Portrait : Riddhi Fpv pilote en FPV racing

Si vous cherchez une personnalité attachante, celle de Riddhi FPV ne vous laissera pas de marbre. De son vrai nom Clément Ribes, Riddhi est présent sur pas mal de manifestations de FPV racing.

Ce grand gaillard de 27 ans est technicien informatique dans la vie de tous les jours.

Clément est tombé dans le monde du FPV, comme pas mal de gens, en visionnant la vidéo de Airgonay.

Lorsque Clément a vu cette vidéo, il s’est directement dit:

«Ok, début 2015, j’achète tout le matériel!».

Aussi tôt dit, aussi tôt fait ! Ayant fait de la compétition en voiture RC 1/24ème (Mini-Z) et du 1/10ème (Tout-Terrain 4×2), les prix ne l’ont pas choqué plus que cela.

Riddhi FPV ma-voiture1

Dès qu’il fut équipé, il a commencé à voler dans LE spot « Mythique » d’Ile de France (AMR) le lieu dit V2 , ce qui lui a permis de rencontrer beaucoup de grandes figures du FPV racing d’aujourd’hui :D.

Membre d’un club? Il prévoit de rejoindre le club de La Croix du Sud au Perray en Yvelines (78), où le terrain et les horaires sont parfaits (tous les samedi et dimanche matin), ce qui lui permet d’allier FPV et vie de famille.

Riddhi FPV terrainduperraygoogleearth
Ensuite est arrivée la création de son ancienne équipe la « Team Further » où plaisir et compétition étaient de la partie. Au fil des mois, la direction que prenait l’équipe ne correspondait plus à ses attentes. Il a donc décidé de la quitter.

Riddhi FPV further
Actuellement il est pilote pour son propre plaisir. Cette passion, il la partage avec son frère 😀

Riddhi FPV frére

Le FPV Racing reste une discipline underground pour Clément, malgré une évolution fulgurante en 1 an (2015 à 2016). Il y a  plusieurs types de pilotes. Ceux qui aiment voler à plusieurs pour faire de la race, ceux qui font du FPV dans leur coin pour du freestyle, et ceux qui allient les 2 :D.

Chacun peut trouver en lui sa définition du FPV.

Pour lui, c’est avant tout le plaisir d’être entre amis et de partager des connaissances.
Le FPV Racing arrive à un moment où les choses doivent évoluer afin de réussir à combiner plaisir et compétition.

Après avoir parlé avec beaucoup de monde, le débat est lancé. Actuellement, faire une course n’est pas vraiment intéressant. Car pour les moins bons pilotes si tu voles 10 à 15 minutes sur 48 heures d’événements, c’est beaucoup. Alors que, lors des sorties entre amis, les packs de Lipo déchargés ne se comptent plus.

Pour les débutants qui nous lisent et souhaitent évoluer, Riddhi conseille de commencer en 3S, de ne pas partir pas sur des machines ultra-puissantes qui vous dégoutteront au premier crash fatal.

Prennez le temps d’appréhender les réactions de votre machine, et commencez en Accro ! Au risque de voir le passage de vol stabilisé vers Accro très compliqué!

Essayez de ne pas voler tout seul! Trouvez un club proche de chez vous pour avoir des conseils!

Tournez-vous vers les réseaux sociaux, et posez-y vos questions. Vous aurez toujours la possibilité, notamment grâce aux divers groupes Facebook, de rencontrer vos futurs amis pilotes.

14322427_1075656015863640_7896695185403134699_n
Pour 2016, Riddhi a pas mal enchaîné. Il totalise 8 courses officielles.

Il compte s’en éloigner un peu pour le restant de l’année et préfère améliorer son niveau, profiter de ses amis et prendre beaucoup de plaisir 😀 surtout!

moi-et-mon-quad
Dans l’actualité de Riddhi FPV, on notera qu’il a lancé sa chaine Youtube. Il suffit de cliquer sur son logo pour vous y abonner.

Riddhi FPV logo

Un doux mélange de Racer250 et de TinyWhoop 😀

« Winter is coming guys ! Préparez vos TinyWhoop! »

Il y prévoit aussi quelques tests à la sauce Riddhi.

Un savant mélange de « décalé » et de « pro ».

Il a d’ailleurs dédicacé un mash up à pimousse.be 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − neuf =