3 CCD 110 Degree 2.8mm Lens, dispo ici http://goo.gl/eodnJH pour 10€

Eachine 1000 TVL CCD

Foxeer XAT600M HS1177 600TVL CCD 2.8MM, dispo ici http://goo.gl/YEJlfF pour 32€

Foxeer XAT600

960H CCD 700TVL 2.8mm  dispo ici http://goo.gl/AaPgMT pour 16€

960H 700 TVL

RunCam2 HD 1080P, dispo ici http://goo.gl/bu9CY0 pour 91€

Runcam2 HD

Les caméras ont été montées sur le matériel suivant

Eachine 1000TVL sur une aile Z-84 avec un VTX Boscam

image

Foxeer XAT600M sur un quad o3 frame 210 avec un VTX Eachine

image

960H CCD 700TVL sur un Parkzone Radian avec un VTX Skyzone

image

RunCam2 HD sur l’aile Z-84 pour donner une idée de comparaison au DVR des lunettes

image

En résumé, les goûts et les couleurs varient, chaque caméra retenue ici pourra correspondre à votre projet FPV et dépendra de votre budget! N’hésitez pas à investir dans deux modèles différents pour comparer.

Bon vol!

MikeL FPV et Pyro-Drone 2204 3050kv

Hello, Voici un build avec des moteurs Pyro-Drone 2204 3050kv.

Dans la jungle des composants, il est parfois difficile de trouver chaussure à son pied et de se démarquer, tant les grandes marques nous imposent leurs standards.

Un pilote l’a bien compris et chasse les composants rares et qui valent la peine.

Michael Leroy alias Mikel FPV est un électro-mécanicien/carrossier de formation et aéromodéliste passionné depuis 2010.

Il a décidé, en 2009, après avoir suivi des études d’infographiste, de monter sa société car il avait en lui cette envie de proposer aux gens la possibilité de personnaliser leurs motos et quads selon leurs propres goûts.

Rapidement, le lettrage et l’impression sur tout support sont venus s’ajouter aux premières idées.

Après avoir découvert le FPV, l’idée lui est venue naturellement d’appliquer les mêmes principes de personnalisation sur un maximum de produits destinés aux pilotes afin de les rendre uniques. En effet, à nouveau, il ne trouvait pas sur le marché ce qu’il voulait.

Michael habite à Bastogne en Belgique. Il est l’un des deux fondateurs de la société o3-Fpv.be.

logo O3 fpv noir orange fond blanc

Mikel a utilisé pour ce build:

Frame QAV 210, dispo ici http://goo.gl/VR2mO7 pour 87€
Pack Kiss FC + 4 ESC, dispo ici http://goo.gl/e0LD9n pour 129€
Hélices TRI HQ METAL DANNY 5X4X3, dispo ici http://goo.gl/TzOhwb pour 1,60$
Moteurs 2204 3050KV Pyro Drone, dispo ici http://goo.gl/UEGbt3 pour 21$ la pièce
Lipo bonka 1300 75C, dispo ici http://goo.gl/yJ5GZi pour 31€
VTX FX796 200mw dispo ici http://goo.gl/iCrKdC pour 23€
Cam xat 600 FOXEER hs1177, dispo ici http://goo.gl/YEJlfF pour 33€

La puissance dégagée par ces moteurs est juste bluffante!

Pour suivre Mikel FPV, vous pouvez cliquer sur le logo ci-dessous

 

 

 

J’ai vu : Stranger Things

Stranger Things, c’est LA série de l’été. Difficile d’encenser une série qui vient de sortir me direz-vous? C’est le concept Netflix! Produire une série et la servir sur un plateau d’argent. De plus, intégralement s’il vous plaît!

Les divers évènements de ce mois de juillet 2016, ont eu raison de notre bon moral. La pluie incessante (je vis en Belgique), l’attentat de Nice et la tentative avortée de putsch en Turquie. Bon, faut bien avouer que, là, rester positif relève du miracle!

Ce miracle est arrivé avec la diffusion de la série Stranger Things sur Netflix.

Une image percutante sur le site, d’emblée le ton est donné. Look de vieille VHS, on croit reconnaître un Star Wars d’après la police de caractères du titre, ou un remake des aventures des Goonies au pays de E.T. en y regardant de plus près.

E.T., les Goonies, Flight of Navigator, Stand by me….dans une même série?

 

Ben oui, moteurs, lançons la vidéo, je veux voir cela!

Le générique, aux nappes de vieux synthés, est lancé après la mise en place des premiers éléments qui nous serviront tout au long de ces 8 épisodes.

Ambiance 80’s, chaque détail est fidèlement présent: le look vestimentaire des acteurs, quelques bon morceaux de zik de l’époque, le jeu Donjons et Dragons, un carton de Pizza, les kids, des vélos customisés, des talky-walky Realistic, le Sherif et…Wyona Rider, wow!

Je n’en dirai pas plus! A vous de franchir le cap si vous êtes fan des 80’s.

Merci, en tous cas, aux responsables, les deux frères Duffer, de m’avoir permis de faire un bond dans le temps et de m’être senti aussi bien le temps d’une bonne série. J’ai accroché en moins de 2 minutes chrono et jamais je ne me suis lassé au point de passer à autre chose.

La bande son est à la hauteur de ces années, authentique!

Je signe tout de suite pour voir une nouvelle saison!

Je vous laisse découvrir les bandes-annonces ci-dessous:

Pour vous abonner, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous

 

Voler avec des drones : les bases élémentaires

On a volé avec des tonnes de drones ici dans cette émission, donc aujourd’hui, Josh et Alex vont partager avec vous quelques astuces sur le maniement des drones.

Dites-vous bien que vous ne maîtriserez pas toutes ces astuces en une journée. Ne passez pas à l’astuce suivante si vous ne maîtrisez pas à 100% la précédente. Patience !

1.Le vol stationnaire :

La première chose que vous voudrez apprendre à faire, c’est le vol stationnaire. C’est la même chose que pour le bébé qui apprend à marcher : il apprend d’abord à se tenir debout avant de commencer à marcher ou courir.

Gardez toujours l’arrière du drone face à vous quand vous commencez. Vous devrez constamment faire de petites corrections avec le stick droit pour que l’appareil reste bien en équilibre. Votre but à ce stade-ci est d’essayer d’atteindre la confiance nécessaire pour garder l’appareil en l’air. Assurez-vous de passer suffisamment de temps à vous entrainer au vol stationnaire pour arriver à : décoller, garder l’appareil en vol stationnaire et le reposer sans encombres.

2.Promener le chien :

Une fois que vous devenez expert en vol stationnaire, vous pouvez passer à « promener le chien ». Rappelez-vous : ne passez pas à la suite si vous ne vous sentez pas prêt.

« Promener le chien » dit bien ce que ça veut dire ! Vous marchez derrière votre appareil de manière à ce que vous voyiez toujours sa face arrière. Imaginez une laisse entre vous et votre appareil. Où qu’il aille, vous êtes toujours derrière lui. Promenez votre drone en gardant à l’esprit tout ce que vous avez appris en vous exerçant au vol stationnaire. Ne le faites pas aller trop loin de vous et ne le gardez pas trop près non plus car cela peut être dangereux. Rien ne peut gâcher une journée plus vite que des hélices qui atterrissent dans votre visage.

3.Le tournant en « s »

Après avoir promené votre appareil pendant quelques jours, vous êtes prêts pour le tournant en « s ».

Démarrer avec l’appareil devant vous. Faites-le s’éloigner de vous par la droite ou par la gauche. Ensuite, faites-lui faire 180°, faites-le revenir vers vous et vous dépasser, faites-lui faire à nouveau 180° et ensuite répétez toute l’opération.

Si vous n’avez pas brûlé les étapes, ça doit être la première fois que vous pilotez votre appareil avec sa face avant face à vous. Ce sera comme ça uniquement avant qu’il ne dépasse le point où vous vous tenez. Cela vous donnera une bonne idée de comment utiliser les commandes quand l’avion s’approche de vous par sa face avant. Ce sera une des choses les plus difficiles à acquérir alors allez-y doucement et croyez en vous ! Commencez en faisant de tout petits « s » et puis, progressivement, faites-en de plus en plus grands.

4.Le circuit de vol

Ca y est, le dernier obstacle !  Suivre un tracé, un circuit en volant est le challenge le plus dur que vous aurez à relever durant votre apprentissage et VOUS ALLEZ VOUS CRASHER ! Il faut que vous le sachiez car cela vous évitera d’être trop triste. Un simple tracé en cercle est la meilleure chose pour commencer. Et c’est, en fait, ce que la plupart des clubs vous demanderont de maîtriser pour voler sur leur terrain. Rappelez-vous tout ce que vous avez appris jusqu’à présent, le vol stationnaire, « promener le chien », les tournants en « s » car c’est maintenant que vous allez devoir combiner le tout. Encore une fois, ce n’est pas facile du tout, alors ne vous découragez pas et réessayez encore et encore.

CECI EST LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE :

Si, à un moment ou un autre, vous sentez que vous perdez le contrôle de votre appareil, coupez les gaz. Poussez la manette vers le bas le plus vite possible. Vous ne pourrez pas retrouver la bonne orientation si vous la perdez ou si vous êtes confus. Et le temps que vous arriviez à corriger la trajectoire de l’appareil, il pourrait déjà être en train de foncer sur vous ou sur quelqu’un d’autre.

Assurer la sécurité est plus important qu’essayer de sauver votre appareil et c’est bien plus facile de réparer un appareil cassé que d’aller à l’hôpital pour réparer un corps cassé !

Nous espérons que ces astuces vous aideront vous tous, pilotes de drones débutants. Persévérez, ne passez pas à l’étape suivante si vous ne vous sentez pas prêts et SOYEZ PRUDENTS !

Ah oui, n’oubliez pas de vous amuser 🙂

Article traduit et reproduit avec l’accord de Flite test.

Vous pouvez trouver l’intégralité de l’article d’origine en anglais

http://flitetest.com/articles/how-to-fly-a-multirotor

Mighty Mini Arrow : Session FPV dans les bois

Il faisait un temps magnifique pour voler et donc nous avons emmené notre Mighty Mini Arrow faire un tour dans les bois proches du QG de Flite Test.

Au départ, nous avions quelques problèmes avec le signal FPV mais finallement Josh réussit à
s’envoler et… se crasha dans les arbres :).

Josh fit quelques réparations, remplaça l’électronique endommagée, et colla un bâtonnet sous le nez
abimé de l’aile pour protéger la caméra.

Les fois suivantes, le décollage se faisait sans problème mais l’aile finissait toujours par se crasher.

Nous sommes retournés le lendemain pour essayer notre FT Mini Sportster équipé d’une gouverne de profondeur, d’une gouverne de directions et d’ailerons.

Si vous arrivez à voler au travers de chouettes parcours d’obstacles avec cette aile, enregistrez et
faites-nous partager.

Article traduit et reproduit avec l’accord de Flite test.

Vous pouvez trouver l’intégralité de l’article d’origine en anglais

http://flitetest.com/articles/mighty-mini-fpv

 

 

Mandala “WE ARE OCEAN” sur la plage de la Baie des Trépassés

Mandala à La baie des traits passés.

Quelques fourmis cigales ont répondu à l’appel de l’océan.
Râteaux, bâtons en mains, elles ont tracé pieds nus,
En quelques heures d’un temps, figé dans le mouvement,
Des cercles, des lignes, des formes et des cœurs,
Une alliance vertueuse du Yin et du Yang

A la porte d’un océan sans limite visible,
A la fenêtre d’un bout de terre en cap
Co-création océanique
De traits passés tels des témoins transmis par des relayeuses inspirées.

Désorganisation de la logique aléatoire de l’infiniment petit
Les grains de sable mouillés ont oublié
Le temps d’une marée
Leur individualité.
Mutation cellulaire de destinées
Sur un manège où Neptune, Eole et Merlin se donneraient la main.
La roue tourne, tourne, tourne
Sur un calendrier aztèque celtique.

Les forces en présence sont arrivées sans prévenir
Discrètement
Rencontres imprévues
Ecrites entre les lignes d’un livre secret et sacré
Un cercle de vieilles âmes égarées a retrouvé son centre
Chacune sa place pour une mission consacrée.

Poséidon est aux anges,
Sur un petit nuage.
Ses nymphes s’amusent à papoter avec l’univers,
Elles dessinent un miroir aux nimbostratus
Pour le donner en offrande aux vagues de la baie

Neptune est aux anges,
Sur un petit nuage.
Ses muses propulsent une bouteille entre les dents de l’amer
Elles dessinent un miroir aux fonds marins
Pour tenter de sauver un monde d’humains au bord du chaos.

Au cœur de bras pointés, l’estran se fait poitrine
Tatouée d’un mandala aquatique et ésotérique
Qui finira par lever l’ancre,
Lissé par un flux impitoyable,
Peu avant le soleil couchant,
En absence.

Alors,
Les ondes imperturbables imprimeront,
Transmettront ces intentions bienveillantes,
Diffuseront ces pensées puissantes,
Aux abysses d’un océan en souffrance
Où baleines et dauphins s’épuisent en silence
De ne pouvoir chanter leur désespérance.

Au creux de la ouate grise,
Les nuages nomades ont capté les messages
Voyageurs légers, facteurs du ciel
Distributeurs de missives
Ils sont chargés de précipiter gratitude, joie et unité
Pour hydrater les terres intérieures arides
Ils sont chargés de pleuvoir amour, paix et liberté
Au dessus de territoires orientaux sinistrés

Mandala aux quatre sourires,
Cheveux au Van, au Raz de Sein.

L’effet mère ne meurt pas
Nous sommes océan
Les traits passés n’ont pas de fins
Ils se transforment, mutent, se subliment

Et… poursuivent leurs chemins

Vers d’autres caps lointains.

Les traits passés n’ont pas de fins,
Ils se transcendent, changent, se magnifient

Et… prolongent leurs desseins

Vers d’autres estrans riverains.

© Liebe Liña
17 Juin 2016

Texte librement inspiré du mandala tracé sur le sable de la Baie des Trépassés à Plogoff en Cap Sizun à l’initiative d’Emilie Vincent créatrice de jardins de bien être et de sa sœur Virginie Guézennec, thérapeute en psycho-énergétique appuyées par des co-créateurs très engagés : Emmanuelle Moulin, Véronique Chateignier, Sandrine et Mathieu, le dimanche 12 juin 2016 de 14h à 18h.

Le land art mandala “We Are Ocean” a été réalisé à l’occasion de la journée internationale des océans (12 juin 2016)

http://24earth.org/

Lien vers la chaîne de Ma-Bro