Portrait : Max B pilote de FPV Racing

Maxime Bastin alias Max B est un pilote belge de FPV racing originaire de Liège en Belgique.

En parallèle à sa carrière de conseiller indépendant en prévention et sécurité, il participe régulièrement à de grandes courses dans le milieu du FPV racing.

Depuis 6 ans, il évolue dans le monde des drones.

Sur son site https://multiwiicopter.wordpress.com/ , on peut retrouver les divers travaux qu’il a pu faire pendant son temps libre. La programmation c’est vraiment le truc qui le botte.

Lors de la sortie du DJI Phantom il s’est lancé dans le long range, dans le but d’établir des records de distance.

Il s’est essayé à la photogramétrie et à fondé en 2013, avec un ami, une société de prises de vue qui n’a jamais décollé faute de statut juridique entourant la prise de vue à l’aide de drone.

Par la suite, début 2015, Maxime a décidé de dessiner ses propres machines sous Sketch Up jusqu’à leur réalisation. Cette année fut pour lui une année riche en rencontres, en entraînements et en tests.

Début 2016, avec l’aide d’Alexandre Steifer de la société O3-FPV, il réalise le Pivert, petite machine légère et détonnante avec ses composants top niveau.

Pivert Max B O3

Les séances d’entraînement s’enchaînent dans les parkings pu dans les champs, avec son ami Vincebee, autre pilote bien connu dans le monde du FPV racing.

C’est ce qui va permettre à Maxime d’évoluer très vite: voler entre potes et suivre le meilleur d’entre-eux, le plus rapide et échanger aussi bien le matériel que les nouveautés.

Il est licencié au club d’Hanneffe, en région Liégeoise.

Maxime a l’esprit de compétition depuis son plus jeune âge, lorsqu’il pratiquait le cyclisme. Lorsque je lui ai posé la question de savoir comment on devenait un bon pilote en FPV racing, la réponse fut structurée et très claire:

Max B profile

Lorsque vous entendez qu’il y a une course organisée quelque part, même si vous vous trouvez nul, il faut participer, car c’est en situation réelle que vous apprendrez à évoluer sur un circuit.

S’entrainer à raison de 2 à 3 fois par semaine. Une Lipo dure 3 minutes avec Maxime 🙂

Prévoir une séance d’une heure à chaque fois, installation des gates et des cônes pour le tracé inclus.

Le matos, avec ce que, par exemple, vous pouvez trouver autour de vous ou dans un Décathlon. Des éléments de tentes, des morceaux d’isolation de chauffage, des cônes,…

Pour la partie concernant votre quad, n’espérez pas démarcher une grande marque afin d’obtenir un sponsor au début de votre carrière.

Vous devrez payer votre voyage ainsi que les frais de participation et les récompenses, si vous arrivez dans le top 3, seront limitées à une frame. Imaginez la participation de Maxime à cette compétition au Portugal: billet d’avion, hôtel, repas, frais d’inscription,… Comptez au minimum 350€!

A force de participations, de travail régulier sur vos publications dans les réseaux sociaux et de réalisations de vos propres vidéos, vous pourrez, au mieux,  obtenir un solide réduction lors de vos achats pour vos composants. Obtenir du matériel gratuit d’une marque est très rare et demande que vous soyez au top niveau sur l’échelle internationale.

Ce n’est que le début de cette discipline sportive et Maxime espère bien, avec d’autres, la propulser sur le devant de la scène publique. Ce qui permettra aux pilotes d’en vivre un peu.

Maxime vole avec Zigogne, A2pro et Dal Props.

Si vous souhaitez suivre Max B vous pouvez cliquer sur son logo:

Max B logo

Pour suivre Maxime sur Facebook c’est ici

 

 

 

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − quatorze =